Salon d’automne, Paris
Présentation à venir

Liens :
Retrouvez la vidéo du vernissage du Salon d’Automne International au Luxembourg  Le 26 juin 2014

Salon d'Automne International au Luxembourg

Un grand merci aux Amis du Salon d’Automne et à leur président Jean Desvilles pour cette magnifique exposition!

Le lien de la vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=z-haVP1HyfY

EXPOSITION

AU GRAND DUCHE DU LUXEMBOURG en Mai 2014

 

En Mai 2014, au « PALAIS DU CENTENAIRE D’ARCELORMITTAL » au Grand Duché du Luxembourg et sous l’égide des « AMIS DU SALON D’AUTOMNE DE PARIS » pour le « SALON D’AUTOMNE INTERNATIONAL- SAI- »  une très grande exposition regroupant plus de 80 artistes  peintres et sculpteurs du « SALON D’AUTOMNE » a été organisée  avec le concours de la « COLLECTION 77 » et de la « GALERIE SCHLASSGOART », de Esch-sur-Elzette,  une très belle réussite pour cette superbe exposition  dans ce lieu prestigieux.

 


Découvrez les activités de La Maison des Artistes, partenaire du Salon d’Automne et du Salon d’Automne International.  Le 19 juin 2014

MdA_FLY_A5_pfade.indd

La Maison des Artistes c’est : 

Un lieu d’identification professionnelle

 

UnPass Musées

 

Un fonds d’aide sociale

 

Un annuaire exclusivement professionnel

 

Des prestataires spécialisés

 

Des tarifs négociés

 

Des conseils d’experts

 

Une information professionnelle actualisée

 

Un service d’annonces gratuit

 

Une veille professionnelle

 

 

Bonjour, La Maison des Artistes poursuit depuis plus de 60 ans ses actions au service des artistes professionnels qu’elle représente, autant pour la solidarité, l’accompagnement au quotidien que, à plus long terme, lavalorisation du statut d’artiste auteur.

Sans compter nos actions de défense de vos professions auprès des pouvoirs publics (concurrencedéloyale, formation professionnelle, taux de TVA, allocations sociales et familiales…)

 

Découvrez tous nos services, prestations et avantages Entraide
- Pass Musées et l’accès coupe file

-Bureau d’aide sociale
- Réseau régional
(relais et réunions d’information en région)

- Réseau européen et international

Conseil
- Consultations juridiques, (sur place et par téléphone)
- Consultations comptables, (sur place et par téléphone)
- Accueil, orientation et accompagnement professionnel dans vos démarches administratives

Information
- Toutes les informations professionnelles actualisées

- Annuaire professionnel www.artistescontemporains.org  et Agenda de l’art
-  Accès aux annonces, (appels à candidature, partage d’atelier)

Veille et défense
- Tarifs préférentiels chez des prestataires spécialisés
- Veille professionnelle et valorisation du statut auprès des pouvoirs publics
- Défense de vos droits

 

La Maison des Artistes  -  Siège social – 11 rue Berryer – 75008 Paris

01 4225 06 53 -  contacts@lamaisondesartistes.fr

 

Association agréée pour la gestion des assurances sociales des artistes auteurs d’œuvres originales graphiques et plastiques  -Art. L382-1 du Code de la Sécurité Sociale.

 

Si vous souhaitez renoncer aux avantages de votre adhésion,

merci de nous le préciser par email à : contacts@lamaisondesartistes.fr


Le groupe Facebook du Salon d’Automne a dépassé les 2.000 membres!  Le 13 juin 2014

Groupe Facebook SA

Créée il y a 3 ans, vous êtes aujourd’hui plus de 2.000 à vous être inscrits sur la page Facebook du Salon d’Automne. Si elle vous permet de suivre l’actualité de ce dernier, c’est avant tout un espace d’expression pour vous, artistes, afin de parler de vos projets ou de montrer vos travaux. Encore bravo, et merci de votre confiance!

Le groupe Facebook du Salon d’Automne: https://www.facebook.com/groups/salondautomne/

La page Facebook du Salon d’Automne: https://www.facebook.com/salondautomne?ref_type=bookmark

Mais aussi la page Facebook du Salon d’Automne International pour suivre l’actualité des expositions à l’étranger auxquelles il s’associe: https://www.facebook.com/pages/Salon-dAutomne-International/864579330223894?ref_type=bookmark


Lancement de l’appel à candidatures pour le Salon d’Automne International France-Israël (20-23 novembre 2014, dans le Hangar 11 sur le port de Tel Aviv).  Le 12 juin 2014

Hangar 11 - 2

Hangar 11 du Port de Tel Aviv, la nuit

Pour recevoir les documents d’inscriptions: israel@salon-automne.com 

Pour toute information complémentaire: 06 15 26 66 82

    Salon d’Automne International France – Israël, 2ème édition :  

                                                                »Que la fête commence ! »

 Il n’était pas envisageable, après le grand succès populaire de 2012, de ne pas poursuivre l’aventure du Salon d’Automne International d’Israël… À l’évidence, cette manifestation répond à une nécessité impérieuse, celle de la reprise d’un dialogue passionnant et passionné entre plasticiens israéliens et ceux venus de France et de tous horizons géographiques, artistes exposants du Salon d’Automne. 

Pour autant, il était indispensable de tirer les leçons de la première édition afin d’améliorer encore ce déploiement artistique, aussi bien dans son organisation que dans son contenu. Ainsi Georges Lévy, organisateur de salons et éditeur d’art bien connu sur les places de Paris et Tel Aviv, est désormais notre ambassadeur et occupe la fonction redoutable de Commissaire Général. Lui revient la lourde tâche de l’organisation technique et administrative du SAI d’Israël et n’avons pas de mots pour lui exprimer notre gratitude pour son implication, ses compétences décisives et son enthousiasme contagieux à conduire au mieux ce nouvel épisode tant attendu par les communautés artistiques de France et d’Israël ! 

L’édition 2014 revêt une importance particulière en ce que nous fêtons le 70ème anniversaire du Salon d’Automne de 1944, dit « Salon de la Libération », « préparé pendant l’occupation ennemie, organisé pendant la bataille, inauguré en pleine indépendance » (préface du catalogue). De fait, le 6 octobre 1944, le Grand Palais ouvrait ses portes au Salon d’Automne alors même que les fusils venaient de se taire dans Paris libéré. C’est aussi pour l’attitude courageuse de cette société d’artistes durant les années de guerre que Picasso choisit d’y présenter quelques quatre-vingt œuvres, toutes réalisées durant l’occupation ! Dans un même élan, le Groupe surréaliste au grand complet débarque en force au Salon d’Automne -autour de Miro, Masson, Ernst, Tanguy, Magritte, Delvaux, Brauner, Dominguez, etc…- qui accueille également la rétrospective des œuvres de Chaim Soutine !… Ce cru exceptionnel, clôturant les longs mois de « nuit et brouillard », ne devait pas faire oublier les artistes juifs assassinés dans les camps d’extermination auxquels le Salon d’Automne rendra un vibrant hommage lors de son édition de 2004… Leur souvenir n’est pas éteint ; qu’il nous soit permis de leur dédier cette seconde édition du Salon d’Automne International d’Israël ! 

C’est pourtant dans la joie de l’effervescence créatrice qu’après les grands succès des Salons d’Automne Internationaux de 2014 qui se sont déroulés au Caire, à Sao Paulo, à Tunis et à Tokyo, nous inaugurons la reprise du dialogue artistique franco-israélien, dialogue marqué par un souci qualitatif porteur des exigences du professionnalisme, à même d’offrir enfin au nombreux public l’image conforme d’un véritable Salon d’Automne « haut de gamme », rendez-vous pluridisciplinaire de tous les talents, par-delà toutes les frontières !  

Une nouvelle fois, à Tel Aviv, les artistes venus de partout entrent en scène. Que la fête de la Fraternité des arts et des artistes commence : « Moteur » !… 

Noël Coret

Écrivain d’Art, Président du Salon d’Automne, Président du Salon d’Automne International

Pour recevoir les documents d’inscriptions: israel@salon-automne.com 

Pour toute information complémentaire: 06 15 26 66 82


Découvrez en exclusivité le visuel réalisé par Wolinski pour le Salon d’Automne 2014 (15-19 octobre sur les Champs-Elysées)!  Le 3 juin 2014

Wolinski - Visuel SA2014Crédit Atelier 80

Que dire si ce n’est que…c’est du Wolinski!


Georges Wolinski sera le parrain d’honneur du Salon d’Automne 2014 (du 15 au 19 octobre sur les Champs-Elysées)  Le 2 juin 2014

Georges Wolinski

Après Léo Kouper, Etienne Delessert et Cabu, un autre grand nom du dessin réalisera le visuel de l’édition 2014 du Salon d’Automne, Georges Wolinski.

A cette occasion, il exposera également 22 planches en couleur, 3 planches dessinées à l’encre, 1 croquis de 1972, 1 dessin rendant hommage à Modigliani, 1 peinture, ainsi qu’un dessin de son père, Siegfried Wolinski.

Même si l’on ne présente plus Georges Wolinski, il reste le mieux placé pour parler de lui (source: www.charliehebdo.fr):

 » Je suis né en 1934, à Tunis. J’ai commencé à dessiner sur le papier qui enveloppait les gâteaux de la pâtisserie de mon grand-père. Très jeune, j’étais passionné par le dessin. Les bandes dessinées, les illustrations, les livres, les « comics » que je mendiais aux soldats américains arrivés à Tunis en 1942. J’ai acheté mon premier livre de Dubout à l’âge de 11 ans. J’adorais Villon et sa ballade des pendus. Mes parents étaient surpris de me voir dessiner des pendus.
En 1948, je rejoins ma mère en France, à Briançon (Hautes-Alpes). J’illustre le journal du lycée d’altitude, Le Potache libéré.
En 1953, mes parents achètent une chemiserie à Fontenay-sous-Bois. Dans ma chambre-grenier, j’essaie de dessiner des filles toutes nues. Je ne sais pas alors que je vais devenir dessinateur de presse. J’essaie sans succès de faire les Beaux-Arts pour devenir architecte. Je me marie avec Jacqueline Saba. Je pars 28 mois pour la guerre d’Algérie. En 1960, au retour, je propose à Cavanna, rédac chef de Hara-Kiri, une parodie dessinée d’un poème de Victor Hugo. Il la publie dans le numéro 7. Je ne quitterai plus le journal.
En 1966, je perds ma femme dans un accident d’auto. J’ai deux filles. Frederica et Natacha.
En 1968, je dessine pour Action, journal des jeunes révolutionnaires. Siné me demande de l’aider à faire L’Enragé. Nous publions 12 numéros.
Je collabore au Journal du dimanche.
Je tombe amoureux d’une jeune journaliste, Maryse, qui deviendra en 1972 Maryse Wolinski, et qui sera la mère d’Elsa.
En 1969, nous créons Hara-Kiri Hebdo, qui devient Charlie Hebdo  après l’interdiction en 1970 à cause du titre Bal tragique à Colombey, un mort.
En 1970, je deviens rédac chef de Charlie mensuel, « journal de bandes dessinées qu’on lit sur un divan en mangeant du chocolat ».
De 1974 à 1981, je dessine à la une de L’Humanité.
De 1984 à 1990, après la mort de mon petit frère Reiser, je prends sa place au Nouvel Observateur.

Actuellement, je travaille pour Le Journal du dimanche, Paris Match, Charlie Hebdo et L’Echo des savanes.  »

 


Visualisez toutes les vidéos du Salon d’Automne (vernissages, concerts, conférences, performances…) depuis 2009!  Le 31 mai 2014

Vidéos du Salon d'Automne

Depuis 2009, tous les évènements du Salon d’Automne, que ce soit les vernissages bien sûr, mais aussi tout ce qui fait la spécificité du Salon d’Automne, à savoir La Fraternité des Arts et des Artistes (concerts, conférences, performances, danse, spectacles…), sont soigneusement filmés et montés (un grand merci à Fabien Cissé pour cet énorme travail).

Toutes ces vidéos, 90 à ce jour, sont disponibles sur: http://www.dailymotion.com/Salon_Automne

Et n’oubliez pas de rejoindre le groupe Facebook du Salon d’Automne (qui compte déjà près de 2.000 membres!): https://www.facebook.com/groups/salondautomne/?fref=ts , sa page: https://www.facebook.com/salondautomne , ainsi que celle de la nouvelle association du Salon d’Automne International-SAI: https://www.facebook.com/pages/Salon-dAutomne-International/864579330223894?fref=ts

 


« Billet d’humeur sur le monde de l’art » par Jean-Bernard POUCHOUS, Vice-président du Salon d’Automne  Le 28 mai 2014

Jean-Bernard POUCHOUS à Pékin, invité d'honneur du Salon d'Automne en Chine (2012)Jean-Bernard POUCHOUS à Pékin, invité d’honneur du Salon d’Automne en Chine (2012)

« Dans l’esprit du célèbre pamphlétaire Zo d’Axa (1864-1930), j’offre ce petit billet d’humeur sur « Le monde de l’art » à mes amis artistes du Salon d’Automne 2014.

Les révolutions artistiques qui s’imposent à nous chronologiquement tels que : Le maniérisme (1520 – 1580), Le baroque (1580 – ), Le classicisme (1660 – 1715), Le rococo (1730 – 1760), Le néoclassicisme (1750 – 1830), Le romantisme (1770 – 1850), Art and craft (1860 – 1910), Le symbolisme ( 1866 – ), Arts incohérents (1886 – 1896), L’art nouveau (1890 – 1905), Le sillon (1893 – 1904), Luminisme (1904 – ), Le futurisme (1904 – 1920), L’expressionnisme (1908-), L’art performance (1914 – ), Le dadaïsme (1916 – 1920), Le constructivisme (1917 – 1930), Le surréalisme (1924 – 1966), l’Expressionnisme abstrait (1940-), L’art brut (1945 – ), Cobra (1948 – 1951), Happening (1950 – ), Le pop art (1955 – ), Le nouveau réalisme (1960 – 1970), L’Art urbain (1960 – ), Figuration narrative (1960 – ), L’art conceptuel (1965 – 1975), Fluxus (1961 – 1970), Le mail-art (1962 – ), Art vidéo (1963 – ), Nouvelle figuration (1964 – ), Art and language (1970 – ), L’art sociologique (1971 – ), Le postmodernisme (1977 – ), Art singulier (1978 – ), Figuration libre (1981 – ), L’Art modeste (1988 – ), sont-elles des mobilisations sociales réussies ?

Tout autodidacte ou « BAC + 10″, affirme de façon péremptoire, que les réputations des artistes se forment à partir de consensus provisoires et révisables. La définition de l’art lui-même et de ses limites serait historiquement arbitraire. Depuis 50 ans cette idéologie psycho-sociologique domine et nous montre toute œuvre comme empreinte des multiples décisions et interprétations qui font du « monde de l’art » tout entier son « auteur ». Elle apparaît ainsi dans le mouvement de sa genèse matérielle et cognitive. Les faits et les valeurs constitutifs de la réalité de l’art changeraient donc graduellement et radicalement, comme se modifieraient les réseaux et les conventions dont ils émaneraient. Ils seraient le produit de cette action collective !

Quid de l’inspiration, du senti, de l’être ?

Quant à l’artiste en tant qu’auteur, il n’agirait que sur la base de conventions communes qui s’incarneraient dans des savoirs, des techniques, des habitudes de travail, des catégories de perception … Très utile, cette perle rare mobiliserait ainsi de façon altruiste, des fabricants de matériels, des collaborateurs, des intermédiaires diffusant l’œuvre, des critiques et des théoriciens, des fonctionnaires pour soutenir ou censurer l’activité créatrice, des publics enfin qu’ils soient contemporains ou à venir. Cet artiste se réfère  quant même à quelques ancêtres/créateurs du passé ou de son temps. Il serait au centre d’une constellation de coopérations en chaîne liant tous ceux qui, à des titres divers, concourraient à l’existence de l’œuvre. La production de toute œuvre serait donc une action collective, qu’il s’agisse d’arts-plastiques, de musique, de photographie, de cinéma ou de littérature.

Littérature justement, sur le ton néo-scientifique des publications justificatives de revenus universitaires typique du XXème siècle, faite pour légitimer doctement un marquage territorial, un revenu socio-économique, une empreinte générationnelle, sur le thème : « le monde de l’art reflète la société dans son ensemble. »

Le tour est joué ! La place est prise !

Un cache misère pourtant …

NON ! L’art ne peut être approché avec les mêmes termes et avec les mêmes outils méthodologiques que n’importe quel autre domaine d’activité.

Dans ce « monde de l’art » là, tout tient en 4 gros mots : « individuellement », « collectivement », « les gens » et « processus » (pour ne pas dire procédure).

« On » est un « con » ! (Citation inconnue)

Le « pronom indéfini neutre » est « vulgarité ».

Si « les gens » (indéfini neutre) de ces gens là, se disposent à agir sur la base des significations des objets que comprend le monde :

1- L’association « des gens » prend nécessairement la forme d’un « processus » dans lequel ils s’adressent mutuellement des indications et les interprètent : les actes sociaux, sont alors construits selon un « processus » dans lequel les acteurs notent, interprètent et évaluent les situations auxquelles ils font face ;

2- Les relations et enchaînements complexes d’actes dont sont faits les organisations, les institutions, la division du travail, et les réseaux d’interdépendance seraient choses mouvantes et non statiques.

Alors pourquoi ce désir actuel individuel et collectif de « développement durable » ?

Le poète n’est plus seul, il a disparu (dans une masse indéfinie et neutre).

3- Les individus, orientent, contrôlent, infléchissent et modifient chacun leur ligne d’action à la lumière de ce qu’ils trouvent dans les actions d’autrui. Alors rien n’est donc déterminé et l’interactionnisme caractériserait intellectuellement les formes d’action collective par leur plasticité et leur perméabilité au changement…

Tout deviendrait possible à tout un chacun !

Pour « les gens », pris « individuellement » ou « collectivement », « le monde de l’art » pourrait durablement se développer ; ce ne serait qu’une question de « processus ».

Je ne veux pas être un « processus » ! Je veux comme Alphonse Gallaud de la Pérouse, dit Zo d’Axa : « Vivre pour l’heure présente, hors le mirage des sociétés futures ; vivre et palper cette existence dans le plaisir hautain de la bataille sociale. C’est plus qu’un état d’esprit : c’est une manière d’être – et tout de suite. » (L’En dehors, 1892).

Voilà pourquoi, les révolutions artistiques qui se sont imposées malgré nous ne sont pas et ne seront jamais des mobilisations sociales réussies ! »

 

Jean-Bernard POUCHOUS

Artiste, Vice-président de la Société du Salon d’Automne, Président de la section Figures et Essais


Retrouvez l’annonce du Salon d’Automne 2014 dans l’agenda du Ministère de la Culture et de la Communication  Le 27 mai 2014

Saison culturelle 2013-2014

 

L’édition 2014 du Salon d’Automne, qui se tiendra entre les 15 et 19 octobre sur les Champs-Elysées, est longuement annoncée sur le site du Ministère de la Culture et de la Communication, ainsi que sur l’agenda de La saison culturelle France 2014/2014.

Vous retrouverez tous ces éléments sur le site www.culture.fr

Ainsi, d’année en année, le Salon d’Automne s’affirme comme un évènement phare en France, mais aussi à l’étranger avec le développement du Salon d’Automne International-SAI.


Le Salon d’Automne International de Tunisie : le pari gagné de la Fraternité des arts et des artistes !  Le 26 mai 2014

Affiche SAI Tunisie

« La première édition du Salon d’Automne International de Tunisie n’est pas encore achevée que son indéniable succès, tant au point de vue de la fréquentation que de son impact médiatique, s’avère un véritable « miracle » quand on sait que cette manifestation fut mise en place en deux mois de temps !!! 

Rassemblés dans le cadre prestigieux du Palais Keireddine (Musée de la Ville de Tunis) autour de l’artiste peintre Houda Ajili, Commissaire générale, Mourad Harbaoui, artiste peintre, performer, Directeur artistique et co-organisateur, Karim Kamoun, artiste photographe, coordinateur et co-organisateur, et tous les membres de l’association Connect´Art ont accompli un travail extraordinaire qui a fait grand bruit dans la presse comme dans la communauté artistique tunisienne. Forte de 111 participants, dont une délégation de 30 artistes français, l’exposition a déployé une grande variété de vocabulaires plastiques où les créateurs tunisiens, mais également ceux venus d’Irak, de Jordanie, du Soudan, de Libye, du Maroc et d’Algérie, tiraient leur épingle du jeu en témoignant d’une vitalité, d’un élan, d’une diversité, d’une fraîcheur d’inspiration qui nous confortait dans notre certitude : la relève des arts plastiques passera par le Maghreb et plus généralement, par l’Afrique ! 

Souscrivant à l’éthique de  Fraternité des arts et des artistes, les organisateurs ont mis en résonance avec les arts plastiques des séances de courts métrage, de musique (concerts magnifiques !), de poésie, de littérature, et de performance liant danse, musique et peinture dans une scénographie du plasticien Mourad Harbaoui… C’est dire combien la délégation française fut enchantée, outre l’accueil princier qui lui fut réservé…, de cette floraison des expressions artistiques déployées autour de l’exposition et qui sont la marque du Salon d’Automne International !!! Et que dire du soutien médiatique assuré par de multiples interviews et reportages diffusés sur les radios et sur les écrans de télévision par des chaînes nationales et à des heures de grande écoute ?… Nous autres français, victimes de l’indifférence généralisée, –quand il ne s’agit pas de mépris…-, étions suffoqués par la présence forte et continue du relais médiatique…  Ce succès considérable, on le doit aussi à l’implication des différents acteurs, notamment du Ministère du Tourisme auquel nous réitérons toute notre gratitude, mais également au mécénat privé qui a cru à cette aventure en lui apportant les moyens nécessaires… Que tous les acteurs en soient remerciés ainsi que ceux qui, à l’instar de l’Ambassade de France organisant une réception des artistes, ont soutenu, encouragé, accompagné ce projet conçu sur l’altérité et la Fraternité des arts et des artistes…. Puisse ce message de liberté et fraternité lancé par les artistes exposants du Salon d’Automne International de Tunis être entendu de tous ! »

Noël CORET

Président du Salon d’Automne

Président du Salon d’Automne International – SAI

Retrouvez tous les visuels, textes et commentaires sur: https://www.facebook.com/pages/Salon-dAutomne-International/864579330223894?fref=ts / https://www.facebook.com/groups/salondautomne/?fref=ts


ATTENTION: c’est le dernier jour pour vous inscrire au Salon d’Automne 2014!  Le 19 mai 2014

Dernier jour!Chers amis,

Vous avez jusqu’à aujourd’hui minuit, le cachet de poste ou l’envoi de votre courriel faisant foi, pour envoyer votre dossier de candidature pour le Salon d’Automne 2014, qui se tiendra entre les 15 et 19 octobre prochains (vernissage le 14 octobre) sur les Champs-Elysées.

Vous trouverez tous les documents d’inscription ainsi que le règlement sur notre site: http://www.salon-automne.com/a-propos/exposants/

Vous pouvez également nous joindre par courriel (info@salon-automne.com) ou téléphone (01 43 59 46 07) pour obtenir de plus amples informations.

Bien à vous tous,

L’équipe du Salon d’Automne


ATTENTION: la date limite de la fin de l’appel à candidatures au Salon d’Automne 2014 approche à grands pas!  Le 14 mai 2014

Date LimiteChers amis,

Vous n’avez plus que quelques jours pour envoyer votre dossier de candidature pour le Salon d’Automne 2014, qui se tiendra entre les 15 et 19 octobre prochains (vernissage le 14 octobre) sur les Champs-Elysées.

Vous trouverez tous les documents d’inscription ainsi que le règlement sur notre site: http://www.salon-automne.com/a-propos/exposants/

Vous pouvez également nous joindre par courriel (info@salon-automne.com) ou téléphone (01 43 59 46 07) pour obtenir de plus amples informations.

Bien à vous tous,

L’équipe du Salon d’Automne


La 2°édition du SALON D’AUTOMNE d’AMERIQUE LATINE (SOAL), en collaboration avec la nouvelle association du Salon d’Automne International : Un essai transformé  Le 13 mai 2014

Claude Martin VASKOU et Eliana MINILLO, organisateurs du Salon d'Automne en Amérique LatineClaude Martin VASKOU et Eliana MINILLO, organisateurs du Salon d’Automne en Amérique Latine

Après le succès enregistré par le 1° Salon d’Automne d’Amérique Latine, la deuxième édition se déroule du 8 mai au 1°juin 2014 dans le Galerie Marta Traba du Memorial da America Latina à São Paulo.

Cette exposition est une initiative de l’Association Culturelle França-Brasil, en partenariat avec la Fondation Memorial da America Latina, institution sous tutelle du Secrétariat  de l’Etat à la Culture de São Paulo. Elle a reçu le soutien entre autre, des Ambassades de France et d’Uruguay à Brasilia; de l’Association de défense des droits d’auteur, AUTVIS; de la Chambre de Commerce França-Brasil; de l’Association professionnelle des Artistes Plasticiens de São Paulo (qui compte plus de 500 membres) et, bien entendu du SAI.

Le jury de 7 membres, dont Noël Coret, président du SAI,  a sélectionné 129 artistes de 18 nationalités de quatre continents recrutés parmi les plus de 1500 artistes intégrant la page Facebook du groupe Salão de Outono da America Latina, animé par Eliana Minillo.

Le commisariat de l’exposition qui présente des oeuvres de peinture, sculpture, arts graphiques, photographie, livre d’artiste, installation  a été assuré par Eliana Minillo et Claude Martin Vaskou.

Un espace historique, avec projection de deux vidéos créées pour l’occasion  a été réservé au Salon d’Automne et à Candido  Portinari, illustre peintre brésilien qui participa à l’exposition des peintres brésiliens du Salon,au Grand Palais en 1947. Portinari est en ce moment à l’honneur au Grand Palais avec l’exposition de son chef d’oeuvre « Guerre et Paix » qui est habituellement installé au siège de l’ONU à New York.

Un catalogue virtuel est disponible sur notre page Facebook ou sur notre site ou encore sur Youtube  SOAL 2013/14.

Des workshops de gravures, aquarelle et plusieurs conférences sont organisées dans le cadre du Salon.

Le vernissage qui a eu lieu le 8 mai a été une vraie réussite avec plus de 900 personnes réunies dans un premier temps, pour la cérémonie d’ouverture, dans le Salon d’Actes du Memorial où est exposée une immense fresque à la gloire de Tiradentes héros de l’indépendance brésilienne et symbole de la liberté puis dans un deuxième temps à La Galerie Marta Traba prestigieux espace conçu par Oscar Niemeyer.

C’est grâce à notre partenaire la Fondation Memorial da America Latina, à son Président João Batista de Andrade; à Felipe Macedo, directeur des activités artistiques; à Angela Barbour directrice de la Galerie Marta Traba et à leur générosité; à Walter Miranda, président de l’APAP;  à João Carlos de Souza Meirelles, conseiller du Gouverneur et  à l’implication sans réserve d’Eliana Minillo que ce magnifique évènement artistique a pu avoir lieu.

                            Claude  Martin Vaskou

                     Président du CA du Salon d’Automne França-Brasil

                    Vice-Président du Salon d’Automne International

*Vous pourrez trouver plus de détails et des photos en visitant  notre site www.salon-automne-franca-brasil.com

ou notre page Facebook : www.facebook.com/SalaodeOutonodaAmericaLatina

 

 


Formidable succès de la 3ème Biennale d’Art et de Littérature du Caire, organisée en partenariat avec le Salon d’Automne International.  Le 13 mai 2014

Egypte - OkashaAbdelrazek OKASHA, grand maître d’œuvre de la Biennale

3ème édition de la Biennale du Caire : le sans faute !

 C’est peu dire combien cette troisième « Biennale-Salon d’Automne International » a rempli toutes ses promesses ! Sous la férule du plasticien Okasha, l’exposition a remporté un succès considérable, Ô combien mérité : qualité exhaustive des œuvres, participation des poètes et des musiciens, conférences et séances de créativité collective ont contribué à faire de cette édition une agora de fraternité artistique aussi exceptionnelle que puissamment émotionnelle !… 

Artistes venus de toute l’Egypte, de Syrie, de Jordanie, de Palestine, du Maroc, de Tunisie, d’Arabie Saoudite, du Brésil et de France, ont dialogué dans un élan de créativité irrépressible, créant des liens par-delà la diversité des cultures, s’enrichissant mutuellement dans le partage chaleureux d’une seule et même patrie : l’Art ! Pour les artistes français comme pour les autres, ce fut une semaine inoubliable, une semaine qui marqua d’une pierre multicolore l’éthique du Salon d’Automne International : la Fraternité des arts et des artistes !  

Certainement, les « travaux pratiques » de ce credo s’inscriront à jamais dans la mémoire des artistes présents, nourrissant des amitiés nouvelles, engendrant des projets tous azimuts. Rarement ces échanges internationaux auront été aussi fertiles que cette édition 2014 ! Okasha en fut le maître d’œuvre, en vénérable combattant qu’il est du rapprochement entre artistes d’Orient et d’Occident. Qu’il en soit infiniment remercié, ainsi que tous les acteurs franco-égyptiens de cette incontestable réussite ! 

Le Salon d’Automne International-SAI a fait ici la démonstration éclatante de sa nécessité comme de sa notoriété : les prochaines échéances en 2014 -Chine, Japon, Israël, Luxembourg…- devraient confirmer cet élan international qui ne connaît d’autre frontière que celle de l’ART EN PARTAGE !

 Noël Coret

Président du Salon d’Automne

Président du Salon d’Automne International-SAI

 


Encore quelques jours pour visiter l’exposition du Salon d’Automne International au Luxembourg (jusqu’au 1er juin 2014)!  Le 12 mai 2014

SAI - Luxembourg - AfficheSAI - Luxembourg - Photo

Chers Amis,

Retrouvez ci-dessus la photo-souvenir prise lors du vernissage avec l’Echevin et Bruno Théret (amateur d’art).
Avec un grand bravo à Michèle et Jean DESVILLES que je tiens à féliciter chaleureusement pour avoir accompli un travail formidable en réussissant une superbe exposition valorisant de très belle manière notre Salon d’Automne International ! Bravo ! BRAVO !!!!

Noël CORET – Président du Salon d’Automne International

 


Découvrez la nouvelle page Facebook du Salon d’Automne International.  Le 12 mai 2014

SAI - LogoInscrivez-vous sur la toute nouvelle page du Salon d’Automne International – SAI, présidé par Noël Coret, qui gèrera dorénavant les multiples expositions montées à l’étranger par le Salon d’Automne en collaboration avec un organisateur ou des institutions locaux, avec toujours cette idée de mettre en exergue la fameuse fraternité des arts et des artistes.

https://www.facebook.com/pages/Salon-dAutomne-International/864579330223894?notif_t=fbpage_fan_invite


Lettre du Président du Salon d’Automne aux Artistes (L’appel à candidatures du Salon d’Automne 2014 qui se tiendra entre les 14 et 19 octobre prochains sur les Champs-Élysées se termine ce 30 avril)  Le 14 avril 2014

Salon d'Automne 2013 - Noël CORET devant ses autoportraits - Jean-Bernard POUCHOUS/Rose SZNAJDER Salon d’Automne 2013 – Noël CORET devant ses portraits – par Jean-Bernard POUCHOUS et Rose SZNAJDER

 

 

Cher(e) ami(e)

Cher(e) artiste

Depuis quelques années le Salon d’Automne a opéré un retour spectaculaire sur le devant de la scène artistique. De 1800 visiteurs en 2004, il a rassemblé l’année passée plus de 30 000 personnes officiellement comptabilisées ! Certes, l’emplacement prestigieux des Champs Élysées n’y est pas pour rien mais n’explique pas à lui seul cette reconquête de notre public. Par ses activités déployées aux quatre coins de la planète, par son éthique d’altérité basée sur la « Fraternité des Arts et des Artistes », par ses exigences quant au professionnalisme de ses participants, par son combat contre le totalitarisme de l’AC (art contemporain) et pour la reconnaissance de la diversité artistique,  il a renoué avec sa notoriété sans rien lâcher de son éthique originelle. Vitrine privilégiée de la plupart des « stars » du XXe siècle (Renoir, Rodin, Cézanne, Bonnard, Vuillard, Brancusi, Duchamp, Derain, Matisse, Modigliani, Braque, Picasso, Zao Wou ki…)  il demeure un « outil » particulièrement efficace pour la promotion des artistes et la valorisation de leurs avancées plastiques réalisées dans l’année. Il est aussi une terre de rencontres et de cultures plurielles, un lieu où souffle le vent de la créativité, celle de la peinture, de la gravure et de la sculpture dont on parle si peu et qui, pourtant contribuent de manière décisive à alimenter l Oui, les artistes peintres, dessinateurs, auteurs de bandes dessinées, sculpteurs, graveurs, photographes, architectes, designers, numéristes, vidéastes, créateurs du livre d’artiste, du street art, de l’art mural et décoratif….ont encore des choses à nous apprendre, des questions à nous poser, des beautés à nous révéler,  des émotions à nous provoquer !!! Qu’ils et qu’elles soient les bienvenu(e)s : le Salon d’Automne est LEUR Salon, celui où chaque œuvre occupe une place privilégiée dans la grande symphonie des expressions artistiques !

Merci pour votre confiance, et…merci d’être des nôtres !

 

Noël CORET

Président du Salon d’Automne


L’appel à candidatures pour le Salon d’Automne 2014 est désormais ouvert !  Le 10 février 2014

Inscriptions

Cette année, vous pouvez remplir le formulaire de demande d’inscription en ligne (mais aussi en version papier ou par courriel).
Veuillez dans un premier temps lire en détail le règlement du Salon d’Automne 2014 qui vous concerne, puis renseigner le formulaire.

La date limite de remise des dossiers est fixée au 30 avril 2014.

Toutes les informations et formulaires sont sur: http://www.salon-automne.com/a-propos/exposants/


Vernissage le Vendredi 17 janvier 2014 à 18h de l’exposition « Le Chemin des Drames, vie et mort du Poilu pendant la Grande Guerre », dont Noël CORET, président du Salon d’Automne, assure le commissariat général.  Le 16 janvier 2014

Le Chemin des Drames

invitation Inauguration Exposition Chemin des Drames

Chers Amis,

 

C’est un grand honneur pour nous que d’accueillir M. Richard Williams,

arrière petit-fils du président des Etats-Unis Theodore Roosevelt, lors

de l’inauguration du Chemin des Drames.

Venu exprès de sa demeure californienne, sa présence est un hommage à

tous les soldats, tous les pilotes américains engagés en France pendant la

1ère Guerre Mondiale.

Que les artistes contemporains reçoivent aussi notre gratitude pour leur

précieuse contribution à cette manifestation ainsi que toutes celles et tous

ceux qui y ont contribué d’une manière ou d’une autre…

 

Noël Coret

Président du Salon d’Automne

Commissaire Général du Chemin des Drames

 

 Du 13 au 25 janvier 2014, Aulnay-sous-Bois sera l’une des premières villes de France à participer aux commémorations nationales et internationales du Centenaire de la Guerre de 14-18 en accueillant deux expositions d’envergure.

 La première, Jean Jaurès, 150 ans de modernité, évoquera la personnalité de ce tribun hors pair, patriote pacifiste, qui paya de sa vie son engagement contre la guerre.

 La seconde, Le Chemin des Drames, vie et mort du Poilu pendant la Grande Guerre, présentera la vie quotidienne au front, mais aussi dans l’espace public ou au sein de l’univers familial, à partir d’une collection de plus de 200 objets d’époque et tableaux d’artistes contemporains exposés pour la première fois : uniformes, armes, objets du quotidien, livres, instruments de musique, jouets, affiches, ainsi qu’un authentique taxi de la Marne.

 Cette exposition est placée sous le haut parrainage de Monsieur Richard Williams, arrière-petit-fils du président Théodore Roosevelt et petit-neveu de Quentin Roosevelt. 

 C’est avec plaisir que la ville d’Aulnay-sous-Bois vous invite au vernissage de ces  expositions, le Vendredi 17 janvier 2014 à 18h à ferme du Vieux-Pays,

30 rue Jacques Duclos à Aulnay-sous-Bois.


Toute l’équipe de la Société du Salon d’Automne vous souhaite une belle et heureuse année 2014, pleine de succès artistiques!  Le 6 janvier 2014

2014

Les membres du Comité du Salon d’Automne et du Bureau, sont très heureux de vous présenter leurs meilleurs vœux pour cette nouvelle année ! En dépit des nombreuses adversités qui pénalisent un grand nombre de créateurs dans notre pays, puisse 2014 être riche de joies, d’émotions artistiques, et combler toutes vos attentes !

Notre souci constant d’un dialogue international basé sur la Fraternité des Arts et des Artistes conduira une fois de plus notre Salon hors de nos frontières. Des rendez-vous artistiques de première importance nous attendent en Egypte, au Brésil, en Chine et au Japon, avec un détour par la Guadeloupe et Perpignan (Palais des Rois de Majorque)…

 

Permettez-moi de vous renouveler notre gratitude pour votre confiance, avec l’espoir de présenter votre plus belle réalisation de la « cuvée 2014 » lors de notre édition d’octobre 2014 sur les Champs Elysées !

 

A très bientôt, et encore bonne année à toutes et tous !

 

Noël Coret

Président du Salon d’Automne

Président du Salon d’Automne International – SAI


A l’occasion de la sortie de l’ouvrage “SYLVIE KOECHLIN 25 ans de sculpture”, Sylvie Koechlin, co-présidente de la section Sculpture du Salon d’Automne, vous convie au vernissage de son exposition de sculpture le mercredi 18 décembre 2013 de 18 h 30 à 21 h. sur la péniche du CERCLE DE LA MER  Le 10 décembre 2013

Exposition Sylvie Koechlin

A l’occasion de la sortie de l’ouvrage “SYLVIE KOECHLIN 25 ans de sculpture” édité par Lelivredart

J’ai le plaisir de vous convier au vernissage de mon exposition de sculpture

le mercredi 18 décembre 2013 de 18 h 30 à 21 h. sur la péniche du CERCLE DE LA MER

amarrée au Port de Suffren entre les ponts d’Iéna et de Bir-Hakeim à Paris 7ème arrondissement.

RSVP avant le vendredi 13 décembre 2013 par tél au 06 08 55 06 00 ou par retour de cet e-mail

Exposition du 19 au 20 décembre de 10h à 12 h et de 14 h à 18 h

Accès en voiture par la rampe au carrefour du Quai Branly et du Pont de Bir-Hakeim  – en bus n°72 – 82 – en métro station Bir-Hakeim – Passy - ou RER C station Champs de Mars  

Contact:  

Sylvie Koechlin sculpteur

tél: 33 (0)6 08 55 06 00
110, rue du Camp de Droite
62200 Boulogne/Mer
www.sylvie-koechlin-sculpteur.com


Venez le 7 décembre, profiter de la vente aux enchères privées organisée dans l’atelier de Françoise Frugier, co-présidente de la section Sculpture du Salon d’Automne (sculptures,dessins et aquarelles)  Le 29 novembre 2013

Françoise FRUGIER - La baigneuseFrançoise FRUGIER – La baigneuse

Vous êtes collectionneur d’Art ou amateur d’Art, vous voulez offrir un cadeau original…. Venez le 7 décembre, profiter de la vente aux enchères privées organisée dans l’atelier de Françoise Frugier. Ouverture des portes à 14h, début des enchères à 15h30
Avec sculptures,dessins et aquarelles …;enchères à partir de 30€.

Atelier n°2   143 rue de l’Ourcq 75019 Paris
Métro : Crimée
Bus n° 54 et 60 arrêt Crimée Curial
En voiture: sortie porte d’Aubervillliers
Tel portable : 06 80 38 40 99


Hommage à Pierre Eychart, artiste peintre, vice président du Salon d’Automne  Le 29 novembre 2013

EYCHART Pierre - Les passantsEYCHART Pierre – Les passants

C’est avec une infinie tristesse que nous vous informons de la mort de Pierre Eychart, artiste peintre, vice président du Salon d’Automne, qui nous a quittés le lundi 25 novembre 2013…
Exposant fidèle depuis 1962, il fut longtemps membre du Comité où il exprimait avec toute la force de ses convictions la nécessité pour les artistes d’engager le combat contre un système visant la mort de l’Art au profit d’un réseau international de spéculation où le dit « art contemporain » devenait l’objet de toutes les vanités mercantiles. Un combat pour la dignité, pour la promotion d’un art épris d’humanité… Pierre Eychart laisse une oeuvre d’une importance considérable qui le classe sans conteste au premier rang des artistes d’aujourd’hui.
Nous voudrions témoigner à sa famille, et à Régine Masclez, sa compagne, toute notre peine et notre solidarité.

SALON D’AUTOMNE D’AMERIQUE LATINE 2014 – PROLONGATION DES INSCRIPTIONS  Le 29 novembre 2013

SAAL(Crédit photo: Ana Mora)

Pour prendre en compte de nombreuses demandes d’artistes, la date de clôture d’inscription à la deuxième édition du Salon d’Automne d’Amérique Latine (2°Salão de Outono da America Latina) qui se déroulera du 8 mai au 1°juin 2014 à São Paulo a été repoussée au 15 décembre 2013.
Je vous rappelle que vous trouverz la fiche d’inscription et le règlement technique sur le site  www.salon-automne-franca-brasil.com ou sur le groupe Facebook :
https://www.facebook.com/groups/salaodeoutonoAL/
La liste des artistes sélectionnés sera publiée en février 2014.
Pour l’acheminement au Brésil des oeuvres sélectionnées par le jury, une solution de groupage  sera proposée dès mars 2014 aux artistes par le Salon d’Automne International à Paris.

L’équipe du Salon d’Automne d’Amérique Latine


« Le pari de Nectaire », article sur la prestation du grand flûtiste Leendert de Jonge lors du Salon d’Automne 2013  Le 28 novembre 2013

Leendert de JONGEhttp://operacritiques.free.fr/css/index.php?2013/10/22/2336-le-pari-de-nectaire


« La culture égyptienne nationale et internationale », par Abdelrazek OKASHA / Lancement de la Troisième Biennale d’Art et de Littérature d’Egypte en collaboration avec le Salon d’Automne et le Salon d’Automne International (du 15 au 22 janvier 2014 à Sharm Al Sheir)  Le 12 novembre 2013

Okasha - SA2013« Pour que les gens comprennent au salon d’Automne que ce qu’il s’est passé n’est ni contre Okasha ni contre le Salon d’Automne. C’est un évènement bien organisé par les frères musulmans internationaux pour que l’Egypte retourne avec une culture fermée, dans une pensée unique.

La culture des frères musulmans est contre l’art, l’Opéra, le cinéma, la musique, la philosophie et l’art plastique. Avant de passer au Salon d’Automne, ils sont passés à l’Institut du monde arabe et ils ont battu l’écrivain n°1 d’Egypte. Ils ont cassé les devantures en verre de l’Institut du Monde Arabe. (J’ai envoyé le lien de la vidéo et de l’article accroché avec mon article.) L’écrivain a arrêté la conférence. Ils ont fait la même chose aussi avec le centre culturel égyptien. Ils ont agressé un groupe de musiciens et ont cassé leurs instruments. Seule, la section arabe du Salon d’Automne a réussi à terminer son programme. Toutes les menaces de mort contre le grand acteur égyptien ou moi-même ont été proférées contre la passerelle entre la France et le Monde arabe. Même le nouvel ambassadeur d’Égypte en France n’a pas fait son devoir.

Réellement, j’ai trouvé tout extrêmement difficile autour de moi cette année. Mais j’ai trouvé la force avec les combattants Noël Coret, Monique Baroni, le courage de Danièle Le Bricquir et le sourire de tout le monde au Salon d’Automne dont les commissaires de l’Espagne et du Brésil.

De mon coté, je trouve que cet évènement valorise le Salon d’Automne car d’autres salons ou conférences n’ont pas été concernés. Ceci prouve que le Salon d’automne a déjà un impact important dans l’expression culturelle et artistique internationale.

La grande chance aussi pour le Salon d’Automne est que les 2 grands incidents pendant le salon ressemblent à l’intervention des nazis d’Hitler contre les artistes allemands et le tableau « Guernica » de Picasso. C’est très important pour le Salon d’Automne car ça veut dire que le salon a une véritable existence historique.

C’est pour cela que nous allons continuer la biennale du 15 au 22 janvier à Sharm Al Sheir. Le Président Egyptien lui-même envoie ses remerciements officiels au Salon d’Automne pour ce qu’il a réalisé. Monsieur le Président a consenti son aide pour l’aboutissement de cette 3e Biennale Salon d’Automne Art et Littérature » du Caire.

Après le 2 février, nous organisons une exposition d’un petit groupe du Salon d’Automne franco arabe, à Tunis (la vieille ville). Comme je l’ai dit le jour de la clôture du Salon d’Automne, c’est l’Art contre les armes et contre le terrorisme, L’Art, c’est avec l’Amour et la Paix. »

Abdelrazek OKASHA, artiste, fondateur de la Biennale d’Art et de Littérature

 


Lancement de l’appel à candidatures du second Salon d’Automne d’Amérique Latine!  Le 12 novembre 2013

1er SA d'Amérique LatineCher(e) artiste,
Nous avons le plaisir de vous annoncer la tenue de notre deuxième édition du Salon d’Automne d’Amérique Latine du 8 mai au 1° juin 2014 à São Paulo Brésil. Le succès rencontré par la première édition, a suscité beaucoup d’intérêt dans les milieux artistiques et dans le public.

110 artistes de 12 nationalités sélectionnés par un jury de haut niveau ont participé à cet évènement qui a été couvert par trois chaines de télévision.

Cette année c’est la prestigieuse Fondation Memorial de America Latina, institution sous tutelle du Gouvernement del’Etat de São Paulo, qui dispose d’un très vaste site dédié aux activités culturelles qui nous accueillera .Vous pouvez trouver un descriptif de cette institution sur le site www.memorial.org.br.

En mai 2014, nous espérons accueillir 200 à 220 artistes dans la Galerie Marta Traba et dans la bibliothèque de ce vaste ensemble culturel conçu par le célèbre architecte brésilien Oscar Niemeyer. Nous avons élargi notre champ de disciplines ( peinture, sculpture, photographie, arts graphiques), au livre d’artiste, à la vidéo, aux installations et aux performances.

Nous vous rappelons que l’inscription à notre Salon est gratuite.

Vous pourrez télécharger le règlement technique et la fiche d’inscription en français sur le site www.salon-automne-franca-brasil.com, et nous contacter directement par email: Inscricaosalaoutono2014@gmail.com.

En espérant votre candidature et en souhaitant que vous ferez partie des artistes sélectionnés par notre jury, nous vous adressons nos voeux les plus cordiaux.

 

Claude Martin Vaskou et Eliana Minillo, Commissaires du 2° Salão de Outono da America Latina*


Galerie Photos des expositions du Salon d’Automne  Le 7 novembre 2013

Vous pouvez dès à présent retrouver les photos des expositions du Salon d’Automne dans l’onglet « photos » de notre site ou en cliquant sur sur le lien suivant :

Photos du Salon d’Automne

Nous tenons à remercier notre partenaire Atelier 80 qui chaque année nous remet un très bon reportage photo.

 

 

Vous pouvez aussi nous faire parvenir vos photos prises lors des différents salons pour enrichir nos archives.

Nous acceptons tous les moyens de partage (CD, mail, les liens de partage…)

 

Merci à tous

 


Salon d’Automne 2013 : une foule ininterrompue !  Le 30 octobre 2013

Vernissage du Salon d'Automne 2013Vernissage du Salon d’Automne 2013

Affichant à son compteur plus de 31 000 entrées rigoureusement comptabilisées, le Salon d’Automne affiche une montée en puissance de notoriété absolument inédite dans le paysage des manifestations artistiques d’art contemporain !

Contre toute attente, malgré le décalage de dates qui nous fut imposé à la dernière minute, une foule ininterrompue a circulé sous les cimaises du Salon d’Automne durant six jours. Le vernissage en fut bien sûr le point culminant et le dessinateur Cabu, parrain d’honneur de ce cru 2013 fut le véritable héros de cette soirée. Multipliant les rencontres, il témoigna envers les exposants d’une attention extrême, aussi respectueuse que chaleureuse ! Qu’il en soit, une nouvelle fois, 1000 fois remercié !

En dépit de l’ irruption de quelques membres des Frères Musulmans venus perturber la délégation des artistes d’Egypte rassemblés autour du plasticien Okasha, la fête était de mise et rien ne put empêcher la fraternité des arts et des artistes de s’épanouir dans la liesse collective…

Contre toute attente, l’affluence du public se renouvelait chaque jour, jusque dimanche où à 18h, heure de fermeture du Salon, nous fûmes hélas dans l’obligation de refuser le public qui se pressait encore, toujours plus nombreux… Les arts plastiques furent particulièrement à l’honneur dans cette édition 2013 et l’enthousiasme de nos visiteurs révèle qu’en dépit de la promotion forcenée par les médias des manifestations exclusivement conceptuelles, la peinture, la sculpture, la gravure, les arts muraux et décoratifs, la photographie, le livre d’artiste…n’ont pas dit leur dernier mot et répondent encore à une nécessité culturelle et sociale !

Organisée par les Amis du Salon d’Automne sous l’autorité du peintre Jean Desvilles, la soirée des artistes fut l’occasion de l’annonce plébiscitée du président Noël Coret de « rempiler » une année de plus…

Les diverses interventions qui ont fait vivre ces six jours de folie ont elles aussi rencontré la faveur du public : conférences, théâtre, concerts, performances…la qualité exhaustive de la programmation aura une fois de plus largement contribué au succès du Salon d’Automne 2013 ! Que tous les artistes, les intervenants, les bénévoles, les partenaires (Suravenir, Ville de Levallois, Ville de Tremblay, Académie des Banlieues, Ministère de la Culture, Mairie de Paris…) sachent que ce succès immense est le leur et que le Salon d’Automne leur doit cette formidable reconquête du public…

 Déjà, les souvenirs de cette mémorable édition 2013 s’envolent dans le vent d’automne… Vivement 2014 !…

 

Benjamin LOUSTAU

Société du Salon d’Automne

Salon d’Automne International

 


Programme du dimanche 20 octobre, dernier jour du Salon d’Automne 2013, dont l’entrée, à l’occasion de son 110ème anniversaire, est libre pour tous!  Le 20 octobre 2013

Dimanche

 

  • Dimanche 20 octobre 2013 :
    • 14h00 : Performance de tango argentin, par El Maestro Orlando Coco Dias et Delphine Robin accompagnés de Matias Reynoso au Bandonéon et Tomas Bordalejo à la guitare
    • 16h : Concert de Leendert de Jonge (flûte seule): Les Chants de Nectaire (sélection) de Charles Koechlin (1867-1950)

 


Programme du samedi 19 octobre: l’après-midi des « Cultures Plurielles », en partenariat avec l’Académie des Banlieues (entrée gratuite pour tous)  Le 19 octobre 2013

Académie des Banlieues

 

  • Samedi 19 octobre 2013 :Cultures Plurielles,par l’Académie des Banlieues (commissaire : Mehdi Tadjouri) :
    • 13h00 : Performance Graffiti sur Cellophane avec JUNKY & HEK
    • 13h30 : Table ronde autour d’un sujet reliant acteurs du Salon d’Automne et invités de l’académie des banlieues
    • 15h – 15h30 : Représentation théâtrale de la compagnie La fontaine aux images
    • 16h30 – 17h  : Concert, Improvisions et autres délices, avec Nima Sarkechik(piano), Arash Sarkechik(électro, flûte) et Serge Forte(piano jazz)
    • 18h30  : Concert d’Alex Tymar et ses musiciens (Folk / Chanson française)

 

Et en continu toute l’après midi : Set Dj ambiance SOUL/FUNK/HIPHOP avec Dj Skandal et Dj Dimé, exposition des affiches du concours « Liberté / Egalité / Fraternité » mené par l’association l’Académie des banlieues, exposition des toiles des artistes JUNKY et  HEK.

 


18 octobre: poésie, concert, spectacle au Salon d’Automne 2013 (entrée gratuite pour tous)!  Le 18 octobre 2013

Programme du vendredi

 

    • 13h00 : Table ronde animée par Francis Combes – D’Apollinaire à aujourd’hui : Poésie et Arts plastiques (et non 18h comme indiqué par erreur dans le flyer)
    • 15h00 : « On connaît la chanson ! » et « Ecrans chantants » (en exclusivité!), spectacles de Daniel Chocron, accompagné d’Alain Azoulay (artiste lyrique) et Patrick Langlade (piano)
    • 17h00 : Concert d’André Robert (accordéon) et Jackie Billy (violon)
    • 20h00 : Dîner de gala des Amis du Salon d’Automne

 


17 octobre: cinéma et manga au Salon d’Automne (entrée gratuite pour tous).  Le 17 octobre 2013

Programme du jeudi

  • Jeudi 17 octobre 2013 :
    • 13h00 : « Picasso et le cinéma » par Daniel Chocron
    • 14h30 : Cycle Manga – Démonstration de calligraphie par Nobutaka Hayashi
    • 19h00 : Soirée privée SURAVENIR

16 octobre… Nous vous rappelons que l’entrée au Salon d’Automne 2013 est gratuite pour tous!  Le 16 octobre 2013

Programme du mercredi

 

    • 14h00 : Cycle Manga – Conférence sur les Tankas…poèmes japonais de 31 syllabes, Miho Shimma (poète et essayiste)
    • 15h30 : « Café Littéraire », animé par Daniel Chocron
    • 17h30 : L’heure égyptienne

 


Jour J: Vernissage du Salon d’Automne 2013 (16-20 octobre sur les Champs-Élysées), en présence de son parrain Cabu, aujourd’hui à partir de 17h30!  Le 15 octobre 2013

Feu-Artifice

    • 17h30 – 22h00 : Vernissage officiel du Salon d’Automne 2013
    • 19h00 : Cycle Manga – Tambours japonais autour de Mariko Kubota-Salandre, fondatrice et animatrice du groupe Wadaïko Makoto
    • 19h15 : Cérémonie officielle d’ouverture (discours, remise des prix)
    • 20h00 : Concert de jazz du Hot Swing Orchestra

NOUS VOUS ATTENDONS NOMBREUX!!!

 


Cabu, parrain du Salon d’Automne 2013, présentera à cette occasion, en exclusivité, 20 de ses dessins et illustrations  Le 9 octobre 2013

CabuCabu

Après Stéphane Guillon en 2009, le regretté Laurent Terzieff en 2010, Bertrand Tavernier et Jean Cosmos en 2011, Pierre Arditi en 2012, Cabu sera le parrain d’honneur du Salon d’Automne 2013. En sus d’en avoir réalisé le visuel, il présentera à cette occasion une vingtaine de ses travaux illustrant les arrondissements de Paris.

Cabu - Visuel affiche SA2013


Le Salon d’Automne 2013 rend hommage à Emile SABOURAUD  Le 9 octobre 2013

Emile SABOURAUD - Hélène au chapeauEmile SABOURAUD – Hélène au chapeau

 

EMILE SABOURAUD (1900-1989)

 

Né à Paris en 1900, Emile Sabouraud se destine rapidement à la peinture alors que sa sœur Cécile épouse Jean de Brunhoff : c’est à cette époque qu’il rencontre Soutine, Dufy, Vuillard et fait partie du pré Saint Gervais ». Zborowski, le célèbre marchand de Modigliani et de Soutine lui offre son premier contrat et sa première exposition en 1928. Puis il exposera ensuite chez Dubourg, le marchand de Nicolas de Stael et chez Bernier avec la groupe de la Réalité Poétique. Ensuite, professeur à l’académie Julian, ses écrits sur la peinture et ses conférences très suivies à la Sorbonne sont reconnus de tous. Après avoir été honoré par Max Kaganovitch en 1951, il expose plusieurs années à la galerie Findlay de New York, Chicago et Palm Beach avant de rejoindre la galerie Artcurial en 1973 et la galerie Danielle Bourdette-Gorzkowski en 1990.

Emile SABOURAUDEmile SABOURAUD

 


Le Salon d’Automne 2013 rend hommage à Abdelkader GUERMAZ  Le 9 octobre 2013

Abdelkader GUERMAZ - Pierre d'exilAbdelkader GUERMAZ – Pierre d’exil

ABDELKADER  GUERMAZ   (1919 -1996)

Figure historique de l’art algérien moderne de tendance abstraite dont il fut un des fondateurs, et maître  reconnu de la Nouvelle Ecole de Paris, Guermaz voit pour la cinquième fois une de ses toiles  exposée au Salon d’Automne auquel il participa en 1969, 1970,1975 et 1982.

Pierre d ’exil , œuvre «  immense » de la  maturité de Guermaz , que vont découvrir au Salon la critique et le public, est bien un de ses « paysages »,lieu de mémoire certes ,mais aussi équivalence plastique de la « voie » dans  laquelle il s’est engagé dans une double démarche picturale et spirituelle, chemin aride semé d’obstacles, étagements de falaises, espaces à parcourir où l’infini vers lequel il tend ne s’ouvrira qu’au terme de sa quête…

 


Le groupe « Happy Art », fondé par Guy Sénécal, apportera joie et couleurs aux cimaises du Salon d’Automne 2013!  Le 8 octobre 2013

Jean François LUCCHI - La vie est un voyageJean François LUCCHI – La vie est un voyage

 

Happy Art contemporain est une petite branche – très fleurie – de l’art singulier, née voici trois ans. Ce mouvement regroupe des artistes qui ont comme point commun de nous donner des œuvres gaies, ludiques, optimistes… happy quoi ! Ce sont tous des militants du bonheur, qui prennent la vie du bon côté, et qui veulent juste partager leurs visions ô combien poétiques du monde. Ces colporteurs de tendresse, ces maraudeurs de délicatesses vertes et jaunes et bleues, ces bandits de grands chemins parsemés d’étoiles, ces baladins qui tutoient les nuages et les herbes sauvages sont allés cueillir quelques fleurs dans les jardins délicieux de leur imagination féconde. Puissent ces récoltes vous donner quelques instants de bonheur, et nous seront ravis.

 

Guy Sénécal

 

Fondateur d’Happy Art

Frédérique CHEMIN - SmileFrédérique CHEMIN – Smile

 


Pour la première fois, la Culture Manga, sous toutes ses formes, sera largement représentée au Salon d’Automne 2013!  Le 8 octobre 2013

Harumo Sanazaki - Princesse SakuraHarumo Sanazaki – Princesse Sakura

Le MANGA au salon d’automne, une première…

La narration graphique, forme nouvelle de l’expression artistique ? Reconnue au Japon comme ‘’média égal de l’écrit’’ et’’ instrument de communication’’, à coup sûr. Plébiscitée par la jeunesse en France et dans le monde…certain également. Pour Jean-Marie Bouissou, auteur d’un ouvrage érudit sur le sujet, le manga est aussi un outil de ré enchantement… ! En une dizaine d’années, le manga, BD d’origine japonaise, enracinée dans une longue histoire du dessin et de l’écrit, s’est donc  installé dans le quotidien des Français comme un genre à part entière et fait à présent partie du paysage éditorial de l’hexagone. Le mot « manga » lui-même est entré dans notre vocabulaire au même titre que « karaté », « samouraï’’, « sushi » ou ‘‘Tsunami’’.

Les artistes, créateurs, éditeurs peaufinent actuellement  leurs lignes éditoriales et cherchent de nouvelles stratégies.

Pour la première fois le salon d’automne, salon de l’innovation,  va accueillir une dizaine d’œuvres de deux mangaka (auteurs de manga) : Mme Harumo Sanazaki et M. YoshihiroYanagawa (qui a publié Bye bye my brother, chez Casterman).

Avec l’Académie des Banlieues, quelques animations culturelles japonaises accompagneront l’exposition (voir dans la programmation).

1 – Mme Sahé Cibot, spécialiste en pop-culture japonaise, traductrice, conseillère pour les éditions Casterman, présentera différents genres de manga édités en France, ainsi que les évolutions perceptibles.

2 -  Mme Mariko Kubota-Salandre, fondatrice du groupe Wadaïko Makoto, fera tonner le tambour (taïko), notamment lors du vernissage;

3 – Mme Miho Shimma parlera de poésie, et tout particulièrement de Tanka…

4 – M. Nobutaka HAYASHI donnera à voir ses calligraphies originales.

Yoshihiro Yanagawa - Le jeune garçon et la neigeYoshihiro Yanagawa – Le jeune garçon et la neige


La ville de Levallois présente l’artiste Claude Bleynie au Salon d’Automne 2013  Le 8 octobre 2013

Claude BLEYNIE - Tu es où là¿ Claude BLEYNIE – Tu es où là¿

Pour la 5ème année consécutive, la ville de Levallois présentera les travaux de ses artistes contemporains. Cette année, son espace sera consacré au peintre Claude Bleynie.

 


La délégation du Monde Arabe, présidée par Okasha, de retour au Salon d’Automne 2013  Le 7 octobre 2013

Abeer HAMDY

Après une absence regrettée en 2012, pour des raisons politiques, le Salon d’Automne est heureux d’accueillir à nouveau la section du Monde Arabe, créée et dirigée par l’artiste égyptien Abdel Razek Okasha, également fondateur de la Biennale d’Art et de Littérature du Caire, dont la troisième édition se tiendra très prochainement.

Hesham TAHA

 

 

 


Les Arbustes, association défendant de jeunes artistes de moins de 25 ans, au Salon d’Automne 2013  Le 7 octobre 2013

Alexis LEBORGNE – Journée maussade

Le partenariat entre la société du Salon d’Automne de Paris et l’association Beaux Arts Découverte représentée par l’artiste Ruiz-Jancovic Christiane  permet  à 16  artistes de moins de 29 ans, lauréats du salon des jeunes talents,  ARBUSTES  à Mantes la Jolie, d’exposer dans un espace privatif  au salon d’Automne de Paris.

Cette initiative est de nature à encourager de jeunes créateurs en devenir en leur permettant de confronter leurs oeuvres à celles d’artistes confirmés

Christiane Ruiz-Jancovic

Présidente du salon ARBUSTES

www.arbustes.org

Christelle GOTH – L’orgueil musical


La délégation japonaise du Salon d’Automne 2013  Le 7 octobre 2013

Hideko TAKATA – Le vieux château dans le brouillard

Comme tous les ans, nos amis du C.A.E.A. (Club des Amis de l’Europe et des Arts) présenteront une centaine d’œuvres d’artistes japonais, après avoir accueilli pour la première fois en août 2012 une délégation d’artistes du Salon d’Automne à Tokyo.

Mayumi KURODA – La prière


ATTENTION: LE SALON D’AUTOMNE 2013 SE TIENDRA ENTRE LE MERCREDI 16 ET LE DIMANCHE 20 OCTOBRE PROCHAINS (VERNISSAGE LE MARDI 15 OCTOBRE A PARTIR DE 18H, SUR INVITATION), ET NON DU 31 OCTOBRE AU 04 NOVEMBRE COMME INITIALEMENT ANNONCE.  Le 16 septembre 2013

ATTENTION :

SUITE A UNE DECISION DE DERNIERE MINUTE, QUI NE NOUS EST BIEN EVIDEMMENT PAS IMPUTABLE, LES DATES DU SALON D’AUTOMNE 2013 ONT ETE MODIFIEES : DU MERCREDI 16 AU DIMANCHE 20 OCTOBRE (VERNISSAGE LE MARDI 15 A PARTIE DE 18H SUR INVITATION), ET NON DU 31 OCTOBRE AU 04 NOVEMBRE COMME INITIALEMENT ANNONCE.

NOUS VOUS PRIONS DONC DE BIEN VOULOIR NOUS EXCUSER DE CE CHANGEMENT QUI NOUS A ETE IMPOSE.


L’écrivain-peintre Yak Rivais expose Galerie Lefor Openo (24 rue Mazarine 75006 paris) du 5 septembre au 13 octobre (Vernissage le jeudi 12 septembre)  Le 22 août 2013

La liberté guidant le peuple

L’écrivain-peintre Yak Rivais expose Galerie Lefor Openo (24 rue  Mazarine 75006 paris) du 5 septembre au 13 octobre. Vernissage le 12 septembre.  Qu’on se le dise: Yak Rivais pratique volontairement des “prix Drouot” pour  mettre ses toiles à la portée du plus grand nombre (exemple: petit format 50€).  Titre de l’expo “Eh bien! dansez maintenant.

Les sous-locataires


Vernissage en fanfare de la 7ème édition du Salon d’Automne à Saria!  Le 20 juillet 2013

Article dans La Voz de Galicia (La Voix de la Galice)

« 7e et...la plus belle édition du SAI en Galice depuis 2005 ! Une nouvelle 
fois Mina Vrillet a accompli un travail formidable, avec une équipe fidèle, 
travailleuse,  chaleureuse... 
Florence Normier l'a parfaitement épaulée, avec les compétences qu'on 
lui connaît. 
Résultat : une exposition qualitativement d'excellent niveau, avec 12 
nationalités présentes. 
José Diaz Fuentes aurait de quoi être fier ! »
Noël CORET
Président de la Société du Salon d'Automne - Président du Salon d'Automne International
Article dans El Progresso

Attention, ne répondez pas aux courriers d’ExpoGuide!  Le 28 juin 2013

Vous êtes nombreux à avoir été contactés par l’organisation ExpoGuide, vous proposant des expositions et autres prestations.

En cas d’acceptation de votre part, ils vous envoient par la suite des injonctions à payer de plus en plus menaçantes: surtout n’y répondez pas!

ExpoGuide est une société fantôme, basée au Mexique, qui a récupéré des fichiers d’artistes sur les catalogues des salons.

Ne vous inquiétez donc pas de ces courriers, quand bien même leur ton deviendrait de plus en plus inquiétant, vous ne risquez en effet rien du tout.


Retrouvez « Un siècle d’art moderne en effervescence : le Salon d’Automne », la conférence donnée le jeudi 25 avril par Noël Coret au Petit Château de Sceaux.  Le 27 juin 2013

Noël Coret, Portrait, par Rose Sznajder. Plasticienne-photographe, membre du Comité du SA

Intitulée « Un siècle d’art moderne en effervescence : le Salon d’Automne », la conférence donnée le jeudi 25 avril par Noël Coret au Petit Château de Sceaux s’inscrivait dans le cadre de l’exposition remarquable « 1704 – Le Salon, les Arts et le Roi » qui se tient actuellement au Musée de l’Île-de-France. Noël Coret nous a communiqué la trame de son intervention ci-dessous :

 

Salon d’Automne

La Fraternité des Arts et des Artistes

-Conférence Petit Château de Sceaux 25 avril 2013-

 

Rappel historique des Salons avec quelques dates importantes

 -1648 : Création de l’Académie Royale de Peinture et de Sculpture, sous la régence d’Anne d’Autriche, à l’instigation d’un groupe de peintres et de sculpteurs, dont faisaient partie Philippe de ChampaigneSébastien BourdonCharles Le BrunJuste d’Egmont et Gérard van Opstal, dans le but de contrecarrer l’influence des guildes de Saint-Luc et d’élever le statut des artistes qui n’était pas distinct de celui des artisans.

 -1850 : Courbet expose l’Enterrement à Ornans, 1850, Salon de 1851,  dimensions : 3,15 x 6,68 m  !!!  Scandale : Dimensions réservées jusqu’alors aux scènes de bataille ou aux scènes mythologiques.

46 personnages sont rassemblés dans le village natal franc-comtois du peintre… Une communauté soudée dans le deuil… Courbet ici signe un acte profondément humaniste et fraternel avec les habitants de son village….

-« Salon des refusés » de 1863 au Palais de l’Industrie, avec Antoine Chintreuil et les « peintres de la modernité » : Pissarro, Manet avec trois tableaux dont Le Déjeuner sur l’herbeHarpignies, Fantin-Latour, Whistler, Jongkind….

 -11 ans plus tard, le 15 avril 1874, le second « Salon des refusés » donne naissance aux Impressionnistes. Réunis chez Nadar Boulevard des Capucines : Boudin, Cézanne, Degas, Monet, Pissarro, Renoir, Sisley… Ridiculisés à l’époque, ils caracolent aujourd’hui dans les ventes publiques et sont devenus les peintres les plus populaires de notre planète.

-1884 : Naissance du Salon des Indépendants : « Ni Jury ni récompense »

Importance de Seurat, du néo-impressionnisme, des nabis…

Anecdote : Une forte amitié liera deux artistes que tout opposait et qui seront tour à tour les présidents des Indépendants : le commandant Dubois Pillet qui participa à la « semaine sanglante » lors de l’écrasement de la Commune dans le sang et Maximilien Luce, artiste anarchiste, qui avait 13 ans pendantla Commune mais qui en exorcisera plus tard le souvenir douloureux en peignant d’après mémoire les images d’une répression impitoyable…

-1903 Naissance du Salon d’Automne. A sa tête, l’architecte Frantz Jourdain, qui eut comme précepteur Jules Vallès… Solidarité avec les jeunes artistes refusés dans les deux Salons officiels et combat contre l’académisme ambiant.

Ethique originelle : « Fraternité des Arts et des Artistes ». Refus de la distinction des Arts majeurs (Peinture, Sculpture, Architecture) / Arts mineurs (tout le reste, de la gravure aux arts décoratifs…)

-1904 : Rétrospective Cézanne- présence de Picasso – 33 tableaux de Paul Cézanne, 62 d’Odilon Redon et 35 d’Auguste Renoir sont réunis !

-1905 : Scandale : Artistes tous classés dans un même ordre alphabétique quelle que soit leur discipline : dessin, arts du feu, photographie, affiche, etc…

-FAUVISME : Louis Vauxcelles : « Au centre de la salle, un torse d’enfant et un petit buste en marbre d’Albert Marque, qui modèle avec une science délicate. La candeur de ces bustes surprend au milieu de l’orgie des tons purs : Donatello parmi les fauves. »

« La bande à Matisse » : André Derain, Maurice de Vlaminck, Henri Manguin, Charles Camoin, Albert Marquet, Kees Van Dongen… Georges Braque et Raoul Dufy s’y présenteront l’année suivante…

LIRE TEXTE D’ELIE FAURE dans la préface du catalogue de 1905. «Ecoutez-les ces primitifs !  Ils sont nos fils, ils sont nos frères… ».

-Rappel de Rimbaud à son éditeur, 35 ans plus tôt : « Je suis jeune, tendez moi la main ! » (1870, à Théodore de Banvillle)

-Insister sur ce qu’apporte de neuf le fauvisme, pas tant l’utilisation de la couleur pure (« utilisée comme des cartouches de dynamite » selon Derain) mais du fait de l’utilisation ARBITRAIRE de la couleur…

-La musique est intégrée aux autres arts. LIRE PROGRAMME MUSICAL de 1905

-1906 : Rétrospective de 227 œuvres de Gauguin ! Exposition des oeuvres de Courbet et de Carrière…

Exposition d’Art Russe organisée par Serge de Diaghilev et Francis Jourdain, aidé de Larionov. 12 salles du GP décorées par Léon Bakst ! 53 artistes, pour 750 œuvres et 35 icônes…

Phrase de Frantz Jourdain : « Le Salon d’Automne a le droit, sans conteste, de prendre à son actif l’exposition organisée sur notre demande par le gouvernement de Saint Pétersbourg, sous la direction de Diaghilev, dont la conséquence a été les représentations inoubliables de ces ballets russes qui ont modifié d’une façon si heureuse notre représentation de la mise en scène et de la décoration théâtrale qui croupissaient dans la plus humiliante routine. »

 -1907 : Cézanne, mort en 1906, est couronné avec 61 œuvres majeures ! Picasso présent à l’ouverture.

 Apollinaire :

Mets ta jupe en cretonne

Et ton bonnet mignonne

Nous allons rire un brin

De l’art contemporain

Et du Salon d’Automne

A chaque exposition annuelle, poètes et hommes de lettres sont conviés à des conférences et invités à déclamer leurs poèmes… De Guillaume Apollinaire àEdouard Glissant, en passant par André Gide, Paul Fort, Jean Cocteau, Louis Aragon…, la plupart des poètes vivant à Paris sont passés par le Salon d’Automne !

Exemple de Fraternité des Arts : déclinaison du Fauvisme sur la poterie et les Arts du Feu : André Methey expose une centaine de pièces émaillées signées Van Dongen, Signac, Derain, Vlaminck….

-1908 : CUBISME (Braque refusé, combattu au Comité par Matisse…)

Accueil massif des artistes étrangers

Montparnasse, « La Ruche » : Archipenko, Hayden, Lipchitz, Zadkine, Chagall, Kandinsky, Baranoff –Rossiné, bientôt rejoints par Pascin, Modigliani, Kisling, Soutine, Foujita…. L’Ecole de Paris est en train de se placer au premier rang !

Séraphin Péladan écrit dans La Revue hebdomadaire :

« Ces étrangers qui remplissent nos théâtres et peuplent nos Salons, plus étrangers à l’art lui-même qu’à notre sol, s’amusent d’autant plus que le tableau tourne à la farce. On vient voir des énormités, comme ailleurs on va en entendre. Une mesure récente a ferméla Morgue, mesure sage : le spectacle était malsain. La mesure qui interdirait le Salon d’Automne serait sage aussi : le spectacle des simulations maladives constitue un danger de contagion : on ne doit pas faire un spectacle de l’épilepsie, même feinte, même peinte. Ce Salon est un mauvais lieu : l’épithète ne vient pas au hasard de ma plume ; je la choisis pour sa signification précise et habituelle. N’oubliez pas qu’il a un jury, que tout ce qui met sa tâche de cynisme, d’ânerie, de maladie ou d’impiété sur cette cimaise, tout cela a été choisi par des hommes qui n’ignorent ni les musées, ni l’histoire., qui sont conscients et qui prétendent faire œuvre civilisée. »

On passe 1910 avec la Danse de Matisse, 1911 avec les premières peintures abstraites de Kupka et on arrive à…

 -1912 où l’appel de Séraphin Péladan trouve un écho chez quelques députés qui veulent interdire le GP au Salon d’Automne !!! Une fois de plus, comme c’est souvent le cas en période de crise (la guerre s’annonce à ‘horizon) l’étranger sert de bouc émissaire, et le député Jean-Louis Breton lance à l’Assemblée Nationale : « Ce sont pour la plupart des étrangers qui viennent ainsi chez nous, dans nos Palais nationaux, jeter consciemment  ou inconsciemment le discrédit sur l’art français. » Violente attaque contre le Salon d’Automne à qui les députés souhaitent refuser l’accès au GP à cause des cubistes qualifiés de « métèques »/ Le député Charles Bauquier va jusqu’à dire : « On n’encourage pas l’ordure ! Il y a des ordures dans les arts comme ailleurs. »  Vibrante plaidoirie de Marcel Sembat, député socialiste et responsable dela Ligue des Droits de l’Homme, époux de Georgette Agutte, elle-même peintre fauve exposant au Salon d’Automne. Une phrase est restée dans les annales : « Mon cher ami, quand un tableau vous semble mauvais, vous avez un incontestable droit : c’est de ne pas le regarder, d’aller en voir d’autres ; mais on n’appelle pas les gendarmes ! »

-1914-1918 : Le GP transformé en « infirmerie » – 5 bulletins du Salon d’Automne, bulletins de solidarité avec les artistes combattant sur la ligne de front. Présentation des bulletins.

Lettres publiées. Parmi elles, celle du peintre Jacques Dresa :

« J’étais en observation sur le flanc du Honeck, dans un trou de terre que faisaient trembler de tous côtés les obus, tandis que mon cher petit camarade Desvallières, mourait héroïquement au Reischakerkopf, juste devant moi… Et à Verdun… Qu’est ce que je peux vous dire ? A certains jours plus de deux mille coups sont tombés sur notre batterie dont trois pièces ont été fracassées, et bien des camarades reposent maintenant dans les bois verts ! »…

-Sur l’impulsion du Salon d’Automne, organisation d’une exposition importante : « La Fraternité des Artistes », les œuvres sont vendues au profit des blessés et de leur famille…

-1919 : Exposition des œuvres des « artistes morts pour la France »

-Naissance des Ateliers d’Art sacré, créés par Maurice Denis et George Desvallières (1861-1950).

Section d’Art sacré très dynamique au Salon d’Automne.

Entre-deux guerres : montée en puissance de l’Ecole de Paris, expressionnisme et « retour à l’ordre ».

« Fraternité des Arts » : présence très forte des ensembliers au Salon d’Automne, avec Jacques Emile Ruhlmann, Majorelle, et de la maroquinerie avec Louis Vuitton

-1924 : « Fraternité des Arts » ajoute une nouvelle section : la GASTRONOMIE.

Tous les grands chefs régionaux sont présents et présentent un menu de leur « pays » d’origine !

LIRE MENU du SA 1927

 -1933 : Promulgation des lois raciales par Adolf Hitler.

Exemple de « Fraternité des artistes » au Salon d’Automne : Exposition de 65 œuvres d’artistes membres du Comité Français pour la Protection des Intellectuels Juifs persécutés. « Il s’agit d’offrir aux malheureux que les persécutions chassent de leur patrie, l’accueil et l’assistance. » Une main est tendue aux victimes de l’antisémitisme et de l’intolérance.  Frantz Jourdain ajoute son nom à ceux de Paul Langevin, François Mauriac, Charles-Marie Widor, artistes et intellectuels français qui ont immédiatement réagi aux lois haineuses d’Adolf Hitler.

-1940-1944

Le Salon d’Automne se tient au Palais de Chaillot.

Lire la lettre bouleversante du président du SA George Desvallières aux exposants suite à l’intervention de l’officier allemand Schnurr venu identifier et censurer toutes les œuvres des artistes juifs.

 Lire la liste des 23 artistes juifs morts dans les camps d’extermination.

 -1943 : Exposition en pleine occupation d’un artiste dégénéré : 33 œuvres de Georges BRAQUE !

 -1944 : LIRE LA PREFACE DU CATALOGUE 1944 dit « SALON DE LA VICTOIRE »

Rétrospective Pablo Picasso avec 80 oeuvres réalisées pendant l’occupation ! Scandale et tentative iconoclaste à l’égard des œuvres de Picasso. Une cohorte d’artistes conduite par André Lhote se positionne immédiatement devant les œuvres pour empêcher qu’elles soient vandalisées !

 -1945 : « Salon de la Paix » rétrospective Henri Matisse (bras de fer avec Picasso)

 -1946 : Le Salon d’Automne œuvre pour la paix et se déplace à Vienne en Autriche !

 Années d’après guerre…

 -1951 : Scandale plus politique qu’esthétique

Le 6 novembre, sept toiles dénonçant ce qu’on appelait la « sale guerre » d’Indochine, tableaux de Marie-Anne Lansiaux, Boris Taslitzky, Gérard Singer, Bauquier, Jean Milhau, Julien Sorel et Berbérian sont décrochés par les CRS à l’heure de la visite présidentielle. Titre d’Aragon dans les Lettres Françaises « Au Salon d’Automne, peindre a cessé d’être un jeu » La censure gouvernementale s’exerce surtout à l’encontre du portrait d’Henri Martin par Julien Sorel (alias Boris Taslitzky), montrant un prisonnier en tenue de bagnard, enfermé pour avoir refusé d’aller se battre en Indochine…

Tous les artistes du Salon d’Automne et tous ceux du Salon des Indépendants se mobilisent pour soutenir leur camarade et exiger l’exposition des œuvres au nom de la « liberté d’expression ». Bel exemple de « fraternité des artistes » !

A partir des années 50 la haute couture s’installe au Salon d’Automne où Pierre Cardin fait défiler ses mannequins ! Montrer l’article « Salon d’Automne : où la mode rencontre l’art de peindre »…, revue « Prêt à porter » de janvier 1958…

 Après-guerre marqué plastiquement par la rivalité entre l’abstraction et les tenants de la figuration.

 Création en 1951 par Isis Kischka, membre du Comité du SA, du mouvement artistique des « Peintres Témoins de leur temps ». L’aventure durera jusqu’en 1982. La plupart des têtes d’affiche du Salon d’Automne y participent.

« Nous croyons et répétons sans lassitude, que l’art n’est vraiment grand que lorsqu’il est universel et s’adresse à tous les hommes et qu’il est accessible à tous et non à quelques initiés ou qui se croient tels », disait Isis Kischka.

-1982 : Exposition au SA par Bernard Lorjou de Sabra et Chatila, massacres perpétrés par les milices chrétiennes dans les deux camps de réfugiés palestiniens de Beyrouth-ouest, qui ont fait plus de 3 000 morts.

Fin décembre 2008 : commencement du bombardement de Gaza.

-2009 : délégation d’artistes palestiniens au Salon d’Automne

Manifestations Internationales du Salon d’Automne, axe central de la « Fraternité des Arts et des Artistes » :

Depuis 2005 : Extension rapide d’une présence internationale et expositions du Salon d’Automne dans différentes capitales étrangères : Tel Aviv, Le Caire, Sao Paulo, Ryadh, Saint Jacques de Compostelle (Sarria), Moscou, Pékin, Tokyo…, sur le thème d’une RENCONTRE, d’un DIALOGUE entre artistes du Salon d’Automne et ceux du pays hôte…

 -2013 : Création du Salon d’Automne International. En expliquer la nécessité.

Pour terminer :

 De la difficulté d’exister en France pour un Salon historique dans le cadre d’une dictature impitoyable de l’expression conceptuelle soutenue quasi exclusivement par l’Etat contre tout ce qui fait sens, tout ce qui est relié à la mémoire collective, tout ce qui s’inscrit dans un processus ininterrompu depuis l’homme de Lascaux : le dessin, la peinture, la sculpture…considérés comme défunts !

« Mort de l’histoire de l’Art = Mort de l’Art» ? Enterrement non révélé d’une historicité édifiée par la chronologie ?… En quoi la création de musées d’art moderne (ex : le MOMA) puis de musées d’art contemporain participe-t-elle, en revendiquant une émancipation à l’égard d’une « continuité »,  à la victoire de l’idéologie punk du « no past – no futur » dans la création contemporaine ?… Discussion…


Les artistes du Salon d’Automne à l’honneur lors de la remise des prix du Salon d’Automne d’Amérique Latine!  Le 8 juin 2013
Un jury composés d’artistes membres de l’Association Professionnelle des Artistes Plastiques de l’Etat de São Paulo (APAP) présidée par Walter Miranda a été chargé d’attribuer « à l’aveugle » les prix du 1°Salon d’Automne d’Amérique Latine .
Le prix de peinture « Salon d’Automne de Paris »  a été remis par Noël Coret à l’artiste brésilienne de Niteroi, Andréa Facchini pour son oeuvre « Sobre saltos e jardins » qui sera exposée au prochain Salon d’Automne.
C’est au sculpteur hongrois Boldi, sociétaire du Salon d’Automne que revient le prix de sculpture « Victor Brecheret » pour son magnifique pied en marbre noir, prix remis par Victor Brecheret Filho, président de l’Institut du même nom qui sera également exposé au prochain Salon d’Automne.
Jean-Bernard Pouchous pour son oeuvre « Chocking chair-Pachuca », Rose Sznajder pour sa photo « Sous le soleil » et Radha Ramyar pour sa toile « La solitude de Radha » ont été distingués par un diplôme d’honneur.

Claude Martin Vaskou


Exposer au Salon d’Automne à Sarria  Le 14 mai 2013

LES INSCRIPTIONS POUR LA PARTICIPATION AU 7ème SALON D’AUTOMNE A SARRIA

SONT PROLONGÉES JUSQU’AU 6 JUIN 2013 A 24H

Prenez connaissance du  Règlement du Salon d’Automne à Sarria  et inscrivez-vous en ligne directement avec ce Formulaire du Salon d’Automne à Sarria.

Vous pouvez aussi vous rendre sur le site  du Salon International d’Automne à Sarria http://www.sia-sarria.eu/.

 

Préface extraits

Salon International  d’Automne de Sarria : 7e édition !

 

Que de chemin parcouru depuis ce jour mémorable d’octobre 2004 où le grand sculpteur José Diaz-Fuentes (1940-2010) est venu proposer au président du Salon d’Automne de lancer une passerelle entre cette vénérable et historique société d’artistes -celle qui afficha Renoir, Rodin, Matisse, Picasso, Dali et tant d’autres à sa devanture…- et sa ville natale de Sarria !… L’année suivante, dans la voute étoilée surplombant le Chemin de Compostelle, un nouvel astre était apparu. Déployée dans la chaleur de l’été galicien, la première édition du Salon International d’Automne de Sarria était née. Huit ans plus tard, sous l’égide de l’UNESCO,  du 15 juillet au 15 août 2013, la septième édition s’épanouira dans les lieux où cette manifestation s’est désormais enracinée. L’ancienne prison de la ville, le couvent de la Merced (Cloître de la Magdalena) et le splendide  monastère de Samos serviront une fois de plus d’écrin somptueux à cette grande fête de l’art. …..

Noël Coret, écrivain d’art, Président du Salon d’Automne


Salon International d’Automne-SARRIA

http://www.sia-sarria.eu/

www.sia-sarria.org

 

 


L’ouverture du premier Salon d’Automne en Amérique Latine approche (10 -26 mai 2013, Alliance Française de Sao Paulo)!  Le 26 avril 2013

 

Comme Paris, São Paulo,capitale économique et culturelle du Brésil aura son Salon d’Automne

São Paulo  va être  le siège d’une des grandes expositions destinées à la découverte de nouveaux talents : le 1° Salon d’Automne  d’Amérique Latine qui se tiendra du  10 au 26  mai 2013, dans l’espace d’exposition  “L’Oeil” de l’Alliance Française de Brooklin à São Paulo.

Le Salon dont les commissaires sont Claude Martin Vaskou et Eliana Minillo, est ouvert aux artistes de toutes nationalités, tendances et courants artistiques. Ce Salon est une initiative de l’Association Culturelle Salon d’Automne França-Brasil, produit en partenariat avec l’Institut Victor Brecheret.

Il a le soutien l’Ambassade de France  et l’Ambassade d’Uruguay au Brésil, la Chambre de Commerce França-Brasil,l’Association de protection des droits d’auteur AUTVIS et l’Alliance Française de São Paulo.

Pour participer à cet évènement, les oeuvres des artistes ont été évaluées par un jury composé d’artistes, de commissaires et de critiques d’art de grand renom auquel s’est ajouté l’expérience du Président du Salon d’Automne, Noël Coret.

Après une période d’inscription de trois mois, 112 artistes ont été sélectionnés : 73 brésiliens, 15 uruguayens et 11 artistes originaire d’Egypte,de Pologne, d’iran, de Hongrie, du Chili, d’Argentine,du Liban, de Monaco.

Ils exposeront leurs oeuvres : peinture, sculpture,photographie,gravure,collage, dessin, aquarelle.

Une performance de grafiteiros  aura lieu le jour du vernissage.

Il est également prévu des évènements parallèles : conférences et débat, visites guidées pour les enfants, workshops, musique et théâtre à l’Alliance Française du Centre-ville.

Comme le Salon d’Automne de Paris, le Salon d’Automne d’Amérique Latine pourrait fonctionner sur un rythme annuel ..

 

Vernissage : 9 de mai à 19 heures

Exposition: du 9 au 26 mai

De 9 heures à 19heures du lundi au vendredi

De 9heures à 13 heures le samedi

Dimanche fermeture

Local: Galeria L’Oeil da Aliança Francesa de São Paulo

Av. Santo Amaro, 3921 – Brooklin

Information pour la presse Viviane Nunes – 97620-6208 e 2925-0339.


Salle comble à l’Institut de France pour la conférence de Claude-Jean Darmon, président de la section gravure du Salon d’Automne, le 17 avril 2013.  Le 23 avril 2013

Dans le cadre des communications publiques organisées par l’Académie des Beaux-Arts, Claude-Jean Darmon (en photo), président de la section « Gravure » de la Société du Salon d’Automne, donnera une conférence intitulée:

« Le visage dans l’œuvre gravée de Rembrandt »

Mercredi 17 avril 2013 à 16h

Palais de l’Institut

Grande Slle des Séances

23, quai de Conti 75006 Paris

Un quota d’invitations est prévu à l’intention des artistes du Salon d’Automne. Pour recevoir une invitation (valable pour deux personnes), il fat en faire la demande au secrétariat du Salon d’Automne, et ce avant le 28 février 2013: info@salon-automne.com / 01 43 59 46 07


Albert Jacquard sera le parrain d’honneur du Salon d’Automne 2013 (29 oct. – 04 nov.)  Le 18 avril 2013

Albert Jacquard

Prenant la suite du regretté Laurent Terzieff, de Stéphane Guillon, de Jean Cosmos et de Pierre Arditi, Albert Jacquard, nous fait l’honneur d’être le parrain de l’édition 2013 de notre société d’artistes.

Né à Lyon le 23 décembre 1925, est un chercheur et essayiste français. Spécialiste de génétique des populations, il a été membre du Comité consultatif national d’éthique. Auteur de nombreux ouvrages de vulgarisation scientifique, il tient un discours humaniste destiné à favoriser l’évolution de la conscience collective.

Président d’honneur de l’association Droit au logement, il est aussi membre du comité de parrainage de la Coordination française pour la décennie de la culture de paix et de non-violence. Il a animé durant 9 ans, de septembre 2001 à juillet 2010, une chronique radiophonique quotidienne sur France Culture.

Il est également connu pour ses engagements citoyens, parmi lesquels la défense du concept de la décroissance soutenable, le soutien aux mouvements du logiciel libre et à la langue internationale espéranto.

Retrouvez l’intégralité de sa biographie sur Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Albert_Jacquard

L’APPEL A CANDIDATURE POUR LES ARTISTES SE TERMINE LE 30 AVRIL 2013

POUR VOUS INSCRIRE : http://www.salon-automne.com/a-propos/exposants/


Présentation du nouveau Bureau de la Société du Salon d’Automne, issu des élections du 28 mars 2013.  Le 2 avril 2013

Suite à l’Assemblée Générale du 28 mars 2013, suivi du Conseil d’Administration, le vote qui s’ensuivit pour désigner les membres du Bureau de la Société du Salon d’Automne, a donné les résultats suivants:

Président: Noël CORET (à l’unanimité)

Vice-Présidents: Jean-Bernard POUCHOUS (nouveauté 2013), Mireille JUTEAU, Françoise FRUGIER (nouveauté 2013)

Trésorière: Francine AUVROUIN (nouveauté 2013)

Trésorier-Adjoint: Jean-Bernard POUCHOUS

Secrétaire Général: Jean DESVILLES

Secrétaire Général Adjoint: Mina VRILLET (nouveauté 2013)

Le Bureau, organe exécutif de la Société du Salon d’Automne, est renouvelé en profondeur, et fait plus que respecter la parité.


André Vignoles, grand représentant de la peinture figurative, a été élu Président d’Honneur de la Société du Salon d’Automne.  Le 27 mars 2013

VIGNOLES André – La neige fondante aux trois pies

 

« Exposant au Salon d’Automne depuis 1948, André Vignoles a annoncé lors du Comité du 18 mars qu’il quittait ses fonctions d’Administrateur. André Vignoles était le doyen de notre Comité. A l’unanimité des membres du Conseil d’Administration, ce grand représentant de la peinture figurative a été élu Président d’Honneur de notre société d’artistes, sous les applaudissements et les compliments de l’assemblée ! L’artiste occupera cette nouvelle fonction aux côtés de Monique Baroni, présidente d’honneur. Sur la demande de l’artiste, le Comité a accepté qu’André Vignolles poursuive son travail au sein de notre jury. Qu’il reçoive ici, une fois de plus, notre gratitude pour le sérieux, la témérité, l’enthousiasme et le courage -il en fallait parfois…- avec lesquels il a rempli sa fonction. Sa probité, sa finesse d’analyse, sa haute culture, son esprit de camaraderie et sa solidarité sans faille envers notre société d’artistes, solidarité qu’il plaçait au-dessus de tout, en fait un magnifique exemple pour nous tous. Nul autre qu’André Vignoles ne méritait mieux ce titre honorifique et c’est avec fierté que nous l’inscrirons désormais dans la liste prestigieuse, aux côtés de Carrière, Renoir, Rodin…, des présidents d’honneur du Salon d’Automne ! »

 

Noël Coret
Président du Salon d’Automne

 


EXPOSER AU SALON D’AUTOMNE 2013  Le 15 mars 2013

Le Salon d’Automne aura lieu sur les Champs Elysées du 29 octobre au 4 novembre 2013.

Les formulaires d’inscription sont disponibles depuis quelques jours.

La date limite des inscriptions est le 30 avril 2013.

Vous trouverez, en haut et à droite du site,  la zone ‘Exposants 2013′ dans laquelle vous pouvez télécharger le règlement et le formulaire d’inscription.

De nombreuses précisions concernant la démarche à suivre sont décrites dans le règlement.

Le secrétariat du Salon d’Automne est à votre disposition pour répondre à vos questions au 01 43 59 46 07 ou par mail info@salon-automne.com

Dans la mesure du possible, pour faciliter la préparation du travail du jury, ne tardez pas trop pour nous envoyer votre dossier.

 

 


Parution de la monographie de Monique Baroni, « La couleur pour enchanter le monde », par Noël Coret  Le 7 mars 2013

Monique Baroni devant son triptyque Méditerranée, lors de l’exposition du Salon d’Automne à Ryadh (Arabie Saoudite) en mai 2010

Cet ouvrage est déjà le fruit d’une longue amitié avec l’artiste que je fréquente depuis plus de dix ans.  La promotion de son œuvre par le biais de cette monographie publiée par les éditions Somogy répond à une impérieuse nécessité. A l’heure où le citoyen assiste, effaré, à la consécration d’ «artistes » officiels, jouissant de tous les soutiens médiatiques, étatiques et mercantiles, tel Jean Favre souhaitant organiser un « lancer artistique de chats vivants » après avoir eu l’honneur des cimaises du Louvre…, il nous semble salutaire d’affirmer que l’Art ne se joue pas seulement dans les circuits nauséabonds du marché de l’art et du « marketing du scandale », mais qu’il est encore capable de nous émerveiller, de nous émouvoir, de nous élever, de nous permettre de lire le monde autrement, par les yeux de l’artiste. Assurément, Monique Baroni témoigne, pour celles et ceux qui sont en droit d’en douter, qu’une peinture, par l’émotion indicible qu’elle dégage, peut atteindre un langage universel et favoriser le dialogue des cultures, aussi différentes soient-elles. Son formidable succès lors des manifestations internationales du Salon d’Automne, à Moscou comme au Caire, à Saint-Jacques de Compostelle comme à Pékin, révèle combien son art participe à créer des liens, à rassembler, à propager de la joie parmi les citoyens de notre planète, où qu’ils vivent, quels qu’ils soient. Ce n’est pas le moindre des miracles de notre artiste ! Coloriste née, humaniste convaincue,  Monique Baroni est une artiste accomplie. Avec les moyens techniques éblouissants qui lui sont propres, elle renouvelle un vocabulaire plastique forgé par le Fauvisme, alimenté par Bonnard et les peintres de la Réalité poétique. La synthèse qu’elle opère est un véritable enchantement pour nos yeux éblouis… Voilà bien une artiste indispensable pour nous accompagner dans les méandres d’un quotidien objet de toutes les adversités. Alors, pour oublier la grisaille et nous élever quelque peu au-dessus de la mêlée (…), prenons un bain de couleurs rutilantes, d’harmonies voluptueuses, de poésie picturale ineffable : Monique Baroni ne cesse de chanter le monde, NOTRE MONDE  !

Noël Coret

Pour commander votre monographie de Monique Baroni: baronimonique@yahoo.fr


 


Il faut sauver la Maison Corneille !  Le 4 mars 2013

Située aux portes de Paris, à Villiers Adam, la maison-atelier qui abrita le célèbre artiste est en passe d’être vendue à un particulier.

Natif de Liège fils de parents hollandais, Guillaume van Beverloo, dit Corneille (1922-2010), est l’un des cofondateurs parmi les plus illustres et les plus féconds du groupe COBRA (nom composé des premières lettres de Copenhague, Bruxelles et Amsterdam).

Constant Nieuwenhuys, dit Constant, Asger Jorn, Karel Appel et Pierre Alechinsky étaient avec Corneille les membres les plus illustres de ce mouvement majeur né dans l’élan libérateur qui succéda au chaos de la Seconde Guerre mondiale. Ceux-là ne cessèrent de formuler plastiquement le lien entre abstraction et figuration, créant avec les moyens plastiques de la peinture un langage désormais identifié comme la manifestation la plus intense, voire la plus convulsive de l’expressionnisme abstrait. Chacun sait l’influence du groupe Cobra sur l’art informel, l’Action Painting américain et les courants diverses de l’abstraction internationale. Dans une explosion chromatique indicible, ces artistes faisaient naître soudain des propositions esthétiques radicales, en écho au Fauvisme qui, à l’instar de Derain, affirmait qu’il utilisait la couleur comme des « cartouches de dynamite ».  Dans ce contexte de bouleversement esthétique sans précédent, Corneille occupe une place de choix. Aventurier de la première heure, chercheur infatigable, il engage son art dans des architectures labyrinthiques parcellaires et parfaitement maîtrisées, établissant à travers ses paysages rudimentaires comme dans son bestiaire où l’oiseau et le chat occupent une place de choix, le lien organique unissant abstraction et figuration, objet de toutes les recherches du groupe Cobra. L’artiste passa les vingt dernières années de sa vie à Villiers Adam, dans une débauche créatrice hors norme, ultime période où les teintes les plus subtiles et les plus rutilantes parachevaient un univers visuel d’une intensité plastique et poétique inouïe.

Universellement reconnue, présente dans les plus prestigieuses collections privées et muséales du monde entier, l’œuvre de Corneille atteint une portée universelle, appréciée par les hommes de toutes confessions et de toutes cultures.

C’est dire l’urgence à se mobiliser pour sauvegarder la maison-atelier de l’artiste !

Convaincus par la nécessité d’en faire un lieu de mémoire mais également un lieu « vivant » à même de valoriser l’œuvre de l’artiste en développant une série de manifestations et d’animations rayonnant bien au-delà du département, la municipalité de Villers Adam soutient toutes les actions permettant la conservation du site. A son tour, la communauté artistique, avec le concours de la Maison des Artistes, doit tout faire pour éviter la disparition d’un patrimoine artistique irremplaçable. Avant qu’il ne soit trop tard, toutes les initiatives publiques et privées pouvant éviter le pire sont les bienvenues :

Il faut sauver la Maison Corneille !


Salon d’Automne 2012: retrouvez la conférence « Les artistes et l’argent », en partenariat avec Lelivredart  Le 4 mars 2013

TABLE RONDE. Le profil des artistes a changé, les conditions se sont durcies. Peut-on encore vivre de son art ?
Dans le cadre de la parution de nos guides pratiques pour artistes, nous avons animé au Salon d’automne une table ronde sur le thème « Les artistes et l’argent ».

Intervenants :
- Georges Maisonneuve, rédacteur en chef d’Almanart,
- Max Dana, collectionneur, président de L’Œil neuf,
- Sophie Blachet auteure des guides « Où exposer en France, « Où exposer en Europe ».
Modération : Milarépa Bacot, directeur des éditions Lelivredart
Ouverture : Noël Coret, président du salon d’Automne

Voir les vidéos ci-dessous:

 

 

Table ronde – Les artistes et l’argent 1/3 par Salon_Automne


Table ronde – les artistes et l’argent 2/3 par Salon_Automne


Table ronde – Les artistes et l’argent 3/3 par Salon_Automne


Concours d’affiches sur le thème « Liberté-Egalité-Fraternité » : le Salon d’Automne partenaire de l’Académie des Banlieues !  Le 4 mars 2013

 

Depuis deux ans l’Académie des Banlieues, sous la houlette de Mehdi Tadjouri, ex DJ de Diams, participe activement au Salon d’Automne en présentant le samedi après-midi une succession de manifestions représentives des cultures urbaines. Oxmo Puccino, artistes de la la BD urbaine, street art, culture hip hop avec DJ Logilo… Avec l’Académie des Banlieues, « un doux parfum de bitume » (Max Lebon) a envahi l’espace des Champs Elysées !

 Merci de trouver ci-joint le règlement du concours.

Puissent votre talent et votre imaginaire contribuer à la richesse graphique et picturale de cette manifestation nationale  !

Avec toute notre gratitude pour votre implication, Noël Coret

 


Le sculpteur André Abram crée les « Trophées du Salon d’Automne ».  Le 20 février 2013

Incontestablement, André Abram , avec son ami José Diaz Fuentes hélas disparu en 2010, est l’une des grandes figures de la sculpture contemporaine et l’un des artistes majeurs du Salon d’Automne. Fidèle à notre société d’artistes depuis  1996, André Abram apparaît comme un virtuose du bronze dont sa prodigieuse maîtrise nous en livre toute la puissance dans une palette d’émotions sans cesse renouvelée. Bronzes de velours, bronzes d’une sensualité tactile, bronzes incandescents, bronzes au cœur battant…, l’artiste renouvelle totalement le vocabulaire cubiste qu’il nourrit d’un lyrisme et d’une humanité qui lui sont propres et par lesquels il parvient à une intensité plastique étonnante !

Il était par conséquent tout naturel que le Salon d’Automne propose à ce bel artiste, présent sur les Champs-Elysées –sa rétrospective lors du dernier Salon a fait date !- comme à nos expositions de  Sarria en Galice,  de créer le trophée représentant notre société d’artistes. Un trophée où sont suggérées la sculpture, la peinture, la musique et la poésie, donnant ainsi à voir la diversité des arts propre au Salon d’Automne. Une sculpture en phase avec l’histoire et l’éthique du Salon d’Automne, une œuvre Ô combien digne de le représenter ! Bravo à toi l’artiste !

Noël Coret, Président de la Société du Salon d’Automne


EXPOSER AU SALON D’AUTOMNE 2013  Le 16 février 2013

Le Salon d’Automne aura lieu sur les Champs Elysées du 29 octobre au 4 novembre 2013.

Les formulaires d’inscription sont disponibles depuis quelques jours.

La date limite des inscriptions est le 12 avril 2013.

Vous trouverez, en haut et à droite du site,  la zone ‘Exposants 2013′ dans laquelle vous pouvez télécharger le règlement et le formulaire d’inscription.

De nombreuses précisions concernant la démarche à suivre sont décrites dans le règlement.

Le secrétariat du Salon d’Automne est à votre disposition pour répondre à vos questions au 01 43 59 46 07 ou par mail info@salon-automne.com

Dans la mesure du possible, pour faciliter la préparation du travail du jury, ne tardez pas trop pour nous envoyer votre dossier.

 

 


Martine Salzmann a le plaisir de vous inviter au vernissage du Salon Manganèse, le mardi 26 février 2013, à 19h30, avenue Gavroche, Vauréal (95490).  Le 16 février 2013

Martine Salzmann a le plaisir de vous inviter au vernissage du Salon Manganèse, le mardi 26 février 2013, à 19h30, avenue Gavroche, Vauréal (95490), où elle  expose huit toiles de la série Terre, vues du sol. L’exposition se poursuit jusqu’au 10 mars 2013, l’entrée est libre.

Elle sera présente le 26 février à partir de 19h30 et le dimanche 10 mars à partir de 14h.
Vous pourrez retrouver ces toiles sur le site : www.martinesalzmann.com

Huit toiles à Manganèse

Terre, vues du sol

Qu’en est-il de la vision humaine ?

La terre à hauteur d’homme a-t-elle encore quelque chose à dire ?

Feuilles de bouleaux éparpillées en points lumineux sur un sable sombre,

Feuilles de chênes roses recroquevillées dans le lichen gris,

Feuilles de châtaigniers ocre délicatement posées sur la mousse verte,

L’œil courre sur le sol étoilé.

Le chaos est-il confusion ou magnificence ?

À goûter le pinceau à la main la beauté des microcosmes,

Pouvons-nous pénétrer la terre et ses métamorphoses ?

Dans le flottement des impressions sensibles,

Les apparences sont-elles trompeuses ou surgissement de vie ?

Entre ses allées en perspective, larges, sécurisantes,

La forêt de Fontainebleau préserve des chaos où se perdre.

Mais tout à coup, l’équilibre n’est plus.

La beauté cède la place au tragique.

La diversité des essences débouche sur une parcelle ravagée par une exploitation brutale.

Et la promenade nous saisit.

… Arpenter les chemins sous l’immensité des étoiles, la vie captée à fleur de sol…


Conférence de Claude-Jean DARMON, président de la section « Gravure » du Salon d’Automne, à l’Institut de France le 17 avril 2013.  Le 13 février 2013

Dans le cadre des communications publiques organisées par l’Académie des Beaux-Arts, Claude-Jean Darmon (en photo), président de la section « Gravure » de la Société du Salon d’Automne, donnera une conférence intitulée:

« Le visage dans l’œuvre gravée de Rembrandt »

Mercredi 17 avril 2013 à 16h

Palais de l’Institut

Grande Slle des Séances

23, quai de Conti 75006 Paris

Un quota d’invitations est prévu à l’intention des artistes du Salon d’Automne. Pour recevoir une invitation (valable pour deux personnes), il fat en faire la demande au secrétariat du Salon d’Automne, et ce avant le 28 février 2013: info@salon-automne.com / 01 43 59 46 07


Colloque du 23 janvier 2013 au Sénat sur l’art contemporain: retrouvez l’intervention de Noël Coret, président du Salon d’Automne.  Le 5 février 2013

Le 23 janvier dernier, Sauvons l’art !, Marie Sallantin, Aude de Kerros et Christine Sourgins organisaient avec le soutien des sénateurs Marie-Christine Blandin et Yann Gaillard et Marc Fumaroli, de l’Académie Française, un colloque au Sénat.

Retrouvez les différentes interventions de ce colloque passionnant, dont celle de Noël Coret, président du Salon d’Automne: http://www.sauvonslart.com/modules/news/article.php?storyid=68589


Exposition de Danielle Le Bricquir, présidente de la section « Mythes et Réalités » du Salon d’Automne, à la Galerie 170 (Poitiers) du 15 mars au 17 mai 2013.  Le 31 janvier 2013

Danielle Le Bricquir – «La balade des oiseaux»  – Huile sur toile – 80x80cm – 2012

POITIERS

Galerie 170

 

15 mars – 17 mai 2013

 

170 grande rue   86000 Poitiers

    14h – 19h du mardi au dimanche ou sur rendez-vous au 06 82 66 07 22

Plus d’informations sur http://www.lebricquir.com/


Exposition du duo d’artistes du Salon d’Automne, Alina Czarnecka&Bruno Chavanne, (a+b) Forme et Matière, à la galerie parisienne HIP (vernissage le jeudi 07 février à partir de 18h)  Le 30 janvier 2013

Le duo Alina Czarnecka, Bruno Chavanne, (a+b) Forme et Matière, s’exprime et s’épanouit autant dans la création picturale que dans les prolongements et variations de ses applications décoratives.

A l’occasion de cette exposition un ensemble contrasté se dessine avec un leitmotiv : ses empreintes, qu’elles soient peintures relevant du geste ou impressions numériques, vibrant d’ambiguïtés et de mystères, témoignent d’un engagement d’artiste, acte de résistance car son mobile est appelé à un idéal de transcendance, à la recherche jamais assouvie du beau et qu’il demeure l’expression sublimée d’une liberté d’être.

 EXPOSITION DU 5 au 23 FEVRIER

VERNISSAGE LE JEUDI 7 FEVRIER A PARTIR DE 18H

BUFFET VEGAN CRU BIO / HAPPY CULTURE

INTERMEDES MUSICAUX/ KRYSTYNA & AGNIESZKA

 

HIP GALERIE D’ART

8 RUE SAINT ROCH

75001 PARIS

01 42 61 13 08


Retrouvez la liste des artistes sélectionnés pour le Salon d’Automne França-Brasil.  Le 15 janvier 2013

L’association du Salon d’Automne França-Brasil a reçu les inscriptions d’artistes venus de 17 pays.Ont été sélectionnés 73 brésiliens, 15 uruguayens, 13 français et 11 autres de différents pays.

Nous recevrons les oeuvres de 53 peintres,27 photographes,15 sculpteurs et 17 artistes spécialistes en arts graphiques. Un atelier de Street Art sera ouvert pendant la durée de l’exposition.

Les artistes sélectionnés seront informés par courrier électronique de la procédure d’envoi de la documentation qui interviendra en janvier 2013.

L’équipe du  Salon d’Automne França-Brasil  remercie tous les artistes d’avoir bien voulu participer au processus de sélection et leur souhaite une Bonne Année 2013.

Claude Martin Vaskou

Président du Conseil d’ Administration.

Salon d’Automne França-Brasil

1°SALON D’AUTOMNE D’AMERIQUE LATINE à SAO PAULO . Résultat de la Sélection du Jury:

Andréa Facchini NITEROI/ RJ/ BR

Andre Bauduin RIO DE JANEIRO/ BR

Abram BORDEAUX / FRANCE

Anny Lemos SÃO PAULO/ BR

Anna Marcondes SÃO PAULO/ BR

Angela Oskar SÃO PAULO/BR

Aldo Repetto SÃO PAULO/BR

Andrea Gelsi (CHEA) MONTEVIDÉO/ URUGUAY

Aoleo RIO DE JANEIRO/BR

Andrea Nunes SÃO PAULO/ BR

Ana Mora IBITINGA/SP/BR

A Roulant & G Guillaume PARIS/ FRANÇA

Bia Black SÃO PAULO/ BR

Boldi BUDAPESTE/ HUNGRIA

Blanca Trevizan CASCAVEL/ PR/ BR

Bozena Pilat CRACÓVIA POLÔNIA

Claire Jean SÃO PAULO/BR

Carol Saiden SÃO PAULO/BR

Cleusa Rossetto SÃO PAULO/BR

Chiavazza ALBIGNY- SUR –SAONE/FRANCE

Chico Santos LONDRINA/ PR/ BR

Cordeiro Almeida SÃO PAULO/ BR

Cristiano Burmester SÃO PAULO/ BR

Daniella Domingues BELO HORIZONTE/MG/ BR

Danielle Le Bricquir PARIS/ FRANCE

Diego Kroger PASO C. CANELONES/ URUGUAY

Diego Villalba MONTEVIDÉO/ URUGUAY

Dircea Mountfort SÃO PAULO/ BR

Dulci Montico SÃO PAULO/BR

Elián Stolarsky MONTEVIDÉO/ URUGUAY

Eder Muniz SALVADOR/BAHIA/BR

Elcio Miazaki SÃO PAULO/SP/ BR

Elisabeth Maille MONACO/ MONTE CARLO

Erika Malzone SÃO PAULO/ BR

Esther Bianco PORTO ALEGRE/ RS/ BR

Everson Fonseca SÃO PAULO/ BR

Fabio Segall SÃO PAULO/ BR

Favoretto RIO DE JANEIRO/BR

Fernando Oliveri MONTEVIDÉO/ URUGUAY

Francis Farago SÃO PAULO/ BR

Frattini SÃO PAULO/ BR

Gabriela C Trolio SALTO/ URUGUAY

Graciela Marrero MALDONADO/ URUGUAY

Ghislaine Escande IVRY SUR SEINE/FRANCE

Hala Izzeddine BEIRUTE/ LIBANO

H. Jacobowitz SÃO PAULO/BR

Hesham Taha CAIRO/ EGITO

Iva Sonda SÃO PAULO/ BR

Iria Galgano SÃO PAULO/ BR

Jean-B Pouchous PARIS/FRANCE

Jorge Casteran MONTEVIDÉO/URUGUAY

Jorge Faruelo MONTEVIDÉO/ URUGUAY

Jose Marcos Oliva SÃO PAULO/ BR

Jean-F LEBOURGEOIS LITTEAU/FRANCE

Jose Elfer SANTOS/ SP/ BR

Julia Milward BRASILIA/ DF/ BR

Julio Testoni MONTEVIDÉO/ URUGUAY

Laurent Chomel LE PLESSIS ROBINSON/ FRANÇA

Layla Motta SÃO PAULO/ BR

Leandro Dario SÃO PAULO/ BR

Leo Brizola BELO HORIZONTE/MG/ BR

Leonardo Goldvag RIO DE JANEIRO/RJ/BR

Leo(nardo) Perreira PORTO ALEGRE/ RS/ BR

Leonardo Mathias SÃO PAULO/ BR

Liria SÃO PAULO/BR

Livia Bessa RIO DE JANEIRO/BR

Luane Aires RIO DE JANEIRO/BR

Lucio Volpini RIO DE JANEIRO/RJ/BR

Luiz Cavalli SÃO PAULO/ BR

Luis Carlos Officina SÃO PAULO/ BR

Malvina PUNTA DEL ESTE/ URUGUAY

Marcel Picard CANAPVILLE/ FRANÇA

Marcelo Carrera RIO DE JANEIRO/BR

Marcelo M De Castro SÃO PAULO/BR

Maria Flavia NOVA LIMA/ MG/ BR

Mariana Olaso Jung MONTEVIDÉO/URUGUAY

Mariangela Ratto SÃO PAULO/ BR

Maria Nasrallah BEIRUTE/ LIBANO

Mariana Canet CURITIBA/ PR/BR

Mario Raul P Pereira SALTO/ URUGUAY

Michel Ternet FAYET-LE-CHATEAU/FRANÇA

Marcelo Vitiello MACAÉ/ RJ/ BR

Marcello Jardim CRUZEIRO/ SP / BR

Marwa Marouf RIYADH / ARABIA SAUDITA

Myrian Zini SÃO PAULO/ BR

Miriã Cavalcanti CAMPINAS/ SP

Monica Moraes UBATUBA/SP/BR

Nael Campos MARÍLIA /SP/ BR

Nathalie Braum BERLIN/ ALEMANHA

Neiliane Araujo SÃO PAULO/ BR

Ninetta Rabner SÃO PAULO/ BR

Pablo Reyes Reyes MONTEVIDÉO/ URUGUAY

Roque Villamil MONTEVIDEO/URUGUAY

Rada Ramyar VILLENEUVE-LA GARENNE/FRANÇA

Rampazzo SÃO PAULO/ BR

Rose Perussi SANTO ANDRE/ SP/BR

Rubens Castro SÃO PAULO/ BR

Sergio Camara VITÓRIA/ ES /BR

Sylvaine Laurent HERMERAY/FRANÇA

Sandra Freitas FRANCA/SP/BR

Seemann SÃO PAULO/BR

Steffania Paola RIO DE JANEIRO/BR

Sonia Valério SÃO PAULO/ BR

Sueli Costa SÃO PAULO/BR

Sznajder Rose LES LILAS/ FRANCE

Uri Negvi BUENOS AIRES/ARGENTINA

Vanda Ramirez ALPHAVILLE/ SP/ BR

Vera B de Carvalho COTIA/SP/BR

Virgínia Nicoleti PIRACICABA/ SP/ BR

Wojtek Kowalczyk CRACÓVIA POLÔNIA

Zeinab Nour CAIRO/ EGITO

Zilamar Takeda SÃO PAULO/BR


Le catalogue du Salon d’Automne 2012 est disponible au téléchargement sur www.salon-automne.com  Le 15 janvier 2013

En cliquant sur le lien suivant (http://www.salon-automne.com/edition-2012/catalogue/), ou tout simplement sur l’onglet Catalogue à la droite de la page de garde du site www.salon-automne.com.

Cet outil vous permettra de communiquer sur votre travail, aussi bien auprès des professionnels que des amateurs.


L’œuvre de Gabriel Godard exposée au Salon d’Automne 2012 : commentaire rédigé par Claude-Martin VASKOU dans le Livre d’Or de l’exposition  Le 12 janvier 2013

 

Quel choc, quelle émotion.L’oeuvre de Gabriel Godard exposée à l’entrée du Salon d’Automne suscite à la fois répulsion, tant la vue de ces corps morts  ou tordus dans la souffrance est insoutenable, et l’admiration  devant ce magnifique et talentueux témoignage pictural d’un des épisodes les plus douloureux et emblématiques, en France, du dernier conflit mondial.

 

L’artiste a traité avec force, sobriété, voire pudeur en n’employant que le noir, le rouge et le gris le drame d’Oradour sur Glane.Mais c’est la monumentalité des toiles qui donne à l’oeuvre cette force qui est à la hauteur de l’évènement qu’elle représente et qui lui donne sa dimension émotionnelle.

 

On ne peut s’empêcher de faire un parallèle avec le Guernica de Picasso,tant le drame de Guernica et celui d’Oradour sont proches dans leur cruauté et leur nature.

 

Mais Godard ajoute à la dramatique des trois thèmes, dont deux sont présentés au Salon un volet original de l’oeuvre qui n’est malheureusement pas présentée au Salon .De “l’humain… et de l’ignominie ordinaire” est la synthèse picturale en écriture abstraite, des trois autres volets figuratifs de l’oeuvre.

 

Ce travail est un chef d’oeuvre en soi. Ecrit avec force et économie de couleur il reprend en un seul tableau les thèmes des condamnés au supplice,du Feu et des cendres.On ne peut qu’être admiratif devant cette composition.

 

L’oeuvre de Godard  qui répond à un vrai devoir de mémoire est sans aucun doute l’un des chefs d’oeuvre de la peinture du début de ce XXI°siècle. Elle mérite au même titre que le Guernica de Picasso exposé au musée Reina Sofia de Madrid, sa place dans un grand musée français.

 

Félicitations Maître Godard

 

Claude Martin Vaskou

 

L’oeuvre de Gabriel Godard sera exposée du 13 octobre au 10 novembre 2013 à l’Abbatiale de Saint-Florent le Vieil dans le Maine et Loire.


La Société du Salon d’Automne vous souhaite une belle et heureuse année 2013!  Le 2 janvier 2013

Noël Coret, président, et les membres du Conseil d’Administration du Salon d’Automne vous présentent leurs meilleurs vœux pour 2013 ! Puisse cette année renouveler pour vous les joies de la création et de l’émotion artistique !…

Ayant renoué avec le succès populaire en pleine ascendance lors de ses éditons 2011 et 2012 sur les Champs-Elysées -succès que nous devons à tous les artistes, à tous les intervenants !-, le Salon d’Automne vous donne rendez-vous en octobre 2013 pour une nouvelle fête de l’Art dans toute sa diversité.

En attendant de nous retrouver cet automne, nous vous souhaitons de passer les trois saisons précédentes dans les meilleures conditions : excellente année à vous tous !


Piano, flute & danse au Salon d’Automne 2012 (vidéo) !!!  Le 1er décembre 2012

Nima Sarkechik

Piano, flute & danse

Un grand merci à Fabien Cissé pour ces vidéos !


Django et le Jazz au Salon d’Automne 2012 (vidéo) !!!  Le 1er décembre 2012

Django et le Jazz

Un grand merci à Fabien Cissé pour ces vidéos!


Retrouvez la vidéo du vernissage du Salon d’Automne 2012 !!!  Le 1er décembre 2012

Vernissage du Salon d’automne 2012

Un grand merci à Fabien Cissé pour ces vidéos!


URGENT !!! INSCRIVEZ-VOUS AU 1° SALAO DE OUTONO DA AMERICA LATINA (SALON D’AUTOMNE D’AMERIQUE LATINE ) A SAO PAULO !!!  Le 22 novembre 2012

Ce Salon qui reprend  les principes fondateurs du Salon d’Automne de Paris, basé sur  la Fraternité  des Arts et des Artistes accueillera à São Paulo du 9 au 26 mai 2013 les oeuvres de 100 à 120 artistes dans les disciplines suivantes: peinture, sculpture, arts graphiques, photographie, art urbain (graffitis) .

 

Il est organisé par l’Associaton Culturelle Salon D’Automne França-Brasil en partenariat avec l’Institut Victor Brecheret et avec le soutien

de l’Alliance Française de São Paulo.

Il se tiendra du 9 au 26 mai 2013 à São Paulo–Brésil à l’Alliance Française de Brooklin. 700m2 et 90 M de murs pour les graffitis..

Un jury international sera chargé de sélectionner les oeuvres. Il est composé de trois artistes:

Caciporé Torres- Sculpteur, lauréat de la Fondation de la Biennale de São Paulo,

Luis Bayon- Sculpteur,membre de la commission organisatrice du Salon Paulista d’Art Contemporain,

Eliana Minillo- Plasticienne Lauréate de deux prix de peinture du Salon d’Automne de Paris.

 

De quatre membres éminents de l’Association Internationale des Critiques d’Art:

Cecira Armitano- Diplomée en muséologie et art contemporain de l’Ecole du Louvre,

Daisy Peccinini- Post-doctorat en Histoire de l’Art et Informatique, Collège de France,

José Armando Pereira da Silva- Maitrise en Esthétique et Histoire de l’Art  de l’Université de São Paulo,

Paulo Klein . Critique d’Art, Commisaire Indépendant, Owner en PK Brasil Arts,

et de Noël Coret-  Président du Salon d’Automne de Paris.

 

Le 1°Salon d’Automne d’Amérique Latine a reçu le soutien de l’Ambassade de France au Brésil, du Salon d’Automne de Paris, de l’Alliance Française de São Paulo, d’AUTVIS équivalent brésilien de la SACEM, de la Chambre de Commerce França-Brasil, etc..

 

L’inscription et l’exposition des oeuvres sélectionnées sont gratuites .

 

La fiche d’inscription et le réglement technique en français sont disponibles sur le site www.salon-automne-franca-brasil.com ou sur la page facebook du 1°Salao de Outono da America Latina..

 

NOTA IMPORTANT  La clotûre des inscriptions prévue le 30 novembre 2012 sera prorogée jusqu’au 10 décembre pour les atistes ayant participé aux Salons d’Automne Paris.

Le Salon d’Automne Paris proposera aux artistes résidents en France et sélectionnés par le Jury du 1°Salon d’Automne d’Amérique Latine une offre logistique pour présenter et retirer leur oeuvre de l’exposition de São Paulo.

Pour toute information complémentaire: vaskou981@gmail.com

FICHE d’INSCRIPTION FRANÇAIS 2012

REGULAMENTO Français 03 10 2012


Correctif de l’article suivant: Retrouvez les textes de la conférence donnée par Noël Coret, président du Salon d’Automne, à l’université de Sao Paulo!  Le 10 novembre 2012

Claude Martin Vaskou et Noël Coret devant l’université de Sao Paulo

La conclusion de la conférence donnée par Noël Coret a été reprise en grande partie d’un email que Martine Salzmann lui a adressé le 16 septembre et nous regrettons sincèrement que son nom ait été supprimé, l’auteur ayant au-contraire souhaité valoriser l’auteur d’une pensée aussi pertinente que combattive. Afin de réparer cette erreur, nous publions l’intégralité de son courriel :

« Je désire apporter ma contribution sur la plan de la refondation d’une pensée plastique, en particulier une pensée du geste et de la matière. Depuis plus d’une trentaine d’année, je ne cesse de réfléchir et de créer des œuvres à partir de l’héritage de la modernité du début du XXe. Cet âge d’or doit être continué, réinvesti et surtout réactualisé. J’interroge la possibilité d’une évolution féconde de l’unité théorico-pratique moderne. C’est sur cet héritage qu’a été créé le Salon d’Automne, et grâce à toi, il se perpétue en esprit. En s’élargissant par de nombreux partenariats dans le monde, le Salon d’Automne a aujourd’hui les moyens de tenter un contrepoids à l’art contemporain international, mais pour cela, il doit proposer une alternative, une pensée plastique exprimant la réactualisation de la modernité. Seule cette réflexion pourra déjouer l’argument majeur de l’AC qui, pour s’autoproclamer seul détenteur de la pensée en art, taxe de passéisme toute méditation sur la culture européenne. Refuser la continuité de la pensée artistique est au centre de la politique inaugurée il y a cinquante ans, pour placer New York comme centre mondial de l’art. La rupture entre l’art d’aujourd’hui et celui du passé sape sans relâche les repères de la mémoire collective. Actuellement ce point de vue domine, sans concurrence. Il s’immisce par le haut, discrètement et efficacement. Il travaille à maintenir son hégémonie, en massifiant dans l’invisible les autres points de vue. Je vois le Salon d’Automne comme une occasion de briser ce consensus. Il faut d’une part armer l’esprit pour reconnaître les virus que transmet l’art contemporain, et d’autre part s’ouvrir sur une pensée artistique qui s’enracine dans la pratique et non dans le concept.

A l’initiative de Claude Martin Vaskou, président du Salon d’Automne à Sao Paulo, dont la première édition est en pleine préparation, Noël Coret, président du Salon d’Automne, a dispensé une conférence sur l’histoire du Salon d’Automne devant un parterre de milliers d’étudiant dans la grande université de Sao Paulo, qui fut retransmise en direct sur la chaîne de télévision culturelle de la région de Sao Paulo.

Retrouvez-en l’ensemble des textes sur le lien suivant: http://www.salon-automne-franca-brasil.com/2012/10/o-salao-de-outono-no-campo-das-artes-plasticas-de-1903-aos-nossos-dias-le-salon-dautomne-dans-le-champ-des-arts-plastiques-de-1903-a-nos-jours/


Le catalogue du Salon d’Automne 2012  Le 30 octobre 2012

Le catalogue du Salon d’Automne 2012 est en vente à 30€. Vous pouvez vous le procurer en venant directement au Secrétariat ou en le commandant par mail : info@salon-automne.com ou par téléphone : 01 43 59 46 07

 


Salon d’Automne 2012: programmation autour de la revue eCritique, Martine Salzmann et Georges Brunon  Le 25 octobre 2012

Jeudi 25 octobre

- 17h30 : Rencontre avec Georges Brunon, peintre et écrivain, auteur de L’Art sans l’histoire de l’art, animée par Martine Salzmann

Vendredi 26 octobre

- 17h30 : Table ronde autour de la revue eCritique, sur le thème Néolibéralisme et Art contemporain, avec François Derivery, Christine Sourgins, Martine Salzmann, Michel Dupré

Samedi 27 octobre

- 14h : Débat sur la thématique « La culture dans les quartiers populaires » animé par Max Lebon avec, Rachid Santaki (écrivain), Martine Salzmann (plasticienne), Mathieu Montes (adjoint à la culture à Tremblay), Emmanuelle Jouan (directrice de théâtre à Tremblay), Gonery Libouban (directeur de la culture à Gennevilliers), Oxmo Puccino (poète, chanteur)

Et enfin dans le cycle ART NON VU
Dimanche 28 octobre

-                   15h : Les Métamorphoses de la pensée créatrice, 1er épisode, La pulsation de la matière.
Texte et dessins, Martine Salzmann.  Lecture et montage projection, Claudette Belhassen.

« Premier épisode des « Métamorphoses de la pensée créatrice », « La pulsation de la matière » suit le cheminement de la création des dessins entre 1981 et 1989. Derrière la passion, un œil calmement observe. Impasses, interrogations, choix, intuitions, déblocages, émerveillements font l’objet d’une réflexion sans cesse renouvelée sur ce qui se joue dans l’art. » (Martine Salzmann)


Salon d’Automne 2012 (24-29 octobre) : Présentation de la section « Sculpture » par Sylvie Koechlin.  Le 22 octobre 2012

Isab – Les carottes du Monde

Aujourd’hui le foisonnement d’images et d’informations virtuelles de plus en plus rapides auxquelles les nouvelles technologies nous ont habitués n’a pas détrôné la fascination des hommes pour la matière.

Certes, les concepts sont émis par l’esprit mais que peuvent-ils sans le support de la matière, que seraient nos cerveaux sans la chair et le sang qui les composent ?

La sculpture a toujours été, depuis la nuit des temps, la traduction la plus simple de l’idée humaine.

Qu’elle soit additionnée ou soustraite, multipliée ou divisée, la construction de l’œuvre imaginée s’appuie toujours sur un support, éphémère ou pérenne, en tous cas toujours plus varié pour le fond et pour la forme.

Reste aux spectateurs de s’approprier cette part de rêve comme une porte ouverte sur l’infini, indispensable à l’équilibre de tout être.

Sylvie Koechlin

Sculpteur.

Responsable de la section Sculpture

Miodrag SCEPANOVIC – Passion


Salon d’Automne 2012 (24-29 octobre) : Présentation de la section « Synthèse » par Monique Baroni.  Le 22 octobre 2012

Catherine SEVERAC – Des lignes et des couleurs étude 2

La synthèse, dans la continuité d’un esprit d’ouverture, s’enrichit encore cette année de nouveaux artistes dans leurs différences, –« Grand dessin architecturé sur acrylique noir, collages sous plexiglas, recherche sur art numérique d’une artiste déjà confirmée dans sa peinture, Jeu de transparences, amérindien, Encre de Chine »– qui viennent rejoindre la sélection de nos artistes de grande qualité, parmi lesquels, nous rendons hommage à notre ami Yves WACHEUX. Sa peinture est un poème sur la vie, pleine de fraîcheur et de délicatesse, qui sait nous émouvoir. Malheureusement, Yves se trouve dans l’obligation de renoncer aux expositions souffrant d’importantes pertes visuelles.

Nous lui souhaitons, comme l’artiste Claude MONET, de réaliser encore longtemps ses rêves.

 

Monique BARONI,

Présidente de la section SYNTHÈSE

Présidente d’honneur du Salon d’Automne

Serge TILLOU – La sentinelle


Salon d’Automne 2012 (24-29 octobre) : Présentation de la section « Art Mural » par Mireille Juteau.  Le 22 octobre 2012

Denise BIGOT – Adagio pour une grande douleur

Quelques artistes inspirés veulent sortir du droit chemin des beaux arts – peinture, sculpture, gravure – et préfèrent prendre des sentiers de traverse jouant avec la poésie offerte par des associations originales: volumes, couleurs, transparence, brillance, matité, utilisation de structures de la nature – végétales ou animales ou restes de productions de l’industrie – offrant des rythmes curieux, recyclage et mise en valeur d’éléments rassemblés par une inspiration subite ou longuement réfléchie et enrichie par des savoir-faire qui doivent tout à l’expérience et à une accumulation de concepts divers. Une accumulation aussi d’éléments qui ont interpellé, touché l’artiste.

En somme la poésie de la trace, du reste et de la transformation, celle du feu étant toujours la plus émouvante.

Presque toujours l’élaboration de ces œuvres se fait dans un imaginaire de ce que sera l’aboutissement, sans avoir au cours du travail la vision directe et globale, et c’est là peut-être le plus passionnant… comme un réalisateur de cinéma dont l’œuvre se révèle au terme final de l’achèvement du montage et de la sonorisation. Cela permet de juger cet aboutissement avec un œil neuf. Et donc toute évolution de la personnalité du créateur se fera, après coup,  grâce au  jugement qu’il portera sur le résultat final de ses tâtonnements favorisant ainsi une expérience enrichissante.

Mireille Juteau

Vice Président

Myriam KOTRYS – Feuille d’or


Salon d’Automne 2012 (24-29 octobre) : Présentation de la section « Abstraction » par Michel Savattier.  Le 22 octobre 2012

Bénédicte de SAUVILLE – Résolution I

La peinture abstraite devient l’espace intime de la pensée et du sensible. La vision du monde pour l’artiste est affective et poétique, elle révèle l’invisible. Elle provoque l’émotion. Elle propose une vision différente du réel. L’apparence des choses laisse place à des images nouvelles et subjectives où le regard s’y perd avec bonheur.

Cette abstraction n’est jamais descriptive, elle se laisse aller aux intentions profondes de l’artiste. L’on peut, ainsi, voir apparaître des univers déstructurés et fantastiques ou des constructions très affirmées de formes et de couleurs. Au moment de la création, aucune signification ni raison d’être, les signes, les couleurs, les formes naissent, évoluent, disparaissent et se fixent sur la toile. L’artiste travaille avec tous ses ressentis du moment, à la quête de sa propre singularité.

Cette liberté se réfère à des visions retenues en mémoire pouvant se révéler dans une abstraction presque totale selon son mode d’expression.

Comme cela peut être un signe pour Miro, une écriture pour Alechinsky, une couleur pour Klein, une matière pour Tapies, un paysage pour Zao Wou-Ki, des formes géométriques pour Agam, proche de constructions architecturales pour Mondrian, du painting pour Rauschenberg, de la poésie pour Twombly, de la musique pour Klee.

L’abstraction n’est jamais très loin du figuratif, elle va juste au-delà du réalisme. Elle maintient un esprit d’indépendance, de liberté de la pensée et du geste.

Michel Savattier

Gabriel GODARD – Born-15.12.2010


Salon d’Automne 2012 (24-29 octobre) : Présentation de la section « Emergences » par Michel Dankner.  Le 22 octobre 2012

Alain PALIOTTI – Le présentoir Paris 1900-2011

Pour 2012, on m’avait demandé un nouveau texto en vue du prochain Salon. Et court si possible car de toutes façons on ne les lisait jamais. Juste quelques lignes originales sur la section Emergences précédemment néo-surréaliste. Mais voilà tout avait déjà été dit sur tout.

Le nom était arrivé comme une évidence, comme un nageur revenu du plus profond de ses songes dirait le poète. Un scaphandrier remontant à la lumière les yeux chargés des secrets des anciens Titanics  insubmersibles. Les Vermeer… Dali… Max Ernst … Picasso …

En dépit du réchauffement climatique et budgétaire régulièrement annoncés les icebergs dérivant des ministères successifs et frileux de la culture se faisaient de plus en plus nombreux et risqués sur nos routes maritimes et créatrices aléatoires. On criait déjà aux chaloupes !

Alors j’envoyai mon ultime texto :

Allo … ici Emergences… Pas de panique à bord l’histoire ne bégaie pas et ne se répète pas toujours … au contraire elle se réécrit en ce moment même… alors S.V.P. dites à l’orchestre de continuer de jouer encore.

 

Michel DANKNER

Président de la section EMERGENCES

Jean-Pierre ALAUX – Le passé toujours présent


Salon d’Automne 2012 (24-29 octobre) : Présentation de la section « BD-Comics » par Michel Dankner.  Le 22 octobre 2012

Moebius – City of fire

La BD c’est quand les petits Mickeys des Comics viennent à la rencontre des vrais et des gros Mickeys que nous sommes. Quand Superman, l’Homme Araignée et tous les autres viennent nous arracher à nos HLM de la quotidienneté, pour nous faire envoler avec eux vers de nouvelles et fantastiques aventures.

Lorsque j’apportais (fiévreusement) mes planches dessinées au journal de l’époque « Métal-Hurlant » en attendant le verdict de Dionnet le directeur, j’ai croisé l’un de ces Super-héros. Il s’appelait MOEBIUS et il vient de mourir. Cette première expo de BD dans un salon de peinture lui est un hommage rendu à tous et à lui en particulier.

 

Michel DANKNER

Président de la section BD

ROD – Black romantism


Salon d’Automne 2012 (24-29 octobre) : Présentation de la section « Installation » par Jean-Bernard Pouchous.  Le 22 octobre 2012

Les Installations sont apparues dans l’année 1960, se voulant éphémères et évènementielles prenant le relais des actions dada et surréalistes. Les installations mettent en scène, dans un arrangement qui a sa propre dynamique, parfois née d’une performance, toutes sortes d’éléments pas toujours plastiques et de médias des plus traditionnels (assemblage, peinture, photo…) au plus récents comme la vidéo, l’informatique, la robotique, etc… impliquant parfois des performers et l’artiste lui-même. Les maîtres incontournables de ce type d’expression sont les membres du groupe Fluxus comme John Cage (1912-1992), Joseph Beuys (1921-1986), Robert Filliou (1926-1987), Nam June Paik (1932-2006), Wolf Vostell (1932-…), La Monte Young (1935…), etc, sans oublier les précurseurs comme Dorothea Tanning (1910-2012) puis Edward Kienholz (1927-1994) et les inoubliables Jean Tinguely (1925-1991) et Niki de Saint Phalle (1930-2002).

Les installations font aujourd’hui de plus en plus appel à l’informatique soit pour en piloter les effets soit pour en constituer le medium principal. Ainsi se sont développées les installations interactives comme celle de Maurice Benayoun (1957-…) ou  Antoine Schmitt (1961-…), dans ce cas la participation est différente selon qu’il s’agit d’une œuvre collective dans un lieu public et d’une utilisation individuelle d’une œuvre sur ordinateur.

Jean-Bernard Pouchous


Salon d’Automne 2012 (24-29 octobre) : Présentation de la section « Figures et Essais » par Jean-Bernard Pouchous.  Le 19 octobre 2012

Kévin MIRANDA

Krash 2012, l’individu se distingue du chaos ambiant.

Pour pouvoir être un individu, il faut faire exister un monde intérieur en relation avec son environnement.

En un mot une harmonie. En grec, le mot harmonie signifie cheville, joli assemblage pour la maçonnerie. Les justes rapports définissent l’harmonie en musique, dans l’organisation de la matière et du monde vivant.

Au cours de l’Évolution, les justes rapports dans l’organisation de matière puis du vivant sont appris et gardés en mémoire.

C’est le savoir-faire…

En art et surtout en peinture le savoir-faire est ici et maintenant très évolué.

 

Jean-Bernard Pouchous, Peintre, Président de la section Figures et Essais

Bruno SCHMELT – Fratrie


Salon d’Automne 2012 (24-29 octobre) : Présentation de la section « Expressionnisme » par Jean PREVOST.  Le 19 octobre 2012

R.R. Hali – Autoportrait au métro Villiers

L’EXPRESSIONNISME

Il est évident que l’expressionnisme plus que tout autre mouvement est la conséquence d’une part, d’une révolution par une tempête de couleurs – un de ces meilleurs représentants est sans nul doute Emil NOLDE osant l’utilisation de la couleur pure – d’autre part, certains tels que Otto MUELLER ont participé à cette révolution par la forme. Sur le fond, Egon SCHIELE y participera par une vision sacrée et toute novatrice de la sexualité.

Certes, par ces appréciations nous voyons que l’expressionnisme se caractérise par des tendances très différenciées soumises aux divers tempéraments, mais il faut considérer aussi les deux groupes de l’expressionnisme allemand :

1° – Brücke, mouvement issu de la création émotionnelle et intuitive,

2° – Der Blaue Reiter, mouvement plus spirituel et intellectuel, où le concept doit être l’expression d’un idéal et d’un équilibre harmonieux.

Jean Prévost, artiste peintre

Catherine POCHON – Échanges


Salon d’Automne 2012 (24-29 octobre) : Présentation de la section « Photographie » par Jean-Pierre ZENOBEL.  Le 18 octobre 2012

Francis APESTEGUY – Champagne

 

Dès 1904, la photographie fait son apparition au Salon d’Automne avec Druet, Demachy, et …

Paul Cézanne (aspect méconnu des monographies le concernant). Il faut ensuite attendre 1977 pour voir timidement réapparaître 14 exposants photographes. 73 années se sont passées avant que l’expression photographique prenne pleinement sa place au sein du Salon d’Automne.

Citons quelques uns de nos prestigieux prédécesseurs : Lucien Clergue (ancien président de la section), David Hamilton, Dieuzaide, Peter Knapp, Doisneau, Ronis et en 1995,  Arthus Bertrand présentait pour la première fois dans un Salon d’Automne (rue Berryer), salon réduit aux sculpteurs et photographes « La terre vue du ciel ».

Jean-Pierre ZENOBEL

Photographe

Président de la section «Photographie »

Florence GRUÈRE – Istanbul dans le bleu de la mémoire, le marin


Salon d’Automne 2012 (24-29 octobre) : Présentation de la section « Convergences » par Jean Desvilles.  Le 18 octobre 2012

Momcilo MACANOVIC – Façade – 195x159cm

Le SALON D’AUTOMNE, toujours à la recherche de la « Diversité » a senti la nécessité de créer un nouveau groupe d’artistes peintres sous la dénomination «  CONVERGENCES »

Ainsi, il a réuni des artistes de tendances et d’écritures différentes, cherchant à développer un style libéré de toutes contraintes, laissant libre cours à leur imaginaire afin d’exprimer leur symbolique à travers leur filtre intérieur.

La «Diversité » qui anime ces artistes leur permet d’aborder des compositions allant du figuratif à l’abstraction, grâce à leur personnalité picturale, aux thèmes abordés, à leurs gammes de couleurs fortes,  ils  entrainent  les spectateurs, amateurs d’art, dans des mondes dépassant leur imaginaire afin d’explorer des univers  différents.

Les forces vives deces artistes les démarquent les uns des autres  mais, ils sont tous  animés par  la même nécessité de « Convergence » tant recherchée par le SALON D’AUTOMNE.

    Jean Desvilles

Peintre, Président de la section « Convergences », Secrétaire Général du Salon d’Automne

Jean-Daniel LEMOINE – Envol


Salon d’Automne 2012 (24-29 octobre) : Présentation de la section « Architecture » par Denis LEGRAND  Le 12 octobre 2012

DVVD – Passerelle Evry

L’Architecture est un travail d’équipe, souvent dès la conception, et surtout pendant la mise au point des dossiers d’exécution, et bien entendu au moment de la construction du bâtiment.

Les Architectes les Ingénieurs et les Entreprises se concertent pour donner forme au projet, tout en respectant le programme du Maître d’Ouvrage. De nos jours les exigences techniques et climatiques tiennent une place de plus en plus importante, l’Architecture doit en être le reflet.

 

Pendant les différentes phases de sa mission, l’Architecte à différentes reprises, se trouve seul à prendre des décisions, surtout au moment des premiers croquis des premières idées, comme si la solitude était propice à la création artistique.

A cet instant précis, l’on peut le comparer au Peintre devant sa toile blanche ou au Sculpteur face à un bloc de marbre.

Le début d’un projet est une phase passionnante, mais la partie la plus exaltante restera toujours  la naissance du bâtiment, la vision dans son aspect final.

 

Denis LEGRAND

Architecte et Peintre

Président de la Section Architecture

Gabriel SCERRI – Yardsmania, Manhattan’s last frontier


Salon d’Automne 2012 (24-29 octobre) : Présentation de la section « Mythes et Réalités » par Danielle LE BRICQUIR  Le 10 octobre 2012

Patricia BERQUIN – Salomon et Saba

« L’art que nous aimons est gai sans renoncer au monde », disait Christian Dotremont, fondateur du groupe COBRA. Cette gaité s’éloigne souvent de l’art contemporain, reflet de notre époque bouleversée.

Au coeur du silence de l’atelier, les artistes entendent le bruissement, l’écho de la marche d’un siècle plein d’incertitudes et se demandent comment décrire la réalité d’aujourd’hui au moyen d’une figuration qui ne cherche pas l’imitation du réel.

Dans le groupe « Mythes et Réalités », peintres et sculpteurs traduisent nos réalités avec le recul de l’humour et de l’imaginaire, préféré à l’ expression violente. Ils proposent des oeuvres qui sont les  miroirs de leurs vies et de leurs rêves, riches des mythes que chacun porte en soi.

Si les mythes expriment les aspirations de l’inconscient humain et tentent d’expliquer le monde, les oeuvres exposées recèlent l’ordre caché de cet inconscient, avec un certain goût pour le merveilleux etla fantaisie. Ellessont dans une conjonction de forces qui ne cherche pas à théoriser ses expériences, mais à rendre sensible nos émotions et notre étincelle de poésie ludique, afin « d’échapper au règne de la raison pour aboutir au règne de la vie », selon Asger Jorn.

Danielle LE BRICQUIR

Claudine LOQUEN CRIQUEBEC – Princesse Rose


Salon d’Automne 2012, l’AlteRnaTive (24-29 octobre): Présentation de la section « Gravure », par Claude-Jean DARMON  Le 9 octobre 2012

 

GRAVURE SUR BOIS.  GRAVURE SUR METAL

La Section ‘’Gravure’’ du Salon d’Automne propose annuellement une comparaison entre différentes esthétiques dans chacune des principales orientations techniques de la gravure sur bois ou sur métal, aux multiples variantes, interférences et complémentarités.

Claude – Jean Darmon

Président de la Section ‘’Gravure’’

 

En cimaise, 57 artistes dont douze exposent pour la première fois.

Bois : Auestad – Woitier, Barrientos, Guezou, Lodge.

Burin et pointe sèche : Abe, Clauteaux, Damville, Darmon, Delahaut, Egide, Gillet, Mouttet, Otsuka, Roche, Sustrac, Valantin.

Eau-forte au trait et en aquatinte : Allirand, Atman, Baumel, Boisgallays, Braud, Braun, Caffin, Caporaso, Gauthier-Chartrette, Houplain, Latrille, Laurent-Denieul, Pazot, Rohozinska, Rouilly-Le-Chevallier, Sharoff, Solberg.

Manière noire : Joffrion, de Leon Lucero, Noguchi, Rothchild.

Techniques mixtes : Andrault, Bertino, Boxer, Chen, Faure, Feebles, Forges, Gendre-Bergère, Heraud, Illouz, Kim Jae-Im, Kim Myoung-Nam, Kirimura, Lesgourgues, Paulus, Picard L.B., Rajaona, Saunier, Vivier, Zajkowska.


Salon d’Automne 2012, l’AlteRnaTive (24-29 octobre): Présentation de la section « Figuration Subjective » (Peinture), par André Vignoles  Le 8 octobre 2012

Régine MASCLEZ – Les musiciens des Rues

Les œuvres actuelles qui s’inscrivent dans la continuité de l’Art, semblables à LA  Belle au bois dormant, sont assoupies dans le silence organisé des médias à leur égard. Leur léthargie n’est pas perturbée par le tintamarre de l’art contemporain, qui a su accaparer toutes les formes modernes de communication. Nous assistons, dans le domaine de l’art, à une rupture, à un refus de formes basées sur la beauté et l’harmonie. Cela correspond au trouble profond de notre société inquiète, et incertaine de son avenir. Ce trouble se manifeste par la confusion entre la valeur esthétique et la valeur boursière (pour le spéculateur, l’œuvre la plus belle est la plus chère). Par la folie spéculative du temps présent, le mercantilisme indécent et la suffisance de certains mécènes, les formes de l’art véritable vivent leur purgatoire.

L’art véritable, dans l’explosion et le dérèglement de l’art contemporain, paraît anachronique. Mais dans l’écoulement régulier et indifférent du temps qui passe, les mouvements, les écoles, les modes, les ruptures même, sont peu de chose. Dans les musées, toutes les œuvres se ressemblent, malgré des différences d’apparence dues aux époques successives et aux personnalités des artistes. Il y a dans toutes ces œuvres des constantes dans la conception plastique : sentiments de la forme, de la lumière et de l’espace, avec des variantes selon les écoles. Ce sont ces constantes qu’il faut s’efforcer de respecter.

André VIGNOLES

 

 

Georges ARTAUD – La flaque


Retrouvez les textes de la conférence donnée par Noël Coret, président du Salon d’Automne, à l’université de Sao Paulo!  Le 4 octobre 2012

Claude Martin Vaskou et Noël Coret devant l’université de Sao Paulo

A l’initiative de Claude Martin Vaskou, président du Salon d’Automne à Sao Paulo, dont la première édition est en pleine préparation, Noël Coret, président du Salon d’Automne, a dispensé une conférence sur l’histoire du Salon d’Automne devant un parterre de milliers d’étudiant dans la grande université de Sao Paulo, qui fut retransmise en direct sur la chaîne de télévision culturelle de la région de Sao Paulo.

Retrouvez-en l’ensemble des textes sur le lien suivant: http://www.salon-automne-franca-brasil.com/2012/10/o-salao-de-outono-no-campo-das-artes-plasticas-de-1903-aos-nossos-dias-le-salon-dautomne-dans-le-champ-des-arts-plastiques-de-1903-a-nos-jours/


Le Salon d’Automne est heureux de vous présenter son QR Code, qui vous permettra de suivre sur votre téléphone toute l’actualité de son édition 2012 (24-29 octobre)!  Le 2 octobre 2012

Et un grand merci merci à l’artiste Pier Régnier, à l’origine de ce QR code, dont il exposera l’installation « QR BriKs » Scannable à partir de votre Smartphone à l’entrée du Salon d’Automne 2012!


Retrouvez la programmation culturelle du Salon d’Automne 2012: concerts, récitals, performances, défilés de mode… la Fraternité des Arts une nouvelle fois à l’oeuvre!  Le 25 septembre 2012

 

Mercredi 24 octobre

 

17h30 : Vernissage

 

19h30 : Discours d’ouverture de Noël Coret, président du Salon d’Automne

 

Jeudi 25 octobre

 

15h00 : Conférence de Daniel Chocron, Le surréalisme au cinéma

 

17h30 : Rencontre avec Georges Brunon, auteur de L’Art sans l’histoire de l’art, animée par Martine Salzmann

 

20h00 : Soirée privée SURAVENIR

 

Vendredi 26 octobre

 

16h00 : Projection de lectures de préfaces du Salon d’Automne par Michael Lonsdale

 

17h30 : Table ronde autour de la revue éCritique, sur le thème Néolibéralisme et Art contemporain

 

19h30 : Dîner de gala des Amis du Salon d’Automne

 

Samedi 27 octobre

 

14h00 – 19h00 : Après-midi Académie des Banlieues avec notamment Oxmo Puccino, performance de Nima Sarkechik (piano) & Hervé Sika (danse), performance à 6 mains organisée par la maison d’édition Indeez, concert de Human Beatbox, défilé de la styliste Patricia Levallois, concert de Dj Dimé

 

20h00 : Concert de Baylavwa (musiques caribéennes)

 

21h00 – 24h00 : Soirée Latino & Musiques électroniques

 

Dimanche 28 octobre

 

14h00 : Francis Combes, hommage à Aragon

 

15h00 : Les métamorphoses de la pensée créatrice, 1er épisode, de Martine Salzmann, lecture projection par Claudette Belhassen

 

16h00 : Concert de Jackie Billy (violon) et André Robert (accordéon)

 

17h00 : Café littéraire, animé par Daniel Chocron

 

18h00 : Performance peinture/poésie de Noël Pasquier (peintre) et Zéno Bianu (poète)

 

Lundi 29 octobre

 

14h00 : Editions d’art Somogy, Etre éditeur d’art aujourd’hui

 

15h00 : Table ronde Les artistes et l’argent, en partenariat avec Lelivredart

 


La ville de Levallois, fidèle partenaire du Salon d’Automne, présentera en 2012 les travaux du photographe Stéphane Gizard.  Le 19 septembre 2012

Pour la 4ème année consécutive, la ville de Levallois présentera les travaux de ses artistes contemporains. Cette année, son espace sera consacré au photographe Stéphane Gizard.


Hommage posthume en Espagne au grand sculpteur du Salon d’automne José Diaz Fuentes (1940-2010), créateur du Salon d’Automne à Sarria  Le 6 septembre 2012

L’Espagne rend aujourd’hui hommage au grand sculpteur José Diaz Fuentes qui nous a quitté en 2010:

http://www.lavozdegalicia.es/noticia/lugo/2012/08/29/obra-postuma-diaz-fuentes-levantara-as-insuas/0003_201208L29C6994.htm

http://elprogreso.galiciae.com/nova/192557.html

Le Salon d’Automne en Galice sur les routes de Compostelle, qu’il a initié, poursuit sa route sous forme de biennale, la prochaine en 2013, sous la houlette de Florence Normier et Mina Vrillet.

Retrouvez le texte de Noël Coret du catalogue 2010 du Salon d’Automne:

Adieu, José, et merci pour tout !

 Le 30 mai 2010, José Diaz Fuentes, sculpteur espagnol originaire de Galice, membre du Conseil d’Administration du Salon d’Automne, directeur du Centre de l’UNESCO de Sarria,  mourrait à Paris des suites d’un cancer généralisé foudroyant. La nouvelle a surpris tout le monde, et nous a fait, réellement, vaciller. Ce sculpteur puissant, si fraternel, si dévoué pour la communauté du Salon d’Automne et plus généralement pour toutes celles et tous ceux qui ont engagé leur vie au service de la création artistique, cette montagne d’humanité que l’on croyait éternelle à l’instar de ses sculptures monumentales, cette force de la nature aux mains de géant quittait le monde sur la pointe des pieds, sans crier gare, sans que ses amis aient soupçonné qu’il était au bout du voyage…  Un résumé biographique nous relate une carrière d’une épaisseur redoutable, et même si José se moquait pas mal des médailles, nous restons ébahis par le palmarès qu’il taisait, avec cette humilité qui le caractérisait.

Faut-il le rappeler ? José Diaz Fuentes fut un immense sculpteur.

Chercheur surtout préoccupé de donner aux formes toute leur puissance, il réalisa des œuvres, notamment dans la dernière période de sa vie, empreintes d’une démarche animiste, s’abreuvant à la source féconde des formes prodiguées par la nature, une nature qui semblait comme saisie en dedans d’elle. Mieux que personne, José savait que par la discipline qu’elle impose, la sculpture sert le talent en l’obligeant de donner toute sa force : l’invention s’exalte dans la lute contre la matière par le consentement assumé de cette discipline. L’analyse de la sculpture de José Diaz Fuentes, son style et son évolution, reste désormais à établir. Pour nous qui avons côtoyé ses œuvres durant depuis une dizaine d’années, nous pourrions la résumer par une oscillation permanente entre la grâce et la force. Une caractéristique à l’image de l’artiste : la puissance amadouée par la grâce… 

Mais comment ne pas insister sur l’énergie incroyable que José Diaz Fuentes employa depuis 2005 pour institutionnaliser le Salon d’Automne à Sarria, sa petite ville natale qu’il aimait tant et où ses cendres ont été déposées…, ne faisant jamais l’économie de ses forces et de ses propres deniers !!! Qui peut aujourd’hui, dans notre vénérable société d’artistes, aligner un tel don de soi pour une cause qu’il plaçait au-dessus de tout ? Sa solidarité était sans faille et José participa très activement, depuis 2004, aux coudes à coudes avec la nouvelle direction de l’Automne, aux combats qui ont été menés pour renouer avec l’identité profonde de notre Salon, pour affirmer sa vocation pluridisciplinaire, mais également pour travailler sans relâche à  maintenir et valoriser le métier de l’artiste face à la vacuité, à la perte de sens et à la tyrannie d’un « art » dit « contemporain ».

Les discussions passionnées dans les lieux magnifiques et patrimoniaux où, épaulé par une poignée de bénévoles –dont Florence Normier et Mina- qu’il avait acquis à la grande cause de l’Art, José déployait notre Salon en Galice depuis cinq années, dans la torpeur de Sarria, à l’ombre du cloître du Monastère de Samos, ou dans les rues animées de Saint-Jacques-de-Compostelle…, nous reviennent à l’esprit et s’inscrivent parmi les moments les plus heureux de notre existence. C’était un grand privilège que de côtoyer José Diaz Fuentes, c’était un honneur que de figurer au nombre de ses amis. C’est une nécessité, maintenant, de consolider la passerelle qu’il a patiemment et courageusement édifiée entre notre société d’artistes et la Galice. Ses proches sont prêts à relever le défi. En 2011, les exposants du Salon d’Automne poursuivront le dialogue avec les artistes espagnols sous forme d’une Biennale, dans les mêmes lieux choisis par José. L’aventure continue !

Que Florence, sa compagne, sculpteur que nous comptons parmi nos exposants, reçoive ici le soutien le plus solidaire, le plus fraternel de toute la communauté du Salon d’Automne qui n’oubliera pas sa dette à l’égard de l’artiste galicien. Adieu, José, et merci pour tout !

 

Noël Coret

Ecrivain d’Art

Président du Salon d’Automne


Exposition de Sylvie THYBERT du 1er au 29 Septembre 2012  Le 31 août 2012

Sylvie THYBERT - Le lac

L’exposition de Sylvie THYBERT, artiste-peintre, sociétaire du Salon d’Automne, se tiendra à : la galerie ArtLigre, 8 rue de Prague, 75012 Paris, du 1er au 29 septembre.

 


Le groupe Facebook du Salon d’Automne a dépassé les 1000 membres!  Le 26 août 2012


Bien que récent, le groupe Facebook du Salon d’Automne a dépassé les 1000 membres!

Artistes, amateurs d’art, collectionneurs et professionnels, vous pouvez en toute liberté vous exprimer sur cet espace de communication privilégié, et poser toutes vos questions à nos modérateurs.

Continuez à nous rejoindre, et n’hésitez pas à parler de ce groupe autour de vous! Plus nous serons nombreux, plus il sera vivant!


Retrouvez le site internet du Salon d’Automne en Israël, qui se tiendra à Tel Aviv sur le port de Jaffa du 31 octobre au 4 novembre 2012!  Le 13 août 2012

Bilingue hébreux-anglais, le site du Salon d’Automne en Israël est tout particulièrement destiné aux artistes israéliens désireux d’y participer, ainsi qu’à la presse locale, et est géré par la commissaire générale du Salon d’Automne en Israël, Mlle Audrey Harroch.

Avec le soutien de M. Robert Harroch, homme d’affaires franco-israélien, amateur d’art et mécène, qui a accueilli en 2006 le Salon d’Automne dans les murs du Palais des Congrès de Paris-Est Montreuil qu’il possède, la Société du Salon d’Automne est heureuse de vous inviter à participer au Salon d’Automne en Israël, qui se tiendra entre les 31 octobre et 04 novembre 2012 à Tel Aviv, dans des halls d’exposition du Port de Jaffa (le site web : www.namalyafo.co.il), haut lieu de l’art contemporain international, sur plus de 2500m² : il s’agira de la plus grande exposition organisée par le Salon d’Automne à l’étranger !

De plus, il s’agira de la première exposition-vente organisée par le Salon d’Automne à l’ étranger : vos œuvres pourront ainsi être vendues directement sur place, puisque l’organisateur du Salon d’Automne en Israël, MyEvents, prendra à sa charge le cautionnement bancaire indispensable.

Enfin, le Salon d’Automne en Israël sera l’évènement qui clôturera l’Année de la Culture à Tel Aviv !

Chaque artiste participant au Salon d’Automne en Israël recevra en même temps que son œuvre lors de son retour un catalogue de l’exposition.

Les œuvres partiront en Israël par bateau dans des caisses de dimension 220 x 140 x 156 cm, vos œuvres ne doivent donc pas dépasser le format 130x130cm, sur châssis, encadrées ou non. Il vous ai demandé de livrer vos œuvres protégées avec le système d’accrochage déjà installé (ou prêt à installer).

L’organisateur du Salon d’Automne en Israël, la société MyEvents, prendra en charge les frais d’assurance liés au transport des œuvres.

500 œuvres seront sélectionnées.

Les frais administratifs de candidature sont de 25€ par œuvre présentée.

Les frais de participation en cas de sélection sont de 225€ par œuvre présentée.

Ces frais incluent tous les postes de dépenses du dépôt au retour de votre œuvre (excepté l’assurance sur place)

 

L’appel à candidatures se termine le 15 septembre 2012, les résultats seront communiqués dans la foulée.

ATTENTION : Cet appel à candidatures ne concerne pas les sculpteurs, vidéastes et performeurs.

Une offre de séjour en Israël à tarif très compétitif sera proposée aux artistes sélectionnés.

Pour toute information, veuillez contacter Benjamin LOUSTAU, responsable exécutif de la Commission Internationale du Salon d’Automne :

Téléphone : 06.01.99.73.32

Courriel : benjamin@salon-automne.com


Le Salon d’Automne, après São Paulo avec Claude-Martin Vaskou, ouvre un second front dans la région du Nordeste avec Hubert Claude Arvet-Thouvet!  Le 2 août 2012

Le Salon d’Automne Nordeste-Pariaba poursuit son objectif : ouvrir les portes de son premier numéro en mai 2014, à Campina Grande au coeur de l’Etat de la Paraiba, au nordeste du Brésil. Pour l’heure son équipe de passionnés organsise l’évolution du projet. Avec son tout nouveau logo, le Président Hubert Claude Arvet-Thouvet fait découvrir le projet aux autorités locales. Le Secrétariat de la Culture du Gouvernement de la Paraiba répond favorablement au lancement du plus grand évènement culturel international jamais pensé dans cette région du pays. Le nordeste, région fière et vive, s’ennorgueillit d’avoir une histoire propre, une identité culturelle particulière, d’avoir ses traditions, son accent, et ses arts et ses artistes. Le sud brésilien pourra se référer à cette région dynamique et en pleine évolution économique tournée vers l’universalité des cultures. Comme le reste du pays continent, le nordeste et la Paraiba se prépare aux grands évènements sportifs attendus que sont la Coupe du Monde de Football 2014 et les Jeux Olympiques de Rio de Janeiro de 2016. Notre belle région de plage et de soleil prendra toute sa part à cette effervescence en organisant le premier Salon d’Automne de son histoire. En plus d’assurer la filiation du Salon d’Automne de Paris et de promouvoir les arts et les artistes du monde en plein coeur du certao, le Salon d’Automne aura comme défi d’intégrer l’école publique du nordeste dans son processus créatif. En plus d’une Commission artistique, le Salon nordestin aura une Commission de l’Education en charge de lier les arts, les artistes, l’histoire, les cultures avec l’Education. Une démarche nouvelle fort encrée dans l’âme du Salon du Nordeste. Son Président Hubert Claude Arvet-Thouvet et son équipe travaillent en collaboration avec des acteurs de la culture publics et privés pour faire de mai 2014, un moment particulier pour toute une population avide de rencontres. Le Musée d’Art de Campina Grande, toute nouvelle institution muséale gouvernementale à Capina Grande, sera l’écrin de cette exposition précieuse. L’association Salon d’Automne Nordeste-Paraiba est en construction.


Retrouvez la liste des artistes sélectionnés dans la section « Livres d’Artistes » du Salon d’Automne 2012 (24-29 octobre sur les Champs-Elysées)  Le 2 août 2012

ALLOY   Marie
BAUMEL Hélène
BOUCAUT Michel
COURTO Laurence
GALLOT Claude
KIRIMURA Akané
LARGO Eva
LEWTAK-BACZYNSKA Bogna
MONTANDON Jeanine
PLANCHENAULT Bernadette
VERME-MIGNOT Olga
VIANNAY Caroline

Retrouvez la liste des artistes sélectionnés dans la section « Gravure » du Salon d’Automne 2012 (24-29 octobre sur les Champs-Elysées)  Le 2 août 2012

ABE   Akira
ALLIRAND Renaud
ANDRAULT Pascal
ATMAN Michèle
AUESTAD WOITIER Geira
BARRIENTOS Rodrigo
BAUMEL Hélène
BERTINO Marco S.
BOISGALLAYS
BOXER Devorah
BRAUD Pascale
BRAUN Guy
CAFFIN Jean-Claude
CAPORASO Angélica
CHEN Shu-Lin
CLAUTEAUX Jeanne
DAMVILLE Hélène
DARMON Claude-Jean
de LEÓN LUCERO Ximena
DELAHAUT Sabine
ÉGIDE
FAURE Mary
FEBLES Anselmo
FORGES Carole
GAUTHIER-CHARTRETTE Agnès
GENDRE-BERGÈRE Christine
GILLET Catherine
GUÉZOU Nicole
HERAUD Dominique Louis
HOUPLAIN Jacques
ILLOUZ Claire
JC.PICARD.LB
JOFFRION Michèle
KIM Jae-Im
KIM Myoung-Nam
KIRIMURA Akané
LATRILLE Diane
LAURENT DENIEUIL Véronique
LESGOURGUES Caroline
LODGE Jean
MOUTTET Isabel
NOGUCHI Akémi
OTSUKA Kiyoko
PAULUS Anne
PAZOT Brigitte
RAJAONA Zanoarisoa
ROCHE Joël
ROHOZINSKA Marie-Noëlle
ROTHCHILD Judith
ROUILLY LE CHEVALLIER   Marie-Antoinette
SAUNIER Hector
SHAROFF Shirley
SOLBERG
SUSTRAC Véronique
VALANTIN Marc
VIVIER Juliette
ZAJKOWSKA Wiktoria

Retrouvez la liste des artistes sélectionnés dans la section « Sculpture » du Salon d’Automne 2012 (24-29 octobre sur les Champs-Elysées)  Le 2 août 2012

ABRAM
ANDRE Jacques-Victor
BAYE Alain
BENENATI Thierry
BLANC-NICOLAS Maïté
BOLDI
BONNEF Line
BRIMSON Denise
BROSSARD-MONAT Dominique
CAMPA Jean
CAPALA
CASTO Solano
CAZALÉ Christophe
CHOPIN Caroline
CHOUKROUN Juliette
COHEN Fredj
CREUTZER Caroline
DE LAMAZE Aude
DELAHOUX Myriam
DELLAVILLA
DESOMBRE Patrick
DOUTRIAUX Marie-Jeanne
DUDRET Geneviève
FANG Marie
FANTÔME
FOGEL Cathy
FORTIER DE BUNCEY Eric
FRUGIER Françoise
FUCHS Christian
GARIOUD Jean-Luc
GENÈSE Elsa
GEORGEAUD Benjamin
GRAAL
ISAB
JAROBA LEMUS Joy
JUGE Marie
JULI
KALASCHNIKOW Pauline
KATEL-COUINAUD Michelle
KOECHLIN Sylvie
LANTERNIER Hervé
LE BIHAN Caroline
MARCY
MERLET Jeanne
MICHAUD Bertrand
MILCOVITCH Mircea
MIRAS Julien
MORIN-CHARDAT Jo
MYÖHÄNEN Jaana
NORMAN Béa
NORMIER Florence
PANELAS-HUARD Isabelle
PENALTA LORENZO Soledad
PEREZ Brigitte
PÉREZ Pierre
PODEVYNE Anne
PUYGYBEL Jean-Jacques
RIVAUX Dominique
RIVIÈRE Jean-Paul
SCEPANOVIC Miodrag
SCHOENI Carole
SIMON Sibylle
SOMOGYi Brune
SOULARD Jacques
SZENDY Stéphane
TELQUE Chris
TEMAN Brigitte
THOJI
THUMM Peter
UMEBACHI Akiyo
VALVERDE-GALBRUN Claire
WILQUIN Pierre
WINCKLER Michelle
ZHAO Qiong

Retrouvez la liste des artistes sélectionnés dans la section « Photographie » du Salon d’Automne 2012 (24-29 octobre sur les Champs-Elysées)  Le 2 août 2012

AKIBA   Hideo
APESTEGUY Francis
ARYAI Sia
BARDIN Norbert
BARRIQUAND Carole
BAYLE Pierre
BORREL Sophie
BOUCHEZ Françoise
BURKHARDT Jacques
CAZIN Henri Yves
CHAMPAGNE Pierre
COSLER Anselm
DESCHAMPS Roseline
DEUCE
DEVERNOIS Nils
EL SAYED Chaban
eOle
FONTE Bruna
FOULON Guy
GRANIER René
GRANOZIO Giorgio
GRUÈRE Florence
GUITON Bertrand
ISEL
JAJA
JEANNOT Jean-Michel
JOUIN Nathalie
Juan AGUILAR
KIANVASH-BOURGET Panteha
KOENIG
KÜNZEL Klaus
LANSEN Karin
LEE Hyunjung-Juliette
LEE Jung Chan
LEE Jung Chan
LIU-MIFUNE-HWANG Ayako
MELLIN Raphaël
MONNEY Michaël
MOSCA Jean-Pierre
NOBRE Christine Marie
OKUYAMA Haruna
PANNIER Jeanne
PINCAUT Michel
PINERO Franck
PUCET Daniel
REGARDS CROISÉS
anne ROULANT et Gilles GUILLAUME
SEKINE Takayuki
STRASKY Agnès
SUN Yong
SZNAJDER Rose
TANIDA Kohta
VILLEGAS Monika
ZENOBEL Jean-Pierre
ZHU Xintian

Retrouvez la liste des artistes sélectionnés dans la section « Art mural » du Salon d’Automne 2012 (24-29 octobre sur les Champs-Elysées)  Le 2 août 2012

BERT   Alain
BIGOT Denise
BONICEL Jean-Luc
BOUSQUET Jean-Pierre
CONVERT Pascale
DEGUILLEMENOT Jean-Pierre
ENGELMARIE Sophie
GENARD Anna
JUTEAU Mireille
KOTRYS Myriam
LE CAË Clo
LIU Bin – LIOMS
MONDON Natacha
PALLIER Françoise
PASQUINI Greta
PINON José
REGNIER Pier
SAKAI Yumiko
TATRY FABYENNE
ZINK Marie-Thérèse

Retrouvez la liste des artistes sélectionnés dans la section « Architecture » du Salon d’Automne 2012 (24-29 octobre sur les Champs-Elysées)  Le 2 août 2012

Nom de l’artiste Courriel
DVVD   INGÉNIEURS ARCHITECTES DESIGNERS dvaniche@dvvd.fr
LEPERS Amandine amandine-lepers001@laposte.net
SCERRI Gabriel scerrigabriel@gmail.com

Retrouvez la liste des artistes sélectionnés dans la section « Peinture » du Salon d’Automne 2012 (24-29 octobre sur les Champs-Elysées)  Le 31 juillet 2012

AKAGI   Kojiro
ALAUX Jean-Pierre
ALÉHAUX Sandrine
ALLAGNON Nadra
ALVOET Annie-Claire
AMOUREUX Guy
ANDRAL Claude
ANDREN Monika
ANIUSKA
APIKIAN David
ARKHIPOV Mikhail
ARTAUD Georges
ARZUL Gilles
ASSIÉ Carole
AUVROUIN Francine
AYASAKI Rikka
BACOT Sylvie
BAILLS Emmanuelle
BALI
BARONI Monique
BAUDON DE KERVIGNAC Carole
BEAUMÉ Jean-Jacques
BENEDETTI Nicolas
BENHAMOU Dominique
BERGER Marie Theres
BERNARD Hervé
BERNHART Claude
BERQUIN Patricia
BERRY-MAUDUIT Chantal
BING Emmanuel
BLEYNIE Claude
BOHBOT Simon
BOUCHON
BOURASSIN Catherine
BOURASSIN Monique
BOURRELY Rose-Marie
BOWEN Ronald
BRÉTÉCHÉ hélène
BRETT Emmanuelle
BROUSSARD Christiane
Bruno SCHMELT
BRUSTIER Jean-Pierre
BURNEL Philippe
BURNOTTE Nelly
BUSCAIL-LIPSKY Brigitte
CANCEL Manuel
CARA Cristobal
CARRILLO Jo
CASSEL Aster
CASTEL Eulalie
CAVAILLÈS Bernard
CENDRIER Etienne
CHANE
CHARNAY Yves
CHOUKROUN Danielle
CITRON Thierry
COLLARD Florence
COLORETTI Ferdinando
COOMANS Yolande
CORDIEZ Aurélia
COSENTINO Isabelle
CROZAT COULMONT Evelyne
D’OREL Joan
DA SILVA Ernest
DANKNER Michel
DAPRAI Jean
DAVIRON Laure
DAVOT FranÇois
DE BAUDINIÈRE Bertille
DE COSTIGLIOLE Brigitte
DE LA TOUR Françoise
DE LUCA Isabelle
DE MARLIAVE Laurence
de MONTIGNY Carole
DE SAUVILLE Bénédicte
de VAUBLANC Sisse
DECUP Anne
DEGAUDRIC Dominique
DELAPORTE Janine
DELAROQUE Guy
DELEZENNE Yveline
DELIMARINOV Marin
DELMAS Virginie
DELMOTTE Jean-Jacques
DENICE Nisette
DÉPRET Yannick
DESCAMPS tHIBAULT
DESVILLES Jean
DHAENE Stéphane
DI PASQUALE Oriane
DIERS-DI VAL Catherine
DIMANOV Luben
DO FOURNIER
DOGUS Sirin
DROINAT Dominique
DUC Alexandre
DURIVAULT Jacqueline
EHRHARD Marlène
EL NAGDI Omar
ELKON Nicole
EM Khindelvert
ESKENAZI Anne-Marie
EUGÈNE LOUIS Thierry
EYCHART Pierre
FATTAL Sophie
FERNEY Andrée
FISCH AndrÉ
FLORIN Marie-Odile
FOURNIER AIRAUD Nicole
FRÉGÈRE Claude
FRUGIER Françoise
FUERTES GÓMEZ Perla
FURBY Carole
GABOURY Benjamin

GARACHON Jean-Michel

GARAULAVIGNE Anne-Marie
GARCIN COQUOIN Pascale
GARNIER PALMESE Pia
GARNIER-SAGNE Isabelle
GAUTIER-DORÉ Gisèle
GAYET Régis
GENINET Mirène
GHOUNARIS Taki
GILBERT Luc-Régis
GINESTE Bernard
GIRARDIN Louise
GLATHOUD Anne-Marie
GODARD Gabriel
GONIEAU Delphine
GORE Elisabeth
GOURICHON Yves
GOYARD Virginie
GRAZI Anna
GREFFARD Marie-Line
GRIKOVSKY Valery
GROOM
GUICHETEAU Patrick
GUINEBAULT Jean-Michel
HADJ Djilani
HAMMANN JEANNOT Anne-Lise
HAN Miky
HARTMANN Sarah
HAUS-HAFFNER Evelyne
HAUTBOIS Isabelle
HAYASHI Mariko
HAYOT Carine
HÉBRARD Jean-Paul
HÉNAUT Jean-Pierre
HENKA
HERBIN Michel
HERVIO
HESS Jordane
HUYAR-LETOURNEUR Florence
INABA TakEshi
IWASAKI Nagi
IYAMA Shoji
JAN Eugénie
JEGOU Dominique
JIN Guoming
JOHANSSON Erling
JOUX Daniel
KABASAWA Itsuki
KADIKE SKADINA CHASTRES   Solveiga
KELLESTOM
KEN YANG
KENAIP Valérie
KING Nicole
KINGERY Brenda
KOECHLIN Marie Danielle
KOECHLIN Sylvie
KROSLAKOVA Ivica
KUBALEK Igor
KUDO Makiko
KURIHARA Shiomi
LA BOUKLE
LAMART Cyrille
LANDRIEU Odile
LAOS BRACHÉ Carlos
LASPOUGEAS Philippe
LAURENT BRION Isabelle
LAUTISSIER François
LAVENSEAU Luc
LE BRICQUIR Danielle
LE CHAPELAIN Monique
LE MOUNIER Maurice
LE PRINCE Nadine
LECLERCQ Héliane
LEGRAND Denis
LEGUE Emmanuel
LEMOINE Jean-Daniel
LEMPEREUR Eliane
LÉONARD Jacques
LEROY Hélène
LESAGE Marie-Sophie
LESVIGNES Emilie
LETOURNEUR Jean
LIN Chia-Jean
LIN Jesun
LINDBLOM Margaretha
LIPOWCZAN Jack
LOILIER Hervé
LOQUEN-CRIQUEBEC Claudine
MACANOVIC Momcilo
MACHII Kyoko
MADURA Lena
MANEV Nicolas
MARY Anne-Marie
MASCLEZ Régine
MASSEZ Christian
MASSIN Muriel
MATSUMOTO Hiroshi
MAUREL Robert
MEGALL Rafael
MELET Gérard
MESTCHERSKY Isabelle
MESTEROU Maria
MIGUET Elodie
MIGUEZ Adalberto
MIMURO Toshiko
MINA
MIRANDA Kevin
MONLOUIS-BONNAIRE Jessy
MORAZIN Christine
MUÑOZ Harold
NAGAMI Akira
NAKAMOTO Chié
NEPOUX AKACHIAN Dominique
NOIZET FAUCON Catherine
NOTARI Corinne
OCHAVKOV Latchezar
ODIER Clémentine
OELSCHLAEGER Solange
OHASHI Fuminori
OLIER Kenan
ONO Yuichi
OSUMI Toshio
PALIOTTI Alain
PALIOTTI Lucien
PAOLANTONACCI Sarah
PARK IKIOU PAUL
PARK Sungho
PASANEN Kimmo
PATRASCU Patrick
PAULSEN Jon B.
PAZDZERSKI André-Charles
PELLEGRIN Jacques
PERRIN Philippe
PERSIANI Sarah
PERSICO Alain Pierre
PÉRUS dENIS
PHELIPPEAU Françoise
PICARD-THIERRY Evelyne
PIERRE-HENRY
PLANAS DE FONT
PLÉ Benjamin
POCARD Sabine
POCHON Catherine
POIDATZ Laurence
PONT WESTPHAL Edith
POUCHOUS Jean-Bernard
PRAJER Alexandra
PRÉVOST Jean
PRIEUR Isabelle
R.R.HALE-BOPP
RAASCH Ingrid
RACHEVA Milena
RAPELLO Mireille
RELANGE Jean Maxime
RENAULT-MARCHOU Béatrice
RIGHETTI Juliette
RIOU Hélèna
RIVAIS Yak
ROASIO Maurizio
ROCHELLE Roger
ROD
ROLANDTRUC
ROUSSEV Svetlin
RUHAUT Christian
RUIZ-JANCOVIC Christiane
RYFA Krzysztof
RYU Myoung Heui
SACHS-KOMAMURA Mégumi
SAFARYAN Suren
SALZMANN Martine
SANDILLON Elisabeth
SARALLIER Régine
SARAZIN Michel
SASPORTAS Victor
SATO Akira
SAVATTIER Michel
SCHEURING Petra
SEVERAC Catherine
STAMATOVIC Isidora
STEIN Anna
STENMARK Grete Berg
STOOKS Simon
SUN Yong
TABURET Jean-François
TAILLARDAT Philippe
TAKAHASHI Minako
TARDY Lisette
TARTAMPION Mauricette
TAUPIN Michèle
THABART Évelyne
THERASSE Daniel
THOUVENIN Christian
THYBERT Sylvie
TILLOU Serge
TIROUFLET Bernard
TOMCZYK KUBISZYN Elisabeth
TOPPI Bernardino
TOUBLANC Élise
TOUCOUR Armel
TOUROLLE Patrick
TRAD Nadim
TREMBLOT DE LA CROIX Daniel
TSUCHISAWA Kenji
TURPAULT
TURPIN André
ULRICH Josiane
UTCHIDA Moné
VALADEZ ESTRADA Sergio
VANLERBERGHE Sylvie
VASSAIL Jacqueline
VEILLON Françoise
VERDEILLE Jean-Pierre
VIGNES Danielle
VIGNOLES André
VULLIEZ-MATRINGE Joëlle
WALTHER Jacques
WAMBEKE Sandre
WEHRUNG Christophe
WIDMAIER Evelyne
YAMAKAWA Eiko
YI Weilin
YOSHIDA Atsushi
YOSHIOKA Yumiko
YOSHIYUKI Riku
ZHANG Chi
ZHANG Lei
ZHARA Myriam
ZIMMERMANN Annick
ZINZINDOHOUÉ Marie-Anne

Salon d’Automne en Israël (31 octobre – 04 novembre 2012): lancement de l’appel à candidatures pour le plus grand Salon d’Automne jamais organisé à l’international, qui sera pour la première fois une expo-vente !!!!  Le 15 juillet 2012

Avec le soutien de M. Robert Harroch, homme d’affaires franco-israélien, amateur d’art et mécène, qui a accueilli en 2006 le Salon d’Automne dans les murs du Palais         des Congrès de Paris-Est Montreuil qu’il possède, la Société du Salon d’Automne est heureuse de vous inviter à participer au Salon d’Automne en Israël, qui se tiendra entre les 31 octobre et 04 novembre 2012 à Tel Aviv, dans des halls d’exposition du Port de Jaffa (le site web : www.namalyafo.co.il), haut lieu de l’art contemporain international, sur plus de 2500m² : il s’agira de la plus grande exposition organisée par le Salon d’Automne à l’étranger !

De plus, il s’agira de la première exposition-vente organisée par le Salon d’Automne à l’ étranger : vos œuvres pourront ainsi être vendues directement sur place, puisque l’organisateur du Salon d’Automne en Israël, MyEvents, prendra à sa charge le cautionnement bancaire indispensable.

Enfin, le Salon d’Automne en Israël sera l’évènement qui clôturera l’Année de la Culture à Tel Aviv !

Pour toute information sur les candidatures, Benjamin Loustau, responsable de la Commission Internationale du Salon d’Automne, se tient à votre disposition (Tél.: +33.6.01.99.73.32 / Courriel: benjamin@salon-automne.com).

Salon d’Automne en Israël – Dossier de candidature

Salon d’Automne en Israël – Le mot du président Noël Coret

Salon d’Automne en Israël – Présentation


Dossier de presse du Salon d’Automne 2012, téléchargez-le!!!  Le 7 juillet 2012

Vous trouverez  le dossier de presse en cliquant sur l’image ci-dessus ou le lien suivant :

Dossier de presse – Salon d’Automne 2012

 

L’édition 2012 du Salon d’Automne se tiendra entre les 25 et 29 octobre (vernissage le 24) prochains sur les Champs-Elysées, dans des pavillons courant de la place de la Concorde au Petit Palais.
Le Salon d’Automne 2012 sera parrainé par l’acteur Pierre Arditi, et son visuel a été réalisé par l’illustrateur américano-suisse Etienne Delessert.

Vous y retrouverez:
- Nos six sections traditionnelles : Architecture, Art mural, Gravure, Livre d’Artistes, Peinture, Photographie, Sculpture ;
- Trois nouvelles sections: Vidéo, Bande-Dessinée/Comics, Installations ;
- Des hommages: Georges Arditi, Edouard Mac Avoy, René Coutelle ;
- Des invités: Etienne Delessert, l’Ecole des Beaux-Arts de Marseille, Caritivart ;
- Des délégations étrangères: Chine, Japon, Brésil, Monde arabe, Azerbaïdjan ;
- Des partenaires: le Printemps des Poètes; la Ville de Levallois, l’association Les Arbustes, l’Académie des Banlieues (une après-midi entière sur les cultures urbaines!: défilé de mode, Dj’s, performances de graf, conférence, concert hip hop, spectacle de danse, BD urbaine…et la présence exceptionnelle d’Oxmo Puccino !!!) ;
- Des conférences et débats: avec George Brunon, Daniel
Chocron
, François Derivery ;
- Des projections: Michael Lonsdale lisant les préfaces historiques du Salon d’Automne; Martine Salzman et Claudette Belhassen ;
- Des concerts et performances : Nima Sarkechik, Francis Combes.


Salon d’Automne en Chine – Le bilan de Jean-Bernard POUCHOUS, artiste invité d’honneur  Le 25 juin 2012

Jean-Bernard Pouchous à Pékin, au coeur de la Cité Interdite.

En Chine, j’ai appris qu’il y aurait actuellement 100.000 artistes professionnels sur une population de 1.003.445.037 adultes de plus de 20 ans, soit 0,009.966 % d’artistes.

En France, la MDA annonce 48.536 artistes professionnels et semi-professionnels sur une population de  48.947.285 adultes de plus de 20 ans, soit 0,099.159 % artistes.

Aujourd’hui, on compte sur une dynamique de 100.000 et 150.000 artistes plasticiens en France pour faire marcher le système des arts-plastiques, dont seulement 5 % seulement gagent leur vie grâce à leur production artistique.

La Chine aurait donc proportionnellement actuellement 10 fois moins d’artistes professionnels que la France, ce qui présage dans un avenir proche d’un développement à 1.000.000 artistes professionnels sans compter les pratiques amateurs et à compte d’auteur qui s’élèveront proportionnellement à 9.500.000 pratiquants artistes amateurs.

Ceci est un calcul évidemment quantitatif d’un développement socio-culturel probable des pratiques artistiques en Chine.

 

Jean-Bernard Pouchous

Artiste

Président de la section « Figures et Essais du Salon d’Automne

Membre du Bureau du Salon d’Automne


Salon d’Automne en Chine – Le mot de Benjamin LOUSTAU, commissaire général, aux artistes participants  Le 21 juin 2012

                                                                                                              Benjamin Loustau, commisssaire général, lors de l’inauguration à Haikou

 

Chers Amis,

Nous sommes rentrés de Chine en milieu de semaine dernière, après deux semaines au sein de l’Empire du Milieu.

Notre partenaire A.A.T.S. a décidément fait les choses en grand : vos œuvres ont été accueillies au sein de deux musées nationaux, ceux de Lyoning et de Hainan, et chaque exposition fit l’objet de grandioses cérémonies d’ouverture, sous le patronage et la présence à chaque fois du gouverneur de la province afférente, ce qui montre bien l’importance prise par ces projets, quand l’on connaît le poids du Parti Communiste – je peux en témoigner – pour la moindre des décisions et actions.

Je vous ferai parvenir petit à petit les très nombreuses photos prises durant ce séjour, où j’ai fait en sorte de prendre chacune de vos œuvres.

Comme mise en bouche, vous trouverez  en cliquant sur le lien ci-après les photos prises par Jérôme Toret, un des artistes qui rejoignit la délégation du Salon d’Automne en Chine avec Hélène David, Claire Brugnon de Chavagnac, Carole de Montigny, Nathalie Jouin, Christian Nguyen, Didier Noisetier et Maurice Pacaud, et à qui je tiens à transmettre mes remerciements les plus chaleureux !

http://www.jerometoret.com/extranet/SAC/index.html

Un catalogue a bien entendu été imprimé, il vous sera remis avec votre œuvre.

A ce propos, A.A.T.S. m’a parlé d’une troisième exposition au Tibet au mois d’août, je reviens vers vous dès qu’ils m’auront communiqué de plus précises informations.

Merci à tous de votre confiance et de votre participation à ce très beau projet chinois.

Bien à vous,

Benjamin Loustau

Responsable de la communication, des partenariats et du mécénat

Responsable de la Commission Internationale


Salon d’Automne en Chine – Le mot de Noël CORET, président de la Société du Salon d’Automne  Le 21 juin 2012

                                                                                                                            Noël Coret, président du Salon d’Automne, lors de l’inauguration au Musée National de Haikou du Salon d’Automne en Chine

C’est une merveilleuse aventure à laquelle nous avons participé lors de l’exposition du Salon d’Automne qui s’est tenue en Chine du 31 mai au 15 juin 2012.

 

Que ce soit à Panjin, province de Dalian, au nord-ouest de la Chine, ou à Haikou, ville située sur l’Ile magnifique de Hainan à l’extrême sud, un public très nombreux et enthousiaste s’est déplacé pour ce qui fut un évènement largement repris et commenté par les médias.

A cet engouement des amateurs s’ajoutait un accueil officiel qui ne lésinait pas sur les moyens engagés : discours officiels et manifestations folkloriques à l’entrée des musées,  énormes banderoles de bienvenue au Salon d’Automne et signalétiques impressionnantes nous attendaient lors des deux inaugurations.

 

Composée de Jean-Bernard Pouchous, plasticien membre du Bureau, Benjamin Loustau, Directeur de la communication, coordinateur de la CISA et Commissaire des Expositions du Salon d’Automne en Chine, et de nous-même, la délégation française fut l’objet des plus hautes attentions et considérations.

 

La « fraternité des artistes » fut à l’œuvre et la rencontre des artistes du Salon d’Automne et des artistes chinois proposés par Art Asia Top Show, fut source de joies et de grandes émotions…

 

Conduite de main de maître, l’organisation des expositions comme celle de notre séjour, fut en tout point irréprochable.

C’est à Monsieur Wen, artiste peintre et président d’A.A.T.S., que nous devons d’avoir lancé une passerelle durable entre les communautés artistiques de nos deux pays. Qu’il reçoive ici notre gratitude la plus sincère, au nom de tous les artistes exposants et du Salon d’Automne !

 

Noël Coret

Président du Salon d’Automne


Le Salon d’Automne accueillera en 2012 une nouvelle section, BD-COMICS, présidée par Michel Dankner  Le 14 juin 2012

La BD c’est quand les petits Mickeys des Comics viennent à la rencontre des vrais et des gros Mickeys que nous sommes. Quand Superman, l’Homme Araignée et tous les autres viennent nous arracher à nos HLM de la quotidienneté, pour nous faire envoler avec eux vers de nouvelles et fantastiques aventures.

Lorsque j’apportais (fiévreusement) mes planches dessinées au journal de l’époque « Métal-Hurlant » en attendant le verdict de Dionnet le directeur, j’ai croisé l’un de ces Super-héros. Il s’appelait MOEBIUS et il vient de mourir. Cette première expo de BD dans un salon de peinture lui est un hommage rendu à tous et à lui en particulier.

 

Michel DANKNER

Président de la section BD-COMICS


Le Salon d’Automne se rendra au Japon au mois d’août 2012, grâce à nos amis de C.A.E.A.!  Le 24 mai 2012

Nos amis du Club des Amis de l’Europe et des Arts, qui présentent chaque année une importante délégation lors du Salon d’Automne parisien, nous ont fait l’honneur de proposer, au mois d’août 2012, à 30 des membres de notre société d’artistes, sélectionnés lors du Salon d’Automne 2011, d’exposer chacun une oeuvre à Tokyo.

Une délégation du Salon d’Automne se rendra au Japon à cette occasion, menée par Noël Coret, président du Salon d’Automne, accompagné du plasticien Hervio, vice-président du Salon d’Automne, et grand instigateur de cette amitié entre nos deux associations, concrétisée aujourd’hui par ce beau projet.


Salon d’Automne 2012 – Communiqué de presse  Le 23 mai 2012

L’édition 2012 du Salon d’Automne se tiendra entre les 25 et 29 octobre (vernissage le 24) prochains sur les Champs-Elysées, dans des pavillons courant de la place de la Concorde au Petit Palais.
Le Salon d’Automne 2012 sera parrainé par l’acteur Pierre Arditi, et son visuel a été réalisé par l’illustrateur américano-suisse Etienne Delessert.

Vous y retrouverez:
- Nos six sections traditionnelles : Architecture, Art mural, Gravure, Livre d’Artistes, Peinture, Photographie, Sculpture ;
- Trois nouvelles sections: Vidéo, Bande-Dessinée/Comics, Installations ;
- Des hommages: Georges Arditi, Edouard Mac Avoy, René Coutelle ;
- Des invités: Etienne Delessert, l’Ecole des Beaux-Arts de Marseille, Caritivart ;
- Des délégations étrangères: Chine, Japon, Brésil, Monde arabe, Azerbaïdjan ;
- Des partenaires: le Printemps des Poètes; la Ville de Levallois, l’association Les Arbustes, l’Académie des Banlieues (une après-midi entière sur les cultures urbaines!: défilé de mode, Dj’s, performances de graf, conférence, concert hip hop, spectacle de danse, BD urbaine… ;
- Des conférences et débats: avec George Brunon, Daniel Chocron, François Derivery ;
- Des projections: Michael Lonsdale lisant les préfaces historiques du Salon d’Automne; Martine Salzman et Claudette Belhassen ;
- Des concerts et performances : Nima Sarkechik, Francis Combes.

Pour toute information complémentaire, Benjamin Loustau, responsable de la communication et des partenariats, se tient à votre disposition (benjamin@salon-automne.com / 06.01.99.73.32).


Date des résultats des délibérations du jury du Salon d’Automne 2012  Le 18 mai 2012

Vous avez été extrêmement nombreux à postuler au Salon d’Automne 2012, ce dont nous vous remercions et nous réjouissons!

Vous recevrez les résultats des délibérations du jury du Salon d’Automne 2012 par courrier postal la seconde quinzaine de juin.

Merci de votre soutien et de votre fidélité!


Après sa participation à la 1ère Biennale de Pékin en 2003, le Salon d’Automne fait son retour en Chine (mai-juin 2012) dans les villes de Dalian et Haikou!  Le 15 mai 2012

Le Salon d’Automne en Chine :

Une fraternité artistique consolidée !

En déplaçant le Salon d’Automne en Chine, nos hôtes nous font l’honneur de participer à la création d’une manifestation artistique d’une importance internationale.

Certes, le Salon d’Automne était venu à Pékin pour fêter son centenaire en 2003. Certes, depuis toujours des artistes chinois exposent dans notre association et certains, telZao Wou Ki, jouissent d’une notoriété mondiale. Certes, une section chinoise était présente à Paris au Salon d’Automne de 2011, et nous attendons une grande délégation pour 2012 sur les Champs Elysées. Néanmoins, il restait à confirmer, puis à pérenniser un événement de portée internationale témoignant de la grande amitié liant les communautés artistiques chinoises et françaises.

 

En invitant le Salon d’Automne, Monsieur Wen, président d’AATS, aura l’immense mérite d’avoir contribué de façon décisive à la relance d’une passerelle officielle entre artistes français et chinois. Monsieur Wen le fait aussi en hommage à la grande histoire de notre société d’artistes : de Renoir à Picasso, en passant par Cézanne, Pissarro, Rodin, Modigliani, Matisse, Bonnard, Léger, Braque, Vasarely et tant d’autres…, c’est la prestigieuse épopée de toute la modernité du XXe siècle dont notre société d’artistes est aussi l’ambassadrice !

Pour autant, le Salon d’Automne, loin d’avoir épuisé sa mission de promotion des artistes contemporains, a entrepris vaillamment la traversée du XXIe siècle, accueillant les plasticiens de tous les pays que son jury, aussi bienveillant qu’intransigeant, aura retenus.

 

C’est CE Salon d’Automne contemporain, composé d’artistes bien vivants ayant pris tous les risques d’une vie dédiée à la création, qui se déploiera sur les sites du Grand Théâtre de Bayuquan (province du Liaoning) puis, à partir du 10 juin, au Musée de Hainan. Grand ordonnateur de cette opération extraordinaire, Monsieur Wen est épaulé par Monsieur Terry François, son associé, et par Madame Hervault qui, si généreusement et avec une gentillesse inépuisable, a fait le lien avec le Salon d’Automne en traduisant tous les documents du français au chinois.

Que Monsieur Wen recueille ici ma plus vive gratitude pour son implication irremplaçable et tous les efforts qu’il a déployés au succès de cette manifestation, pour sa volonté de servir la cause de la « fraternité des artistes » par-delà les frontières, pour son attachement au Salon d’Automne de Paris, pour son invitation à résider dix jours dans cette province du Lianing que nous n’avons jamais parcourue et qu’il nous permet de connaître… Notre gratitude s’étend à Madame Hervault et à Monsieur François Terry, qui n’ont jamais fait l’économie de leur temps, de leur énergie et de leur enthousiasme pour la réussite de cette manifestation.  Que tous les acteurs de ce rassemblement artistique soient ici assurés de la reconnaissance du président du Salon d’Automne et de tous les membres de son Conseil d’Administration.

 

Noël Coret

Ecrivain d’Art

Président du Salon d’Automne


Retrouvez le visuel réalisé pour l’affiche du Salon d’Automne 2012 par Etienne Delessert!  Le 14 mai 2012

Retrouvez le visuel réalisé par le grand illutrateur Etienne Delessert pour le Salon d’Automne 2012, où il présentera 6 de ses travaux.

Plus d’informations sur: http://www.etiennedelessert.com/

 


Retrouvez le live de musiques électroniques d’Air Frantz & La Foudre qui mirent le feu au Salon d’Automne 2011!  Le 17 avril 2012

Retrouvez le live en cliquant sur ce lien.

Membres fondateurs du label no-tek records actif depuis 1994 dans le milieu indépendant de la musique électronique d’avant garde, Air Frantz & La Foudre vous ont proposé un concert au cœur des sonorités et des rythmes informatiques d’aujourd’hui.
Mélangeant harmonie classique et sonorités cybernétiques abstraites, ils joueront en direct algorithmes et moteur de synthèse sous forme d’improvisation.
Un voyage d’ambiance atmosphérique entrechoqué de cassure révolutionnaire, rythmique et industriel.


Le grand illustrateur Etienne Delessert réalisera l’affiche du Salon d’Automne 2012!  Le 13 avril 2012

    

 

Le célèbre illustrateur suisse Etienne Delessert, qui vit aux Etats-Unis depuis 1985, a accepté de faire le visuel du Salon d’Automne 2012!
Il y exposera également six de ses travaux.

Etienne Delessert a illustré plus de 80 livres de jeunesse, traduits dans 14 langues, et vendus à des millions d’exemplaires.
Il a collaboré avec Eugène Ionesco et Jean Piaget, ainsi qu’avec le New-York Times, The Atlantic Monthly, Siné Hebdo et Le Monde.

Etienne Delessert est considéré avec Ungerer comme un des pères fondateurs de l’illustration de livres de jeunesse. Tous les enfants gardent des souvenirs émus de Yok Yok !

Lauréat à deux reprises de la Foire mondiale du livre de jeunesse de Bologne, Etienne Delessert a reçu 13 médailles d’or et 13 d’argent de la Société Américaine des Illustrateurs, et a été finaliste du prix Hans Christian Andersen 2010.

Ses travaux ont fait l’objet de rétrospectives au Louvre, à Rome, Washington, Lausanne, New-York, Moulins ….

Son site web (en anglais) regorge d’informations sur son actualité: http://www.etiennedelessert.com

Une fois de plus, un grand artiste international se joint à la longue aventure du Salon d’Automne!


DERNIERS JOURS!!!!!!!!! Les inscriptions pour l’édition 2012 du Salon d’Automne, parrainée par Pierre Arditi, sont ouvertes jusqu’au 20 Avril 2012  Le 7 avril 2012

Le SALON D’AUTOMNE sur les CHAMPS-ELYSEES : UN GRAND SUCCES, UN NOUVEL ELAN ! CE SALON EST LE VÔTRE, NOUS VOUS ATTENDONS NOMBREUX EN 2012 !

« Incontestablement, l’édition 2011 du Salon d’Automne sur les Champs-Elysées fera date ! Pulvérisant ses records d’affluence (plus de 15.000 visiteurs officiellement recensés !), notre société d’artistes a renoué avec sa notoriété ! La présence au vernissage, pour la première fois, du Maire-Adjoint à la Culture de la Ville de Paris, Christophe Girard, témoigne de l’intérêt des pouvoirs publics et du nouvel engouement du public pour le Salon d’Automne…

Sans aucun doute, c’est une belle victoire couronnant le courage de tous ses artistes, peintres, graveurs, sculpteurs, photographes, créateurs du Livre d’artiste et de l’Art mural, architectes venus des quatre coins de France et de la planète, qui lui sont restés fidèles durant ces années SDF, refusant les mirages du Grand Palais avec Art en Capital pour conserver coûte que coûte notre indépendance, notre identité, notre liberté d’expression !… »

Noël Coret
Ecrivain d’art
Président du Salon d’Automne

L’appel à candidatures pour le Salon d’Automne 2012, qui se tiendra entre les jeudi 25 et lundi 29 octobre prochains (vernissage le mercredi 24 octobre), est ouvert jusqu’au 20 Avril 2012, le cachet de la Poste faisant foi.

Vous trouverez les formulaires de candidature ainsi que toutes les informations nécessaires sur la page dédiée aux exposants.


Retrouvez Michael Lonsdale lisant les préfaces historiques du Salon d’Automne!  Le 5 avril 2012


Elie Faure – Preface du salon d’Automne 1905 lu… par Salon_Automne
En 2010, en partenariat avec le Printemps des Poètes, l’immense acteur Michael Lonsdale nous a fait l’honneur de lire les préfaces historiques du Salon d’Automne, d’Elie Faure, Octave Mirbeau … au sein du Salon Jules Cherret, grand affichiste du Salon d’Automne, de l’Hôtel de Ville de Paris.

Guillaume Appolinaire – 17 octobre 1907 lue par… par Salon_Automne


Préface du Salon d’Automne 1944 – Salon de la… par Salon_Automne


Octave Mirbeau – Préface du salon d’Automne 1909… par Salon_Automne


Séraphin Péladan – Le Salon d’Automne et ses… par Salon_Automne

Retrouvez l’intégralité des vidéos du Salon d’Automne

 


Préparation du Salon d’Automne à Tel-Aviv.  Le 22 mars 2012

Tel-Aviv, mars 2012, de gauche à droite: Audrey Harroch, Commissaire Générale de l’exposition « Salon d’Automne France-Israël » (novembre 2012), Rose Sznajder, Membre du Comité du Salon d’Automne et de la Commission Internationale du Salon d’Automne, chargée du suivi de cette manifestation, et Noël Coret, Président du Salon d’Automne.

Israël, 21 mars 2012: Noël Coret, président du Salon d’Automne, et Rose Sznajder, membre du conseil d’administration, devant le Musée des Beaux-Arts de Tel-Aviv, à l’occasion d’un séjour pour préparer le déploiement du Salon d’Automne à Tel-Aviv.

Printemps, été, automne, hiver: quelle que soit la saison, le Salon d’Automne est toujours en mouvement, aussi bien en France qu’à l’international!


Retrouvez le Manifeste du Salon d’Automne, « Contre le pompiérisme d’Etat, pour la diversité! ». Publié en 2008, il est en effet plus que jamais d’actualité!  Le 14 mars 2012

Pollice Verso, une peinture de Jean-Léon Gérome (1872)
où les casques des gladiateurs rappellent ceux des pompiers…

Objet de tous les financements, de toutes les promotions, de toutes les spéculations, ce que l’on nomme « l’art contemporain » poursuit sa conquête des lieux publics et patrimoniaux : du néo-kitsch à Versailles aux installations déployées au Louvre, du homard (Jeff Koons) au ver de terre (Jean Fabre), pas un musée, pas un palais national qui ne soit vampirisé par ce « chaos rampant » (Lovecraft) ! L’Hôtel de la Monnaie, où nombre de graveurs et de sculpteurs issus des Salons historiques se sont brillamment illustrés, s’apprête à soumettre l’édifice au diktat du conceptuel à prétention « avant-gardiste »… Souhaitant s’y déployer, le Salon d’Automne a essuyé, par téléphone, un refus dédaigneux : « Le Salon d’Automne ? Ce n’est même pas la peine d’y songer ! »…

Constatant les moyens financiers considérables concentrés sur une seule esthétique néo-duchampiste alimentant un marché mondial du scandale où l’apologie de la laideur le dispute au rien, au sale et au répugnant, les créateurs oeuvrant dans les disciplines des arts plastiques dénoncent l’hégémonie que cet « art » dit « contemporain » exerce aux dépens de la plus vaste communauté artistique de notre pays.

Déplorant la dépossession galopante de leur statut d’artiste et le mépris dont ils font l’objet de la part des pouvoirs publics, les artistes décident d’entrer en résistance… Victimes de ce que les mathématiques désignent par les « partages inégaux », ils sont de plus en plus nombreux à affirmer leur identité face au mur de silence édifié autour de leurs travaux. Le positionnement frileux des galeries à leur égard et le coût exorbitant des sites d’exposition appliqué aux Salons historiques engendrent une dramatique pénurie de solutions pour montrer leurs oeuvres.

Du courage, il en faut pour « oser » apprécier un art désigné à la vindicte populaire comme ringard, dépassé, nul et non avenu ! La tyrannie est telle que les Salons historiques réunis au Grand Palais sous la bannière d’Art en Capital sont présentés sur un site Internet (Art and You) comme « cinq foires d’art contemporain » ! Outre la tonalité marchande que soulignait déjà l’absence regrettable du « e » d’Art en Capital et pour pathétique qu’il paraisse plus de trente ans après l’instauration des grandes foires internationales, ce « copier-coller » n’en révèle pas moins un criant besoin de reconnaissance… N’ayons pas honte de notre identité de Salons historiques et revendiquons cette spécificité française porteuse d’une mémoire artistique et littéraire étincelante où s’illustrèrent les plumes de Diderot, Baudelaire, Huysmans, Apollinaire, Mirbeau, Elie Faure, Aragon, René Huyghe !…

Devenu un produit spéculatif juteux, financièrement comme en termes d’image, l’art contemporain a précipité les artistes hors-circuit dans une solitude extrême et dans l’impossibilité de faire connaître leurs travaux.
Il en est de même pour les Salons historiques invités à développer eux-mêmes leur « propre économie ». Mais comment y parvenir quand toutes les portes se ferment, quand on vous réplique sur le ton de l’évidence et la main sur le coeur … que « les peintres et les sculpteurs, ça n’intéresse plus personne » ! La condamnation hier de « l’art dégénéré » n’est pas sans analogie avec le soutien exclusif à l’art contemporain aujourd’hui : l’un est ouvertement éliminé quand on s’arrange pour que l’autre élimine tout le reste. A l’évidence, l’élargissement incontestable des champs plastiques est une aubaine pour évacuer définitivement ces notions honnies entre toutes, de « tradition » et de « métier » : vidons la baignoire et le bébé avec !

Dans ce contexte d’un « Dresden esthétique » autorisant le pilonnage intensif des peintres, graveurs et sculpteurs, les Salons d’artistes offrent un bastion de résistance non négligeable. Certes la lutte est inégale. Face au mépris général, les artistes non-labellisés « art contemporain » n’ont que leurs oeuvres à opposer ; pour autant, ils auraient tort de s’installer dans un fatalisme bien compréhensible. La messe n’est pas dite, quoi qu’on en dise…
Si l’art contemporain est parvenu à envahir et contrôler tout le champ esthétique, son ascension n’est pas récente. Les actuels locataires du ministère de la Culture ne font que pérenniser une politique instaurée il y a plus de quarante ans. Depuis 1965-1966 et la pénétration croissante des intérêts américains dans la politique culturelle française, le mot d’ordre « l’avant-garde, sinon rien ! » règne en maître sur le paysage artistique de notre pays. L’arrêt brutal des achats par l’Etat d’oeuvres exposées dans les Salons historiques révélait la tutelle exercée par les marchands d’art d’outre-atlantique. Des centaines d’artistes qui avaient patiemment élaboré une oeuvre et conquis une certaine notoriété se voyaient soudain relégués au rancart. Tout un pan de la création contemporaine était méthodiquement liquidé. L’ « Ecole française », que l’on n’ose plus appeler ainsi sous peine de passer pour un affreux réactionnaire, était sacrifiée. « Ce qui compte, c’est l’bénef ! », chantait déjà Léo Ferré.
A l’évidence, l’art contemporain nourrit toutes les vanités mercantiles. La gauche française porte une lourde responsabilité dans son soutien délibéré aux oeuvres conceptuelles, devenues « art de cour » sous le règne de Jack Lang, redoutable commanditaire en la matière.

D’aucuns accusent Marcel Duchamp de tous les maux. Jamais il n’aurait accepté d’endosser la paternité d’une idéologie post-moderne qui, un siècle après le célèbre Urinoir, nous propose de faire de son contenu, au sens propre, une oeuvre d’art !
Un nouveau pompiérisme affublé du costume de l’avant-garde, telle est la grande tartufferie du moment. Les mêmes qui désignent les peintres, sculpteurs et graveurs comme les australopithèques de l’art, alimentent une cuisine faisandée, véritable « marketing de l’abject » qui n’est que la duplication affligeante d’une posture vieille d’un siècle et dont le processus d’ossification a évacué le concept novateur.

Peu importe que cet académisme, pour reprendre la formule de Lorjou, fasse « braire les ânes, bayer les singes, se pâmer les poules ». Il s’agit quand même de l’utilisation faite par l’Etat de l’argent du contribuable et cela n’amuse personne. Le coût exorbitant de la promotion de l’art contemporain s’exerce sans aucun contrôle et se fait sur le dos des artistes disqualifiés pour cause de compétence professionnelle et de fidélité aux outils du peintre, du graveur et du sculpteur.

Les agités du bocal post-moderne à prétention avant-gardiste ont beau discourir à l’infini : les arts de la main ne sont pas morts et, pour ne nommer que ces disciplines, ni la peinture, ni la sculpture, ni la gravure, ni l’art mural n’ont épuisé leur potentiel émotionnel. Mais il faut une bonne dose d’héroïsme pour affirmer leur nécessité face aux administrations dédaigneuses, aux plumes assassines des revues « branchées », aux spécialistes patentés attribuant le « génie » aux uns et la « médiocrité » aux autres, au mépris souverain des médias, aux commissaires priseurs qui font leur beurre avec cette falsification générale !
On sait que tout art véritable porte en son sein une critique du monde. La supercherie consiste à éliminer toute pensée critique au nom d’une liberté d’expression habilement assimilée à l’expression du libéralisme dont la seule exigence est le profit à court terme. Il va de soi – n’est-ce pas ?… – que cette liberté d’expression existe ! Qu’importe si elle diffuse partout, et à tous, une pensée unique, une esthétique unique ! Faut-il que cette société ait si peur pour bâillonner ses artistes et abolir toute pensée critique de son horizon, c’est à dire, toute perspective pour l’humanité ? Un système qui agit ainsi, ne porte-t-il pas un nom spécifique ?…

Artistes résolument indépendants, nous réclamons à l’Etat…

  • - DES MOYENS, UN LIEU : des moyens suffisants et un lieu permanent afin de permettre aux Salons historiques, sous peine de disparaître, d’exposer leurs artistes dans des conditions de respect et de dignité,
  • - L’EGALITE DES AIDES : un partage au moins égal avec les subventions pharaoniques accordées aux officines de « l’art contemporain » (Palais de Tokyo, Grand Palais, galeries des FRAC, DRAC, FIAC),
  • - LA NEUTRALITE : que l’Etat cesse son parti-pris intolérable en opérant des choix esthétiques via ses fonctionnaires et assure le pluralisme des commissions d’acquisitions dans lesquelles toutes les tendances doivent être représentées,
  • - L’INVESTISSEMENT EDUCATIF : la relance d’une véritable formation au métier de peintre, de sculpteur et de graveur dans les écoles d’art publiques sous peine d’anéantir une mémoire et un savoir-faire artistiques millénaires,
  • - L’ACCES AUX MEDIAS DU SERVICE PUBLIC. Enfin, nous demandons à ce que le service public de télévision rende compte, à une heure de grande écoute, de la tenue des expositions annuelles des Salons historiques. Il ne s’agit pas de quémander une quelconque « faveur ». Il s’agit d’octroyer une simple mesure de respect et d’équité.
  • Les récents colloques qui se sont tenus autour du statut de l’artiste ont souligné la nécessité de diversifier le financement de l’art, sans jamais préciser que ce financement concernait, comme de bien entendu, le seul « art contemporain» représentant à peine 5% de la production artistique de notre pays…

Contre l’appel hypocrite en faveur de la diversité du financement de l’art, exigeons le financement de la diversité artistique !

Signataires :

Le Conseil d’Administration du Salon d’Automne :

Jean-Pierre ALAUX, peintre ; ANGEL-PERES, sculpteur ; Francine AUVROUIN, peintre et sculptrice ; Monique BARONI, peintre ; Noël CORET, écrivain d’art ; Claude-Jean DARMON, graveur ; Jean DESVILLES, peintre ; José DIAZ FUENTES, sculpteur ; Pierre EYCHART, peintre ; Françoise FRUGIER, sculpteur ; André HERVIO, peintre ; Mireille JUTEAU artiste plasticien ; Sylvie KOECHLIN, sculpteur ; Danièle LE BRICQUIR, peintre ; Denis LEGRAND, architecte et peintre ; Jean-Bernard POUCHOUS, peintre ; Jean PREVOST, peintre ; Michel SAVATTIER, peintre ; Jean-Pierre VERDEILLE, peintre : André VIGNOLES, peintre ; Jean-Pierre ZENOBEL, photographe.

Le Manifeste du Salon d’Automne


Victor Brecheret parmi les trésors du Petit Luxembourg  Le 13 mars 2012
La Porteuse de Parfum , sculpture de Victor Brecheret créée en 1924 et exposée au Salon d’Automne de la
même année  a été installée dans le Jardin du Président du Sénat le 13 octobre 2011 suite à la donation de la famille de l’artiste brésilien.
Elle est désormais mise à l’honneur dans l’ouvrage édité par le Sénat sur le Palais du Petit Luxembourg sous la rubrique
« Les trésors du Petit Luxembourg »
Il est intéressant noter le destin spécial de cette oeuvre monumentale dont Brecheret  faisait allusion dans une lettre  à son ami Mario de Andrade
 à l’issue du Salon de 1924 « Je sais que le Gouvernement français a remarqué ma grande sculpture exposée au Salon.
 Ils pensent l’acquérir mais je ne pense pas à ça, comme toutes ces choses qui finissent en belles phrases et promesses ! Enfin, patience. »
 A noter que le Salon d’Automne est intervenue dans cette donation. Sans l’intermédiation de Noël Coret, son Président et Claude
Martin Vaskou du Salon d’Automne França-Brasil la sculpture ne serait pas revenue en France ne serait pas installée à sa prestigieuse place.

Les inscriptions pour l’édition 2012 du Salon d’Automne, parrainée par Pierre Arditi, sont ouvertes jusqu’au 30 mars 2012  Le 4 mars 2012

Le SALON D’AUTOMNE sur les CHAMPS-ELYSEES : UN GRAND SUCCES, UN NOUVEL ELAN ! CE SALON EST LE VÔTRE, NOUS VOUS ATTENDONS NOMBREUX EN 2012 !

« Incontestablement, l’édition 2011 du Salon d’Automne sur les Champs-Elysées fera date ! Pulvérisant ses records d’affluence (plus de 15.000 visiteurs officiellement recensés !), notre société d’artistes a renoué avec sa notoriété ! La présence au vernissage, pour la première fois, du Maire-Adjoint à la Culture de la Ville de Paris, Christophe Girard, témoigne de l’intérêt des pouvoirs publics et du nouvel engouement du public pour le Salon d’Automne…

Sans aucun doute, c’est une belle victoire couronnant le courage de tous ses artistes, peintres, graveurs, sculpteurs, photographes, créateurs du Livre d’artiste et de l’Art mural, architectes venus des quatre coins de France et de la planète, qui lui sont restés fidèles durant ces années SDF, refusant les mirages du Grand Palais avec Art en Capital pour conserver coûte que coûte notre indépendance, notre identité, notre liberté d’expression !… »

Noël Coret
Ecrivain d’art
Président du Salon d’Automne

L’appel à candidatures pour le Salon d’Automne 2012, qui se tiendra entre les jeudi 25 et lundi 29 octobre prochains (vernissage le mercredi 24 octobre), est ouvert jusqu’au 31 mars 2012, le cachet de la Poste faisant foi.

Vous trouverez les formulaires de candidature ainsi que toutes les informations nécessaires sur la page dédiée aux exposants.


Pierre Arditi parrain d’honneur de l’édition 2012 du Salon d’Automne (25-29 octobre sur les Champs-Elysées), qui rendra hommage à son père, le regretté Georges Arditi!  Le 24 février 2012


Le comédien Pierre Arditi sera le parrain du Salon d’Automne 2012 qui se tiendra entre les 25 et 29 octobre (vernissage officiel le 24 à 17h00) dans des pavillons sis entre le Petit Palais et la Place de la Concorde.

A cette occasion, un hommage sera rendu à son père le regretté Georges Arditi, dont les peintures furent régulièrement présentées au Salon d’Automne.


Le Salon d’Automne 2011 sur les Champs-Élysées, un grand succès populaire certifié par Expocert !  Le 15 février 2012

Retrouvez ci-après les données officielles de fréquentation du Salon d’Automne 2011.
Ces chiffres, en forte hausse par rapport à 2010, ne tiennent de plus pas compte des entrées gratuites pour les étudiants en école des Beaux-Arts, les membres de la Maison des Artistes, les chômeurs et bénéficiaires du RSA, les moins de 18 ans.
Ainsi, ces derniers comptabilisés, le Salon d’Automne 2011 a accueilli plus de 16.000 visiteurs.

 

 

Procès verbal des chiffres des manifestations commerciales

Code identifiant : 0787SH6093748240
Nom de la manifestation : SALON D’AUTOMNE 2011
Dates d’ouverture et de fermeture au public : du 12/10/2011 au 16/10/2011
Nom du site d’accueil : AVENUE CHAMPS ELYSEES
Ville : PARIS
Société organisatrice : Société du SALON D’AUTOMNE
Type de manifestation : Salon Grand-public
Secteur d’activité : Arts – Artisanat d’art – Cadeaux et leurs équipements

Données chiffrées obligatoirement contrôlées

Session 2011

Surface nette de la manifestation en m2

1920

Nombre d’exposants principaux et de co-exposants

587

Fréquentation

11893

Nombre de visites

7197

Nombre de visiteurs

7197

Pour les manifestations disposant, ou souhaitant bénéficier de la reconnaissance internationale prévue par les textes de la réglementation, les données complémentaires ci-dessous doivent faire l’objet d’un contrôle.

Contrôle pour reconnaissance Internationale

Session 2011*

Surface nette occupée par les exposants étrangers en m²

600

Nombre d’exposants principaux et co-exposants étrangers

175

Nombre de visiteurs professionnels étrangers

56

*(chiffres inclus dans le tableau des données principales)

Ces données sont publiées sur le site internet public du ministère chargé du commerce http://www.foiresetsalons.pme.gouv.fr


Les Inscriptions pour l’édition 2012 du Salon d’Automne sont ouvertes.  Le 5 février 2012

Le SALON D’AUTOMNE sur les CHAMPS-ELYSEES : UN GRAND SUCCES, UN NOUVEL ELAN ! CE SALON EST LE VÔTRE, NOUS VOUS ATTENDONS NOMBREUX EN 2012 !

« Incontestablement, l’édition 2011 du Salon d’Automne sur les Champs-Elysées fera date ! Pulvérisant ses records d’affluence (plus de 15.000 visiteurs officiellement recensés !), notre société d’artistes a renoué avec sa notoriété ! La présence au vernissage, pour la première fois, du Maire-Adjoint à la Culture de la Ville de Paris, Christophe Girard, témoigne de l’intérêt des pouvoirs publics et du nouvel engouement du public pour le Salon d’Automne…

Sans aucun doute, c’est une belle victoire couronnant le courage de tous ses artistes, peintres, graveurs, sculpteurs, photographes, créateurs du Livre d’artiste et de l’Art mural, architectes venus des quatre coins de France et de la planète, qui lui sont restés fidèles durant ces années SDF, refusant les mirages du Grand Palais avec Art en Capital pour conserver coûte que coûte notre indépendance, notre identité, notre liberté d’expression !… »

Noël Coret
Ecrivain d’art
Président du Salon d’Automne

L’appel à candidatures pour le Salon d’Automne 2012, qui se tiendra entre les jeudi 25 et lundi 29 octobre prochains (vernissage le mercredi 24 octobre), est ouvert jusqu’au 31 mars 2012, le cachet de la Poste faisant foi.

Vous trouverez les formulaires de candidature ainsi que toutes les informations nécessaires sur la page dédiée aux exposants.


Salon d’Automne en Chine (24-29 mai 2012)  Le 2 février 2012

Avec le soutien de l’organisateur de salons chinois A.A.T.S., qui a présenté une délégation d’artistes chinois lors du Salon d’Automne 2011, la Société du Salon d’Automne est heureuse de vous inviter à participer au Salon d’Automne en Chine, qui se tiendra entre les 24 et 29 mai 2012 dans le Musée national de l’île de Hainan, dans la ville de Haikou.

Il s’agira de la première exposition internationale présentée dans ce musée, dont les portes ouvriront le 05 mai 2012.

200 œuvres seront sélectionnées.

Pour toute information, veuillez contacter Benjamin LOUSTAU, responsable exécutif de la Commission Internationale du Salon d’Automne :
Téléphone : 06.01.99.73.32
Courriel : benjamin@salon-automne.com

Salon d’Automne en Chine – Le mot du président Noël Coret

Salon d’Automne en Chine – Hainan

 


Les Inscriptions pour l’édition 2012 du Salon d’Automne sont ouvertes.  Le 26 janvier 2012

Le SALON D’AUTOMNE sur les CHAMPS-ELYSEES : UN GRAND SUCCES, UN NOUVEL ELAN ! CE SALON EST LE VÔTRE, NOUS VOUS ATTENDONS NOMBREUX EN 2012 !

« Incontestablement, l’édition 2011 du Salon d’Automne sur les Champs-Elysées fera date ! Pulvérisant ses records d’affluence (plus de 15.000 visiteurs officiellement recensés !), notre société d’artistes a renoué avec sa notoriété ! La présence au vernissage, pour la première fois, du Maire-Adjoint à la Culture de la Ville de Paris, Christophe Girard, témoigne de l’intérêt des pouvoirs publics et du nouvel engouement du public pour le Salon d’Automne…

Sans aucun doute, c’est une belle victoire couronnant le courage de tous ses artistes, peintres, graveurs, sculpteurs, photographes, créateurs du Livre d’artiste et de l’Art mural, architectes venus des quatre coins de France et de la planète, qui lui sont restés fidèles durant ces années SDF, refusant les mirages du Grand Palais avec Art en Capital pour conserver coûte que coûte notre indépendance, notre identité, notre liberté d’expression !… »

Noël Coret
Ecrivain d’art
Président du Salon d’Automne

L’appel à candidatures pour le Salon d’Automne 2012, qui se tiendra entre les jeudi 25 et lundi 29 octobre prochains (vernissage le mercredi 24 octobre), est ouvert jusqu’au 31 mars 2012, le cachet de la Poste faisant foi.

Vous trouverez les formulaires de candidature ainsi que toutes les informations nécessaires sur la page dédiée aux exposants.


QUATRE PEINTRES DE LA DELEGATION BRESILIENNE AU SALON 2011 EXPOSENT EN FRANCE ET AU BRESIL!  Le 23 janvier 2012

 

Quatre des sept peintres de la délégation du Brésill au Salon d’Automne  ont été retenus pour des expositions individuelles en France et au Brésil début 2012

João Favoretto est l’invité d’Honneur du Salon « L’HYVERNAL DE LYON » qui se tiendra du 15 janvier au 7 février à Lyon

Eliana Minillo, deux fois lauréate de prix de peinture au Salon d’Automne en 2008 et 2010 présentera son exposition « Le secret caché sous les voiles de Salomé » à la Maison de l’Amérique Latine de Monaco du 22 février au
10 mars .
Zaira de Oliveira exposera ses peintures collage à la Galerie Mona Lisa rue de Varenne à Paris du 24 janvier au 4 février.

Denise Araripe expose dans une galerie de Rio de Janeiro une série d’oeuvres sur le thème de Tintin .

Quant à Uri Negvi, artiste uruguayen qui a participé aux Salons 2008 et 2010 , il est l’invité d’honneur du Centre Culturel de Buenos Aires où il exposera ses oeuvres début mars 2012.


Octobre 2011 Le SALON D’AUTOMNE sur les CHAMPS ELYSEES : UN GRAND SUCCES, UN NOUVEL ELAN !  Le 18 octobre 2011

Noël Coret et Christophe Girard, Adjoint à la Culture de la ville de Paris

Incontestablement, l’édition 2011 du Salon d’Automne sur les Champs-Elysées fera date ! Pulvérisant ses records d’affluence, notre société d’artistes a renoué avec sa notoriété ! La présence au vernissage, pour la première fois, du Maire-Adjoint à la Culture de la Ville de Paris, Christophe Girard, témoigne de l’intérêt des pouvoirs publics et du nouvel engouement du public pour le Salon d’Automne… Sans aucun doute, c’est une belle victoire couronnant le courage de tous ses artistes, peintres, graveurs, sculpteurs, photographes, créateurs du Livre d’artiste et de l’Art mural, architectes venus des quatre coins de France et de la planète, qui lui sont restés fidèles durant ces années SDF, refusant les mirages du Grand Palais avec Art en Capital pour conserver coûte que coûte notre indépendance, notre identité, notre liberté d’expression !…

De fait, la Fraternité des arts  et des artistes s’est exprimée à plein volume, avec l’ « Hommage à Edouard Glissant », les concerts plus somptueux les uns que les autres et l’après-midi consacrée aux cultures urbaines avec l’Académie des Banlieues : s’y déclinèrent la musique hip hop des DJ Logilo et DJ Dimé sur laquelle se mirent soudain à danser des enfants venus de province, le débat passionnant animé par Max Lebon, le concert performance autour de la « Sonate en si » de Liszt avec Nima Sarkéchik et Jérémie Dauliac, les danseurs bouleversants de la Compagnie MOOD/RV6K et, cerise sur le gâteau, le défilé de mode éblouissant de Sokona devant des spectateurs en délire ! Oui,… »Quelque chose d’important s’est produit samedi tant pour les artistes que pour le public«  (Caroline Maerten, pour la Cie Mood/RV6K). Ce lien magique, cette relation tissée dans la joie et l’émotion qui s’est établie entre tous les arts et les artistes, fut au coeur de cette magnifique édition 2011.

Que tous les artistes, tous les bénévoles, la secrétaire administrative Annie Cholet et son « staff », Benjamin Loustau, directeur de la Communication, Léo Kouper auteur de notre belle affiche, Carlos Luna venu du Mexique, tous nos invités, celles et ceux qui ont fait le voyage depuis la Chine, le Japon, le Brésil, le Proche et le Moyen Orient, nos partenaires du Ministère de la Culture, du Conseil Régional d’Ile de France, de la Ville de Paris, de l’ACNMVie, de l’ADAGP, de la Ville de Levallois, le fondeur Canide, les mezcals Oro de Oaxaca et Mezcal Volcano, le Printemps des Poètes, les magazines Azart, Diptyk, le Miroir de l’Art et Artension, Atelier 80, les sites web Les Bons Plans et Evene.fr, la maison d’éditions Eric Patou, les Maîtres du Piano, la presse venue nombreuse…., ainsi que toutes celles et tous ceux qui y ont pris part d’une façon ou d’une autre soient ici chaleureusement remerciés ! Ce succès est LEUR SUCCES et la « Maison du Salon d’Automne », ouverte aux vents de toutes les cultures du monde, est LEUR MAISON !

Noël Coret

Président du Salon d’Automne


Concert de Nima Sarkechik et performance de Jérémie Dauliac le samedi 15 octobre à 16h!  Le 5 octobre 2011

L’oeuvre de Liszt, à l’image de son créateur, magnifie l’éternelle fascination d’une opposition bien connue, les ténèbres et les cieux. Sa Sonate en est probablement la sublimation finale : une fresque titanesque des multiples formes que peuvent prendre les tentations d’une vie, les innombrables visages de Mephistophélès…

Jérémie Dauliac, artiste de la nouvelle génération de créateurs, réalisera une transcription visuelle de cette grande fresque musicale qu’est la Sonate de Liszt, sous les doigts de Nima Sarkechik.

Car la musique est aussi mouvement, le peintre traduit par sa gestuelle les sons projetés dans l’espace.

Deux artistes de mondes différents entrent en résonance momentanément créant ainsi un espace sonore et visuel, et figeant en une image l’histoire éphémère des sons du piano de Liszt, et des émotions qu’elle génère.


L’éditorial de Frédéric Mitterrand, Ministre de la Culture et de la Communication, pour le Salon d’Automne 2011.  Le 3 octobre 2011

Depuis l’époque de la « fée électricité » en 1903 jusqu’aux temps de la « révolution numérique », le Salon d’automne ne s’est jamais installé dans la facilité des satisfecit et n’a jamais cédé aux pressions de ceux qu’Alain appelait les « Importants ». Des « temps héroïques » de son créateur, l’architecte et amateur d’art Frantz Jourdain aux dernières années, la profusion des talents et des nouveautés qui s’est offerte ici, année après année, avec son inévitable cortège d’enthousiasmes et de cabales, est tout à fait impressionnante. Le secret de cette longévité tient à la capacité du Salon à se renouveler en restant ouvert à la diversité de la création d’aujourd’hui, à tous les arts, à toutes les cultures, franchissant des frontières, révélant les réservoirs de talents, à l’image de la place accordée aux cultures urbaines à travers l’Académie des banlieues.

De l’architecture à la gravure, des arts visuels à la littérature, du graphisme aux musiques actuelles, de la photographie au ciné-concert, l’édition 2011 présentera un kaléidoscope divers et foisonnant, ouvert sur des univers éloignés que le Salon d’automne a croisé dans ses pérégrinations, ouvert sur les jeunes créateurs qui trouvent ici l’occasion de partager leurs émotions avec un public qui est, pour ainsi dire, l’invité d’honneur permanent du Salon, à la fois fidèle et sans cesse renouvelé.

Des cultures urbaines à Jean-Claude Carrière en passant par les expérimentations du collectif Cellograf, cette édition 2011 fera écho à la belle idée de « tout-monde » ou de « mondialité » avancée par le grand poète Edouard Glissant – auquel il sera d’ailleurs rendu hommage. Elle traduit combien « l’éthique de Fraternité des arts et des artistes » chère au Président du Salon d’Automne, Noël Coret, nous laisse entrevoir la possibilité d’une  culture riche de sa diversité et de sa pluralité, en d’autres termes d’une « culture à visage humain ».

Frédéric Mitterrand, Ministre de la Culture et de la Communication


Présentation de la délégation du Japon du Club des Amis de l’Europe et des arts (C.A.E.A) invitée au Salon d’Automne (12-16 octobre 2011 sur les Champs-Elysées) par sa présidente MAGORI Mariko.  Le 2 octobre 2011

Grâce au concours du Salon d’Automne, le Club des Amis de l’Europe et des arts (C.A.E.A) a commencé à y présenter des œuvres japonaises depuis 1975 , cette année nous fêterons notre 36ème année de participation.

Durant toutes ces années, de nombreux artistes du C.A.E.A ont été admis en qualité de sociétaires du Salon d’Automne. Monsieur KURAMOTO Asami,  artiste confirmé et reconnu, a été promu à la distinction de « Sociétaire d’honneur ». Ses œuvres sont fortement appréciées au Japon.

Il est évident que, pour les artistes, la présentation de leurs œuvres à cette exposition est la preuve de la réussite et stimule le travail.

MAGORI Toshifumi,  fondateur du C.A.E.A , avait l’idée de créer le nouveau courant des œuvres japonaises d’innovations et d’originalités avec 3 éléments fondamentaux :

-« MIYABI » représenté par Utamaro, «L’idée sur l’univers » confirmée par l’esprit solitaire et la libre créativité de Hokusai, « la composition et la perspective » représenté par Hiroshige, qui cherchait jusqu’au bout la beauté du paysage japonais.

Nous souhaitons désormais collaborer avec le Salon d’Automne, en espérant trouver l’essence de l’œuvre japonaise dans les activités artistiques que MAGORI a ouvert.

Nous tenons à remercier vivement Monsieur Noël CORET, Président de Salon d’Automne, Monsieur HERVIO, Vice-président, et toutes les personnes qui participent à l’organisation du salon, de nous avoir offert cette occasion précieuse pour la formation des artistes japonais.

MAGORI Mariko
Présidente du C.A.E.A.


Présentation de la délégation du Brésil invitée au Salon d’Automne (12-16 octobre 2011 sur les Champs-Elysées) par son commissaire Claude Martin Vaskou.  Le 25 septembre 2011

Pour la première fois, une délégation officielle de peintres brésiliens participera au Salon d’Automne de Paris.

A l’initiative d’Eliana Minillo , artiste plastique ,deux fois lauréate de prix de peinture aux éditions 2008 et 2010 du Salon , membre du conseil d’administration du récemment créé  Salon d’Automne França-Brasil   et  de Claude Martin Vaskou , Président du Conseil d’Administration  de ce même salon, et commissaire de la délégation , une sélection d’une dizaine de peintres brésiliens a été constituée en un temps record grâce à la création de la page Facebook Salon d’Automne França-Brasil .

En moins d’un mois, une trentaine d’artistes brésiliens se sont manifestés, c’est dire le prestige dont jouit le Salon d’Automne-Paris auprès  des milieux artistiques brésiliens .

Après avis du jury parisien , ce sont les œuvres de onze  artistes qui ont été sélectionnées  Elles représentent  certes, un échantillon limité de la richesse de la peinture brésilienne, mais  c’est déjà un premier résultat qui devrait inciter les artistes brésiliens à mieux se faire connaitre en Europe à l’occasion des futures éditions du Salon d’Automne.

Il s’agit aussi de la première manifestation officielle du Salon d’Automne França-Brasil !

Claude Martin Vaskou
Commissaire de la délégation brésilienne


Le grand artiste latino-américain Carlos LUNA sera sur les cimaises du Salon d’Automne, du 12 au 16 octobre 2011 sur les Champs-Elysées!  Le 22 septembre 2011

Born January 2, 1969, Pinar del Río, Cuba
Left Cuba in 1991
Lived in Puebla, Mexico between 1991 and 2002
Resides in the U.S. since 2002 with his wife and their three children
E D U C A T I O N
1987-91 Visual Arts College (Instituto Superior de Arte), Havana
1984-87 National School of the Arts (Escuela Nacional de Artes Plasticas, ENAP), Havana
1983-84 Academia de San Alejandro, Havana
1980-83 School of Visual Arts (Escuela Provincial de Artes Plasticas), Pinar del Río, Cuba

S O L O   E X H I B I T I O N S

2011 Carlos Luna: Los Decorados; Heather James Fine Art, Palm Desert, CA *
2009 Pablo Picasso Ceramics | Carlos Luna Paintings; Complejo Cultural Universitario BUAP, Puebla, Mexico *
Pablo Picasso Ceramics | Carlos Luna Paintings; Miramar Cultural Center – Artspark, Miramar, FL*
2008 Pablo Picasso Ceramics | Carlos Luna Paintings; Museum of Art | Fort Lauderdale, Fort Lauderdale, FL *
Carlos Luna: El Gran Mambo; American University Museum at the Katzen Arts Center, Washington, DC *
Carlos Luna: El Gran Mambo; Museum of Latin American Art – Molaa, Long Beach, CA *
2007 Carlos Luna: Personal Histories; (Oil paintings) Susquehanna Art Museum, Harrisburg, PA *
Carlos Luna: Personal Histories; (Works on amate paper) The Suzanne H. Arnold Art Gallery, Lebanon Valley Collage, Annville, PA *
Carlos Luna: Personal Histories; (Oils and works on amate paper) Polk Museum of Art, Lakeland, FL * •
Art Santa Fe; Osuna Art, Washington, DC *
2006 Naci pa’ ser feliz; Gomez Fine Art-Galeria, San Juan, PR *
2005 Retratos de Carlos Luna; Bass Museum of Art, Miami Beach, FL *
Carlos Luna; Leonard Tachmes Gallery, Miami, FL
2001 Paso a Paso; Museo Poblano de Arte Virreinal, Puebla, Mexico *
1998 Women of Sensuality; Amalia Mahoney Gallery, Chicago, IL
Presencia de Carlos Luna; Casa de la Cultura, Puebla, Mexico
1997 Yo traigo de Todo; Casa de los Muñecos, University Museum, Puebla, Mexico *
Carlos Luna; Oscar Roman Gallery, Mexico DF
1996 Entre Gallos y Mujeres; Amalia Mahoney Gallery, Chicago, IL
1995 Mi Madre, Mi Patria; Museo Amparo, Puebla, Mexico *
1994 El Bestiario II; Claustro de Sor Juana, Mexico DF *
1993 El Bestiario; Javier Lumbreras Fine Arts, Coral Gables, Florida, USA *
1992 El Fuego Secreto; La Casita Gallery, Mexico DF
1991 Sin permiso no se puede tumba; Universidad Autonoma de Nuevo Leon, Monterrey, NL, Mexico
1987 Imágenes del Paraíso; Escuela Nacional de Artes Plasticas Gallery, Havana
1986 Carlos Luna II; Atilano Armenteros Ramos Gallery, San Luis, Pinar del Rio, Cuba
1984 Carlos Luna; Atilano Armenteros Ramos Gallery, San Luis, Pinar del Rio, Cuba

G R O U P   E X H I B I T I O N S

2011 Cuba On My Mind; The von Liebig Art Center, Naples, FL
2010 !Si Cuba!; New Orleans Museum of Art, New Orleans, LA
!Latinas!; Nassau County Museum of Art, Roslyn Harbor, NY
Four Views from the MOLAA Permanent Collection; Museum of Latin American Art – Molaa, Long Beach, CA *
Art in Embassies Program, United States Embassy El Salvador, San Salvador, 2010- 2013 *
Unbroken Ties: Dialogues in Cuban Art; Flint Institute of the Arts, Flint, MI *
Art Santa Fe; Osuna Art, Washington, DC
2009 Latinamerican Art: Classic to Contemporary; Heather James Fine Art, Palm Desert, CA
Latin American Painting Now (Pintura Latino Americana de Ahora) Naples Museum of Art, Naples, FL
2008 Art in Embassies Program, United States Embassy Santiago, Chile, 2008-2011 *
Unbroken Ties: Dialogues in Cuban Art; Museum of Art | Fort Lauderdale, Fort Lauderdale, FL *
Visiones: 20th Century Selections from the Nassau County Museum of Art; Boca Raton Museum of Art, Boca Raton, FL
Art Santa Fe; Osuna Art, Washington, DC
2007 Latin American Art: Myth & Reality; Nassau County Museum of Art, Roslyn Harbor, NY
Art Miami; Gomez Fine Art-Galeria, San Juan, PR *
Arte Americas; Maxioli Gallery, Miami, FL *
Group Show. Latin American Art Gallery; Scottsdale, Arizona
Alarca, Talavera Contemporanea; El Museo Franz Mayer, Mexico DF *
2006 Unbroken Ties: Dialogues in Cuban Art; Museum of Latin American Art, Long Beach, CA *
Diversidades. Del Caribe al Sur; Gomez Fine Art-Galeria, San Juan, PR
Group show; Lurie Fine Art Galleries, Miami, FL
2005 Figuratively Speaking; Miami Art Museum, Miami, FL
Arte Americas; George Billis Gallery, Convention Center, Miami, FL *
Works on paper; Osuna Art, Bethesda, Maryland
Wet; Edge Zones, Worlds Art Building, North Miami, FL *
Growth Spurt; Edge Zones. Worlds Art Building, North Miami, FL
2004 « Latin Visions »: A Collector’s Insight; Nassau County Museum of Art, Roslyn Harbor, NY
Scope Miami, Art Basel. Townhouse Hotel; Leonard Tachmes Gallery, Miami, FL
It’s for the Birds; Bernice Steinbaum Gallery, Miami, FL *
Summer Miami; Leonard Tachmes Gallery, Miami, FL
TONDO; Galeria Botello, Hato Rey, PR
Art Miami; Latin Collector Gallery, Miami, FL *
Erase una vez en Mexico; Institute of Mexico in Miami, Miami, FL
American Dream; The Olga M. & Carlos Saladrigas Gallery,The Ignatian Center for the Arts, Miami, FL *
The Soul of Latin American Art; Lurie Fine Art Galleries, Boca Raton, FL
2003 Transfiguration; Palazzo Mediceo-Seravezza, Italy *
Group Show; Latin Collector, New York, NY
Group Show; Jorge M. Sori Fine Art, Miami, FL
Affordable Art Fair; Latin Collector Gallery, New York, NY
Second Year Anniversary Exhibition; Leonard Tachmes Gallery, Miami, FL
2001 Pequeño Formato; La Boheme Fine Art Gallery, Coral Gables, FL
2000 Una Constelación de Noches; Lopez Quiroga Gallery, Mexico DF *
1999 Talavera Contemporánea; San Francisco Cultural Center, Contemporary Art Gallery, Puebla, Mexico *
Millennium; La Boheme Fine Art Gallery, Coral Gables, FL
Pequeño Formato; La Boheme Fine Art Gallery, Coral Gables, FL
Mixta s/papel ’99; Lyle O. Reitzel Contemporary Art, Santo Domingo, DR
Salón de Pequeño Formato; El Espacio Gallery, Mexico DF
Colección Gobierno del Estado de Puebla; Galeria de Arte Contemporaneo, Puebla, Mexico
1998 Group Show; Drexel Gallery, Monterrey, Mexico
Arte Erótico; Casa de los Muñecos, University Museum, Puebla, Mexico
1997 Artistic Odyssey: Cuba-USA; Amalia Mahoney Gallery, Chicago, IL
1996 Premio MARCO, Museo de Arte Contemporaneo de Monterrey, Monterrey, Mexico *
Anatomía; Oscar Roman Gallery, Mexico DF
Artistas unidos contra el SIDA; Museo Universitario del Chopo, Mexico DF
El Circo, Oscar Roman Gallery; Mexico DF
Concurso Banco Interamericano de Desarrollo de Pintura Joven en México. Competition of young painters sponsored by Interamerican Development Bank in Mexico; SHCP Cultural Center, Mexico DF; Art Gallery of Nuevo Leon, Monterrey, Mexico *
1995 Advento; Group Exhibition of Contemporary Art; Tecali, Puebla, Mexico
Formas de Expresión; 180º Gallery, Puebla, Mexico
Group Exhibition; El Angel Gallery, Ciudad Mexico
Arte Contemporáneo; 180º Gallery, Puebla, Mexico
1994 One Group Show; Javier Lumbreras Fine Art, Coral Gables, FL
Ojos que no ven; In Spazio Gallery, Puebla, Mexico
Aquí y Ahora; 180º Gallery, Puebla, Mexico
1993 Nacidos en Cuba; Interamerican University of Puerto Rico, San Juan, PR *
One Group Show; Javier Lumbreras Fine Art; Coral Gables, FL
Colectiva; La Troje de San Mateo Gallery, Atlixco, Puebla, Mexico
1992 I Bienal de Pintura del Caribe; Santo Domingo, DR
VIII Bienal Iberoamericana de Arte, América Nuestro Continente, Domeq Cultural Institute, Palacio de Bellas Artes, Mexico DF *
Pabellón Cubano de las Artes; World Show, Seville 1992, Spain
La Década prodigiosa; Museo Universitario del Chopo, Mexico DF *
1991 IV Bienal de La Habana. El Desafío a la Conquista y Colonización; Museo Nacional de Bellas Artes, Havana *
VIII Trienal de la India; Lalit Kala Academy, New Delhi, India
En sus marcos listos II; IV Bienal de la Havana, Havana Gallery, Havana
18 peintres de Cuba a Paris; Federation Du Val-d´Oise, Paris *
Salón de profesores; Luz y Oficio Gallery, Havana
En sus Marcos Listos; Havana Gallery, Havana
Nacidos en Cuba; Universidad de Valencia, Centro de Arte de Caracas, Caracas, Venezuela; Museo de Arte de Toluca, Toluca, Mexico *
1990 Andar Pinar; Luz y Oficio Gallery, Havana
V Salón de Premiados; Museo Nacional de Bellas Artes, Havana
Exposición Colectiva Itinerante de Serigrafía en Centros de Arte de África: School of Fine Arts, Addis Ababa, Ethiopia; Nommo Gallery, Kampala, Uganda; National Art Museum, Dar es Salaam, Tanzania; National Art Museum, Harare, Zimbabwe; Ecole de Poto-Poto, Brazzaville, Congo
1989 De lo Abstracto; Havana Gallery, Havana
Salón Nacional Asociación Hermanos Saínz; Casa del Joven Creador, Havana
Homenaje del Instituto Superior de Arte a la Casa de las Américas; Casa de las Americas, Havana
Jornada de la Cultura Cubana; Tres Mundos Gallery, Managua

III Bienal de la Habana; Instituto Superior de Arte Gallery, Havana
V Salón Provincial de Artes Plásticas; Pinar del Rio Gallery, Pinar del Rio, Cuba
IV Salón de Premiados; Museo Nacional de Bellas Artes, Havana

1988 Arte Cubano Joven; Art Institute of Massachusetts; Boston, Massachusetts
Festival de la Creación y la Investigación Artística; Instituto Superior de Arte Gallery, Havana
Jóvenes Artistas Plásticos; Abel Santamaria Museum, Santa Clara, Cuba
IV Salón Provincial de Artes Plásticas; Pinar del Rio Gallery, Pinar del Rio, Cuba
Salón de la Ciudad; Luz y Oficio Gallery, Havana
1987 Veintitantos Abriles; Havana Gallery, Havana
Salón de la Ciudad; Servando Cabrera Moreno Gallery, Havana
III Salón Provincial de Artes Plásticas; Pinar del Rio Gallery, Pinar del Rio, Cuba
1986 Salón Interescolar; Escuela Nacional de Artes Plasticas and Academia de San Alejandro, Havana
1985 Salón Nacional de Escuelas de Arte; Museo Nacional de Bellas Artes, Havana

MUSEUM AND PUBLIC COLLECTIONS

Museum of Art | Fort Lauderdale, Fort Lauderdale, FL
New Orleans Museum of Art, New Orleans, LA
El Museo del Barrio, New York, NY
Nassau County Museum of Art, Roslyn Harbor, NY
Bass Museum of Art, Miami Beach, FL
Museum of Latin American Art, Long Beach, CA
Palm Springs Art Museum, Palm Springs, CA
Polk Museum of Art, Lakeland, FL
The Suzanne H. Arnold Art Gallery, Lebanon Valley Collage, Annville PA
Lowe Art Museum, Coral Gables, FL
Museo Amparo, Puebla, Mexico
Museo Poblano de Arte Virreinal, Puebla, Mexico
Museo Casa de los Muñecos, Puebla, Mexico
Museo de Arte Afroamericano, Caracas, Venezuela
Banco de Mexico Collection, Mexico DF
Secretaria de Hacienda y Credito Publico Collection, Mexico DF
Gobierno del Estado de Puebla Collection, Puebla, Mexico
Casa de la Cultura, Puebla, Mexico
Universidad de las Américas, Puebla, Mexico
Colección Talavera Santa Catarina, Puebla, Mexico
Talavera Uriarte Ceramics Collection, Puebla, Mexico
Alarca Museo de la Talavera, Puebla, Mexico
Museo Nacional de Bellas Artes, Havana
Wifredo Lam Center, Havana
The Ludwig Foundation, Germany
The Jaime Wasch Foundation, Spain
The Mitterrand Foundation, France

Bass Museum of Art, Miami Beach, FL
Museum of Latin American Art, Long Beach, CA

A W A R D S

2008 Artist in Residence; Museum of Art | Fort Lauderdale, Fort Lauderdale, FL
New American Paintings; Juried Exhibition-in-Print, Number 76 *
2001 Grant award; Pollock-Krasner Foundation, New York, NY *
1998 Fellowship; State Government of Puebla, Puebla, Mexico
1997 Fellowship; State Government of Puebla, Puebla, Mexico
1991 First Prize; Salon de Profesores, Luz y Oficio Gallery, Havana
1989 First Prize; V Salón Provincial de Artes Plásticas; Pinar del Rio, Cuba
“IV Salón Nacional de Premiados” Award; Museo Nacional de Bellas Artes, Havana
1988 First Prize; Salon de la Ciudad, Luz y Oficio Gallery, Havana
First Prize; IV Salón Provincial de Artes Plásticas, Pinar del Rio, Cuba
1987 Honorable Mention; Salón de la Ciudad, Servando Cabrera Moreno Gallery, Havana
1986 “Salón Interescolar” Award; Escuela Nacional de Artes Plasticas and Academia de San Alejandro, Havana

SPECIAL AWARD

In 2001, the U.S. Immigration and Naturalization Service granted Carlos Luna an EB-1-1 (Alien of Extraordinary Ability) Immigrant Visa. Granted under very special circumstances to applicants who can prove outstanding artistic, scientific, athletic, community, or scholarly performance, the EB-1-1 Visa affords the recipient and his family permanent residence status in the U.S.

A U C T I O N S

2009 Sotheby’s Latin American Art, [Lot 175] November 19, 2009, New York, NY
Auction 09, Contemporary Latin American Art, [Lot 43], Museum of Latin American Art, Long Beach, CA
2008 Sotheby’s Latin American Art, [Lot 250] November 19, 2008, New York, NY
Sotheby’s Latin American Art, [Lot 277] May 30, 2008, New York, NY
Auction 08, Contemporary Latin American Art, [Lot 31], Museum of Latin American Art, Long Beach, CA •
The Rare Event Auction, Fairchild Tropical Botanic Garden, Coral Gables, FL
2007 Sotheby’s Latin American Art, [Lot 290] November 21, 2007, New York, NY •
The Rare Event Auction, Fairchild Tropical Botanic Garden, Coral Gables, FL
Auction Carnaval do Rio – Oba, The ASU Art Museum, Tempe, AZ
2006 Sotheby’s Latin American Art, [Lot 185] May 25, 2006, New York, NY
Auction 06, Contemporary Latin American Art, [Lot 8 & 151], Museum of Latin American Art, Long Beach, CA
2005 Auction 05, Contemporary Latin American Art, [Lot 22], Museum of Latin American Art, Long Beach, CA
Internacional Kids Fund, Latin American Art Auction 2005, Miami Art Central, Miami FL
* Exhibition accompanied by catalogue

Attention, ne jamais répondre aux propositions d’EXPOGUIDE!!!!!!  Le 22 septembre 2011

Chers Amis Artistes,

Vous êtes nombreux à avoir été sollicités par une organisation nommée ExpoGuide se réclamant du Salon d’Automne notamment, et vous demandant d’importants frais d’inscription pour une exposition.
IL S’AGIT D’UNE ARNAQUE!
Cette organisation n’a bien entendu rien à voir avec le Salon d’Automne, elle est basée au Mexique, et n’a pour seul objectif que de profiter de vous.
IL NE FAUT DONC ABSOLUMENT RIEN LUI PAYER!
Et il ne faut pas s’effrayer des courriers de relance, ILS N’ONT AUCUNE VALEUR JURIDIQUE.
Par ailleurs, si les courriers deviennent trop insistants, il faut s’adresser au Procureur du Tribunal de l’arrondissement ou de la ville dont vous dépendez et porter plainte, ou porter plainte à la police qui indiquera la marche à suivre.
Je vous remercie par avance de votre compréhension, et espère que vous n’avez rien réglé à ces aigrefins…
Bien à vous tous,

--
Benjamin LOUSTAU
Sociéte du Salon d'Automne
Responsable de la communication, des partenariats et du mécénat
Responsable exécutif de la Commission Internationale
Tel.: +33.6.01.99.73.32
E-mail: benjamin@salon-automne.com
www.salon-automne.com

Présentation de la section « Figures et Essais » (peinture) du Salon d’Automne (12-16 octobre 2011 sur les Champs-Elysées) par Jean-Bernard Pouchous.  Le 7 septembre 2011

« Bougre de sauvage d’aérolithe de tonnerre de Brest !» , comme dirait le Capitaine Haddock, pourquoi quand nous évoquons l’art de peindre ne peut-on parler de figure de style ou figure de rhétorique comme les auteurs le font à propos d’un procédé d’expression qui s’écarte de l’usage et donne une expressivité particulière à leurs propos ? « Ectoplasme à roulettes ! », pourquoi avoir peur d’être littéraire, narratif, d’avoir peur de figurer notre façon d’être ? « Bougre de phénomène de moule à gaufres ! », pourquoi de la même manière ne peut-on pratiquer tel Montaigne « Les Essais« , « le sot projet qu’il a eu de se peindre ! » comme disait l’aigre Pascal et devenir la matière même de son propos ? « Crème d’emplâtre à la graisse de hérisson ! », si vous pouvez répondre picturalement à ces interrogations engagez-vous : figurez des essais ou essayez des figures, exposez au Salon d’Automne dans le groupe « Figures et essais » !

Jean-Bernard POUCHOUS
Peintre
Président de la section « Figures et Essais »


« L’affaire Dussaert », monologue satirique de l’auteur-comédien Jacques Mougenot présenté en 2009 au Salon d’Automne, obtient le prestigieux Prix Philippe Avron!  Le 5 septembre 2011

La pièce de théâtre  »L’affaire Dussaert », monologue satirique de l’auteur-comédien Jacques Mougenot, dans lequel il dénonce les dérives de l’art contemporain, fut jouée au Salon d’Automne 2009. Elle vient d’être récompensée au Festival Off d’Avignon où elle était représentée cet été. Jacques Mougenot a obtenu le Prix Philippe Avron décerné par la Fédération des Festivals d’humour en partenariat avec la SACD.

(Le Prix Philippe Avron, créé cette année, récompense un auteur-interprète dont le spectacle programmé au festival Off d’Avignon répond aux mêmes exigences de qualité d’humour, d’écriture et d’interprétation que les spectacles de Philippe Avron.)

http://www.sacd.fr/Prix-Philippe-Avron-decerne-a-Jacques-Mougenot.2433.0.html


Présentation de la section « Figuration » (peinture) du Salon d’Automne (12-16 octobre 2011 sur les Champs-Elysées) par Pierre Eychart.  Le 4 septembre 2011

À Propos du sens de l’art

« Je vous disais donc qu’il y a plusieurs réalismes, c’est d’abord une question d’impression que l’on reçoit de tel où tel sujet. Une main, un regard, un ciel procurent des impressions divergentes alors que tout est lié par un fonds commun qui n’empêche pas des conclusions diverses, surtout sur le plan idéologique et affectif. Or il existe une fragilité des choses qui accentue leur fugacité. Bien sûr, un des buts de l’Art est d’essayer de les faire perdurer. Mais comment et pourquoi? Il faut donc témoigner de cette fragilité qui est celle d’un moment particulier. Etre en capacité de le signifier était pour Vinci et Van Gogh considéré comme une « apparition ».La pensée réaliste ne consiste donc pas à figer mais à fixer un moment qui laisse entrevoir les autres moments comme les choses et les actes eux-mêmes le font naturellement par rapport au temps. Le socle de l’Art est donc bien une lutte contre cette marche du temps et demeure alors inachevable.
Dans la société actuelle où la majorité des activités productrices est de plus en plus financiarisée, la question du sens de l’existence est évacuée. C’est pourquoi l’Art en posant cette question, donc celle du sens des actes de notre vie, reste essentiellement contestataire. En vérité « la catastrophe est d’avoir remplacé la cité par la maison » (Aristophane, qui expliquait aussi que « le tragique est d’être né »).Si l’Art dénonce le fait « d’avoir remplacé la cité par la maison » c’est afin de résoudre ce problème et dans ce cas il n’a qu’une fonction historique dont on ne peut se passer et qui le justifie pleinement. Dans l’autre cas, celui du « tragique de la naissance », la problématique n’est pas du même ordre, elle ne peut connaître de solution. Convoqué in fine à ce sujet l’Art ne peut participer à sa résolution car en fait elle n’existe pas. Et au risque de me répéter ce sujet inachevable demeure récurrent. Or pour tenter malgré tout d’en faire une oeuvre, vu sa complexité, il faut des connaissances esthétiques infinies en rapport avec l’infini de cette question. Se trouve ainsi souligné le problème de notre apparition dans le monde car à travers le temps, comme l’affirmaient Vinci et Van Gogh, nous ne faisons qu’apparaître. Comment pour l’artiste, révéler cette apparition à travers la fixité d’une image ? »

Pierre EYCHART

Peintre
Président de la section « Figuration»

Extraits de correspondances à Richard Bucaille, conservateur.


Présentation de la section « Expressionnisme » (peinture) du Salon d’Automne (12-16 octobre 2011 sur les Champs-Elysées) par Jean Prévost.  Le 29 août 2011

« La vie créatrice est toujours au-delà des conventions. C’est pourquoi il arrive, lorsque la simple routine de la vie règne sous la forme de vieilles conventions traditionnelles, qu’il soit inévitable que se produise une éruption destructive des forces créatrices. Mais cette explosion n’est catastrophique qu’en tant que phénomène de masse ; jamais elle ne l’est dans l’individu qui se soumet consciemment à ses puissances supérieures et met son pouvoir à leur service. »
L’Âme et la vie – C.G. JUNG

Sous la pression des évènements dramatiques du début du XXème siècle en Europe apparût l’expressionnisme : « projection d’une subjectivité qui tend à déformer la réalité pour inspirer au spectateur une réaction émotionnelle. Les représentations sont souvent fondées sur des visions angoissantes, déformant et stylisant la réalité pour atteindre la plus grande intensité expressive. Celles-ci sont le reflet de la vision pessimiste que les expressionnistes ont de leur époque, hantée par la menace de la Première Guerre mondiale. Les œuvres expressionnistes mettent souvent en scène des symboles, influencées par la psychanalyse naissante et les recherches du symbolisme. »
« Expressionnisme » – WIKIPEDIA

Les peintres qui exposent dans cette section sont ainsi, soumis à des forces qui les dépassent ; bien lourde tache !
Comme à l’origine de ce mouvement, ils sont d’horizons et de diverses nationalités, chacun s’exprimant selon son tempérament, sa culture, avec toute l’honnêteté qui le caractérise.

Jean PRÉVOST

Peintre
Président de la section « Expressionnisme »


Présentation de la section « Abstraction » (peinture) du Salon d’Automne (12-16 octobre 2011 sur les Champs-Elysées) par Michel Savattier.  Le 24 août 2011

La sensibilité, la culture et l’histoire personnelles s’imbriquent de façon intime, au plus profond de l’être, pour conduire à l’émergence de l’acte créateur. La démarche artistique abstraite est ainsi placée au cœur même de la co-naissance de soi-même et donc de la pensée. L’abstraction suggère des réalités parfois en limite de la figuration. Les significations mentales et gestuelles sont présentent partout y compris dans la matière, la couleur, l’écriture, le signe et la trace. La gestuelle nous entraine dans des expressions lyriques dans une poésie de l’étrange. Les adeptes de la matière sont souvent à la recherche de vibrations, d’accroches subtiles de la lumière. Il nous faut, bien sûr ne pas oublier que l’abstraction est dans une structuration affirmée des formes et des couleurs nous amènent à l’expression géométrique. Dans l’abstraction, l’aventure est totale, il faut prendre possession de l’espace, le structurer tout en laissant flotter son imaginaire.

Michel SAVATTIER
Peintre
Président de la section « Abstraction »


Présentation de la section « Livres d’artistes » du Salon d’Automne (12-16 octobre 2011 sur les Champs-Elysées) par Michel Boucaut.  Le 22 août 2011

Au siècle dernier,
La première manifestation de la Section Livre, en 1907, est confiée à Paul Gallimard.
Avant 1950, parmi les graveurs et illustrateurs réguliers au Salon d’Automne, il convient de mettre à part deux grands maîtres : Dunoyer de Segonzac qui illustre en 1922 Tristan Bernard puis plus tard un texte de Colette, et Marc Chagall qui en 1947 expose : Les Âmes mortes de Gogol, Les Fables de La Fontaine et La Bible avec 105 planches.
Avec eux, l’art de l’estampe est à un niveau supérieur de poésie émerveillée.

Cent ans après,
Que les Grands passionnés du Livre au Salon d’Automne : 1907 Gallimard, Dierx, 1912 Mercereau, 1930 Helle, 1945 Goerg, 1962 Salvat, 1970 Corneau, 1972 Sarthou, 1977 Jacquemin, 1988 Henry et 2002 Anne Pourny, soient remerciés et fiers.
Le Livre existe et il vit au Salon d’Automne.

Aujourd’hui,
Les Artistes du Livre ont toujours une connaissance approfondie des arts graphiques et inventent avec assurance des formes nouvelles de présentations et d’illustrations.
Ils conçoivent eux-mêmes la forme et la composition de l’ouvrage, garantissant ainsi une cohérence stylistique à l’ensemble.
Plusieurs d’entre eux possèdent une presse et connaissent l’avantage de pouvoir imprimer eux-mêmes les textes littéraires et leurs illustrations originales ou gravées.
Et si chaque ouvrage en devenir est un défi exaltant, il sublime encore la poésie.

Michel BOUCAUT
Artiste
Responsable de la section « Livres d’artistes »


Présentation de la section « Gravure » du Salon d’Automne (12-16 octobre 2011 sur les Champs-Elysées) par Claude-Jean Darmon.  Le 20 août 2011

Pourquoi << pas >> l’image numérique ?

« Depuis quelques années, certains artistes sollicitent l’ordinateur pour réaliser leurs œuvres sur papier. Pourquoi ne pas inclure ce procédé dans ’’l’Espace Gravure’’ du Salon d’Automne ? La question nous a été posée.
Je parlerai avec réserve et prudence du ‘’numérique’’. Pour l’instant (il n’en sera peut-être pas toujours ainsi) les rares images numériques que j’ai pu voir, même d’artistes que j’aime infiniment en d’autres disciplines – gravure, lithographie, peinture, sculpture – me semblent plus proches d’une texture photographique que manuelle. De ce fait, je préfèrerais parler d’’’images numériques’’ plutôt que d’’’estampes numériques’’ afin de réserver au mot ‘’estampe’’ son plein sens étymologique de ‘’poussée, pression, impression’’ (‘’stampa, stampon, stampchen’’).
Dans la gravure au burin, à la pointe sèche ou à l’eau-forte, le toucher du graveur, directement perceptible comme la touche d’un peintre engendre à l’impression une texture spécifique, révélatrice de sa sensibilité. Ceci est aussi vrai pour d’authentiques lithographies (je pense par exemple aux lithographies si personnelles d’Antoni Clavé).
L’ordinateur peut-il transmettre l’émotion comme la main de l’artiste ?
J’ai cependant l’intention de rester à l’écoute, m’informer plus et voir plus. Mon regard découvrira peut-être d’autres horizons dans l’avenir. »

Claude-Jean DARMON
Graveur
Responsable de la section gravure


Présentation de la section « Architecture » par son président Denis Legrand, architecte et peintre.  Le 16 août 2011

« Au cours de l’Histoire les Grands Artistes ont laissés leurs empreintes, architectes peintres sculpteurs et autres, ils ont imposé leurs manières de concevoir qui sont restées des références pour les écoles d’Art ; aussi bien du côté esthétique que du côté constructif.
Il en est de même des grands Artistes contemporains qui ont assimilés des siècles d’histoire et qui réinventent l’Art d’aujourd’hui avec un esprit critique.
En architecture comme dans les autres disciplines ils se distinguent par des œuvres qui sont souvent reconnaissables entre toutes.
Contrairement aux rumeurs l’Architecture est sans fin et les concepteurs ne sont pas près à renoncer à ce qui s’appelle l’Art. »

Denis LEGRAND
Architecte et Peintre
Président de la Section Architecture


Le Salon d’Automne en Galice a ouvert ses portes!  Le 29 juillet 2011

Anne-Michele Vrillet dite Mina, Peintre-plasticienne, commissaire aux expositions de la biennale SIA-SARRIA

Indépendance et philosophie artistique

Deux années après le dernier salon dont José Diaz Fuentes fut le commissaire, cette mission me fut confiée par Florence Normier, sculpteur, sa compagne et présidente du SIA-SARRIA et Noël Coret, Président du Salon d’Automne.

C’est avec bonheur et humilité que j’ai accepté de prendre le relais, travaillant avec José depuis le deuxième Salon International d’Automne de Sarria, je connaissais sa philosophie artistique ainsi que son indépendance d’esprit auxquelles j’espère rester fidèle.

José est incontestablement l’artiste plasticien galicien majeur depuis les années soixante-dix, cette année une rétrospective de ses dessins est présentée pour la première fois au sein d’un salon. Lors de la prochaine biennale des expositions de Sarria un prix José Diaz Fuentes sera créé afin de récompenser l’artiste dont l’œuvre sera la plus remarquable tant par sa créativité que par sa facture.

La mise en place de cette biennale n’est possible qu’en synergie avec les autorités galiciennes, les artistes, les amis, les associations artistiques de sensibilité proche et la bienveillance de nos grands partenaires que sont le Centre UNESCO de Sarria, représenté par Pedro Diaz Pardo, la Société du Salon d’Automne du Grand Palais de Paris représenté par Noel Coret son Président, la Mairie de la Ville de Sarria en la personne de José Antonio Garcia Lopez son Maire et de Francisco Pérez Gonzalez, attaché à la Culture ainsi que les pères supérieurs du Couvent de La Merced à Sarria et du Monastère de Samos qui nous ont accueillis avec générosité et bienveillance en leurs murs. Que chacun soit remercié pour la pierre apportée à l’édifice.

Ensemble nous avons, sur les fondations de José Diaz Fuentes, remonté cette biennale dans les lieux chers à son créateur ; je suis très honorée de la confiance que chacun m’a témoignée et m’engage à tout faire dès à présent pour que la prochaine biennale soit un événement encore plus digne des désirs de son fondateur.

Retrouvez le blog du SIA Sarria avec les reportages et photographies!


Retouvez dès maintenant les textes de présentation des sections du Salon d’Automne 2011 en ligne!  Le 27 juillet 2011

En vous rendant sur la page du Salon d’Automne 2011, vous aurez la possibilité de lire les textes écrits par les présidents de chaque section du Salon d’Automne 2011, à savoir:

Denis LEGRAND
Architecte et Peintre
Président de la section « Architecture »

Mireille JUTEAU
Vice-Président du Salon d’Automne
Président de la section « Art mural »

Claude-Jean DARMON
Graveur
Président de la section « Gravure »

Michel BOUCAUT
Artiste
Président de la section « Livres d’artistes »

Michel SAVATTIER
Peintre
Président de la section « Abstraction »

Michel DANKNER
Peintre
Président de la section « Émergences »

Jean PREVOST
Peintre
Président de la section « Expressionnisme »

Pierre EYCHART
Peintre
Président de la section « Figuration »

Jean-Bernard POUCHOUS
Peintre
Président de la section « Figures et Essais »

Danielle LE BRICQUIR
Peintre
Président de la section « Primitifs contemporains »

Monique BARONI
Peintre
Président de la section « Synthèse »

Jean-Pierre ZENOBEL
Photographe
Président de la section « Photographie »

Sylvie KOECHLIN
Sculpteur
Président de la section « Sculpture »


2ème Biennale d’Art et de Littérature du Caire : Bilan et perspectives  Le 19 juillet 2011

La seconde Biennale d’Art et de Littérature du Caire s’est tenue entre les 24 et 30 juin 2011, dans de prestigieux lieux de la capitale égyptienne : la Maison des Poètes, l’Opera House, la galerie Van Gogh, le Musée d’Art Moderne, la galerie Picasso, CULTNAT, et le Sofitel El Gezirah.

Coprésidée par M. Noël Coret, président de la Société du Salon d’Automne, et M. Gamal El Shaer, président de la télévision nationale égyptienne, avec un commissariat général  assuré par M. Abdel Razek Okasha, accompagné de M. Benjamin Loustau pour la partie internationale, avec comme invités d’honneur Mme Monique Baroni pour la France, M. Hamed Abdallah, père de l’art moderne égyptien, et M. Mounir Kanahan pour l’Egypte, la seconde Biennale d’Art et de Littérature du Caire a rencontré un très vif succès auprès du public qui s’est pressé en masse durant les sept jours d’exposition.

Affichant fièrement une importante délégation de plasticiens venus de tous les pays du Proche Orient, la Biennale recevait à cette occasion une délégation d’artistes internationaux du Salon d’Automne, peintres, graveurs, photographes et sculpteurs, avec plus de 40 nationalités représentées.

Le retentissement médiatique de cet évènement fut considérable : émissions de télévision dont une en « continu », articles de presse, interviews radios et télévisions se sont succédé sans discontinuer !…

Lors du vernissage du 24 juin, en présence de M. le Ministre de la Culture Emad Abou Ghazi, du conseiller du Premier Ministre pour les Arts Plastiques, Dr. Ashaf Reda, du Pr. Fati Saleh, directeur de CULTNAT, plus de 19 chaînes de télévision étaient présentes !

Parallèlement, concerts, workshops et séquences poétiques se sont succédé pour inscrire cette manifestation dans la pluralité des expressions plastiques, musicales et littéraires.

Enfin, une série de réceptions officielles et de conférences données par le président du Salon d’Automne ont contribué à populariser ce dernier auprès des très nombreux amateurs d’art de ce pays…

Par ailleurs, France Culture, dans son Journal de la Culture du 23 juin, à la veille de l’inauguration de la seconde Biennale d’Art et de Littérature du Caire, dans un reportage de Xavier Martinet, n’a pas manqué de souligner qu’il s’agissait de la première manifestation artistique internationale organisée en Egypte depuis la Révolution.

Nous tenons à remercier tous nos partenaires, tout spécialement le Ministère de la Culture et le Ministère du Tourisme égyptiens, le Sofitel El Gezirah, la compagnie Egyptair, et surtout toutes les petites mains qui ont permis à cet évènement d’avoir lieu !

Ainsi, la passerelle lancée en 2009 entre les deux rives de la Méditerranée se poursuit, jusqu’à sa prochaine édition en 2013, pour créer les conditions permanentes d’un échange fécond entre nos deux pays, dans le souci du respect des cultures et avec le souhait de faire vivre l’éthique du Salon d’Automne, celle de la fraternité des arts et des artistes !


Vernissage du projet « Un Rêve pour l’Eté », une exposition personnelle de Danielle Le Bricquir, présidente de la section « Primitifs contemporains » du Salon d’Automne, le jeudi 07 juillet 2011 à 19h00 à l’Espace d’Animation des Blancs Manteaux (Paris 4ème)  Le 6 juillet 2011

Voilà bientôt trente ans que toute sa force créatrice, Danielle Le Bricquir la met au service de son art, travaillant comme une forcenée pour magnifier un monde qui lui échappe, pour assouvir sa quête éperdue d’audace et de liberté….
Noël Coret, Président du Salon d’Automne


C’est une peinture où la narration imagée nait, de façon parfaitement aléatoire et nécessaire, de la couleur, de la matière mêmes. Et c’est ainsi, qu’en prise directe avec la vie dans sa totalité sensible et spirituelle, elle rejoint les grands récits mythiques…et boucle le voyage.
Pierre Souchaud, Fondateur de la revue Artension)


Ma plus grande exposition personnelle…
Au coeur du Marais, à Paris, une belle surprise vous attend.Je vous invite à découvrir mon univers insolite, poétique, singulier, libre, enchanteur……en parcourant six espaces :
Petit Prince
L’Enfance retrouvée
L’Envers du décor
L’Ankou, ou Le Jardin des vanités
Celtamorphoses
Arthur, roi de légende

Du 7 au 24 juillet, je vous propose, dans 1000m2, plus de deux cents œuvres.
J’aurai le plaisir de vous rencontrer, chaque jour, de 11h à 21h.
Danielle Le Bricquir

• À cette occasion seront édités : un catalogue de l’exposition, un livre pour les jeunes : « Arthur, roi de légende »,ainsi qu’ une brochure : « l’Envers du décor »

ESPACE D’ANIMATION DES BLANCS MANTEAUX

48, rue Vieille du Temple
75004 Paris

INFORMATIONS :

Tél. : 01.44.54.75.56
Site : www.lebricquir.com
E-mail : lebricquir@wanadoo.fr

HORAIRES :

De 11h00 à 21h00
Vernissage le jeudi 07 juillet à 19h00 (entrée libre)

PRIX D’ENTRÉE :

Gratuit

CONTACT PRESSE :

Benjamin LOUSTAU
Tél. : 06.01.99.73.32
benjamin@glamorama-agency.com


Exposition de Pierre Eychart, vice-président de la Société du Salon d’Automne, du 02 juillet au 28 août 2011 au Prieuré de Pont Loup à Moret-sur-Loing  Le 30 juin 2011

Pierre Eychart, vice-président de la Société du Salon d’Automne et président de la section Figuration, présentera, du 02 juillet au 28 août 2011, dans l’extraordinaire cadre du Prieuré de Pont Loup à Moret-sur-Loing, une importante sélection des travaux réalisés ces dernières années, dont Les Passants, dont vous trouverez ci-joint le visuel et qui fut présenté au Salon d’Automne 2010.

Horaires d’ouverture:

Juillet: les vendredis, samedis, dimanches et jours fériés de 15h00 à 19h00

Août: les jeudis, vendredis, samedis, dimanches et jours fériés de 15h00 à 19h00

A propos du sens de lʼart…

« Je vous disais donc qu’il y a plusieurs réalismes, c’est d’abord une question d’impression que l’on reçoit de tel ou tel sujet. Une main, un regard, un ciel procurent des impressions divergentes alors que tout est lié par un fond commun qui n’empêche pas des conclusions diverses, surtout sur le plan idéologique et affectif. Or, il existe une fragilité des choses qui accentue leur fugacité. Bien sûr, un des buts de l’Art est d’essayer de les faire perdurer. Mais comment et pourquoi? Il faut donc témoigner de cette fragilité qui est celle d’un moment particulier.

Etre en capacité de le signifier était pour Vinci et Van Gogh considéré comme une «apparition».

La pensée réaliste ne consiste donc pas à fi ger mais à fi xer un moment qui laisse entrevoir les autres moments comme les choses et les actes eux-mêmes le font naturellement par rapport au temps. Le socle de l’Art est donc bien une lutte contre cette marche du temps et demeure alors inachevable. Dans la société actuelle où la majorité des activités productrices est de plus en plus fi nanciarisée, la question du sens de l’existence est évacuée. C’est pourquoi l’Art en posant cette question, donc celle du sens des actes de notre vie, reste essentiellement contestataire.

En vérité «la catastrophe est d’avoir remplacé la cité par la maison » (Aristophane, qui expliquait aussi que « le tragique est d’être né »). Si l’Art dénonce le fait « d’avoir remplacé la cité par la maison » c’est afi n de résoudre ce problème et dans ce cas, il n’a qu’une fonction historique dont on ne peut se passer et qui le justifi e pleinement.

Dans l’autre cas, celui du « tragique de la naissance », la problématique n’est pas du même ordre, elle est irrésolvable. Convoqué in fi ne à ce sujet, l’Art ne peut participer à sa résolution car en fait elle n’existe pas. Et au risque de me répéter ,ce sujet inachevable demeure récurrent. Or pour tenter malgré tout d’en faire une oeuvre, vu sa complexité, il faut des connaissances esthétiques infi nies en rapport avec l’infi ni de cette question. Se trouve ainsi souligné le problème de notre apparition dans le monde car à travers le temps, comme l’affi rmaient Vinci et Van Gogh, nous ne faisons qu’apparaître. Comment pour l’artiste, révéler cette apparition à travers la fi xité d’une image ? »

Pierre Eychart , Peintre extraits de correspondances à Richard Bucaille , Conservateur

Plus d’information sur le site de Moret-sur-Loing


Quand François Rollin parle sur France Culture d’un ouvrage de Noël Coret, président de la Société du Salon d’Automne…  Le 9 juin 2011

Le 08 juin 2011, hier donc, les fidèles auditeurs de France Culture ont eu le plaisir à 17h54 d’entendre François Rollin, dans son émission L’Oeil du larynx, parler pendant de longues minutes de l’ouvrage de Noël Coret, président de la Société du Salon d’Automne, paru en 2010, Pays, paysages, paysans, en particulier de l’oeuvre que vous pouvez observer, La petite gardeuse d’oies d’Emile Barau.

Retrouvez l’intégralité de l’émission de France Culture ici.


Le dossier de presse du Salon d’Automne 2011 est disponible!  Le 6 juin 2011

Le dossier de presse du Salon d’Automne 2011, qui se tiendra entre les 12 et 16 octobre sur les Champs-Elysées, entre la place de la Concorde et le Petit Palais, est disponible!

Vous y retrouverez: l’édito du président Noël Coret, une présentation du Salon d’Automne dans l’histoire, un descriptif de chacune des sept sections du Salon d’Automne par leur président, le déploiement du Salon d’Automne à l’international, les hommages, le focus sur la culture urbaine et le partenariat avec l’Académie des Banlieues, et la programmation culturelle, très riche comme chaque année.

Pour toute information complémentaire, Benjamin Loustau est à votre disposition (Courriel: benjamin@salon-automne.com / Téléphone: 06.01.99.73.32).

Bonne lecture!


Le groupe Facebook du Salon d’Automne a dépassé les 700 membres!  Le 26 mai 2011


Bien que récent, le groupe Facebook du Salon d’Automne a dépassé les 700 membres!

Artistes, amateurs d’art, collectionneurs et professionnels, vous pouvez en toute liberté vous exprimer sur cet espace de communication privilégié, et poser toutes vos questions à nos modérateurs.

Continuez à nous rejoindre, et n’hésitez pas à parler de ce groupe autour de vous! Plus nous serons nombreux, plus il sera vivant!


SALON INTERNATIONAL D’AUTOMNE A SARRIA DU 21 JUILLET AU 15 AOUT 2011 / LES INSCRIPTIONS POUR LA PARTICIPATION AU 6ème SALON D’AUTOMNE A SARRIA SONT PROLONGÉES JUSQU’AU 6 JUIN 2011 A 24H  Le 17 mai 2011

Notre ami, le sculpteur international José Diaz Fuentes instigateur et  commissaire du SIA-Sarria depuis 2005, directeur du Centre UNESCO de Sarria nous a quitté l’an passé.

Notre plus grande fidélité à sa mémoire est de continuer son œuvre et d’aider à perpetuer son travail.

Cette année le 6ème SIA-SARRIA, avec vous,  aura donc lieu !

Le salon se déroulera comme ces éditions précédentes le long des 111 derniers kilomètres du Chemin de Compostelle, à Sarria dans l’ « ancienne Prison » et le cloitre du monastère de la Merced, à Samos dans le grand cloitre du monastère et probablement en centre-ville de Santiago.

Le salon se tiendra entre les 21 juillet et 15 aout 2011 et comme les années précédentes se déroulera sous l’égide du Centre UNESCO de Sarria, avec l’appui de la Société du Salon d’Automne de Paris et de la ville de Sarria.

Le SIA-Sarria sera coprésidé par M. Pedro Diaz Pardo, directeur du Centre UNESCO de Sarria, de M. Noël Coret, président de la Société du Salon d’Automne et de Mme Florence Normier, présidente de l’association SIA-SARRIA, alors que le commissariat général sera assuré par Mme Mina Vrillet collaboratrice de José lors des dernières éditions du salon.

Nous vous invitions à prendre connaissance des règlements et inscriptions (en pièces jointes) ou de nous contacter au 01 77 23 23 99 ou 06 14 34 77 86, ou d’envoyer vos dossiers à sia.sarria@gmail.com ou par courrier postal à :

SIA-SARRIA
chez Mina Vrillet
16 rue Henri Gautherot
94250 Gentilly

afin de déposer votre candidature.
Tous les documents sont en ligne sur : http://www.sia-sarria.org.

Chaque artiste sélectionner pourra exposer trois œuvres, la participation aux frais est de 80€ par artiste.


Artenvy, édité par weblouir